Aller au contenu principal

Déconfinement : la com des collectivités toujours sur le pont

Publié le : 18 mai 2020 à 07:40
Dernière mise à jour : 18 mai 2020 à 09:43
Par Anne Revol

Sur le pont depuis le début de la crise, les services communication des collectivités se placent à la proue à l'heure du déconfinement. Pour informer sur le redémarrage de services publics bien sûr, mais également pour aider les habitants à mieux naviguer dans les eaux troubles de la crise sanitaire. Encourager, remercier, soutenir, voyons comment les collectivités accompagnent sans attendre cette nouvelle phase à travers plusieurs exemples de campagnes.

Dans les mêmes thématiques :

Encourager le maintien des gestes barrières

Après avoir décliné pendant le confinement le message « Restez chez vous », les collectivités relaient désormais le message de déconfinement « Soyez prudents » et en particulier l'information sur les gestes barrières.
Dans l’Indre, la sensibilisation passe par le sourire. Le département déploie une campagne positive pour accompagner le déconfinement de ses habitants. Un smiley pour leur exprimer le bonheur de les revoir et des pictos pour leur rappeler les gestes barrières.
Au Mans, deux visuels sont visibles dans la ville, la presse et sur les réseaux sociaux avec des messages de prévention. Avec le slogan « Je me protège, je protège les autres » sur fond bleu, le premier invite les habitants à confectionner des masques ou à les faire faire par des personnes de leur entourage. Le second appelle à « continuer les gestes barrières » en les énumérant sur fond jaune. Les deux affiches renvoient vers des tutos en ligne.

Des affiches du département de l'Indre (à gauche) et la ville du Mans (au centre et à droite) rappellent les gestes barrières.

À La Tour-du-Pin, la pédagogie qui accompagne la diffusion des gestes barrières se décline en vidéo et en synergie avec les établissements locaux de santé. La ville s'est associée avec le Groupement hospitalier Nord-Dauphiné pour réaliser une vidéo présentant les bons gestes à adopter pour utiliser son masque en toute sécurité.

Pédagogie aussi pour la campagne vidéo #CoronaStop de sensibilisation au maintien des gestes barrières de la Ville de Paris et de l’Unicef mais, cette fois, portée par des personnalités. Lancée à l’initiative de Fabienne Moszer, directrice des relations extérieures de l’AccorHotels Arena, et de l’animateur Bernard Montiel, elle se compose de pastilles vidéo dans lesquelles humoristes, chanteurs, athlètes et influenceurs délivrent leurs conseils pour appliquer les gestes barrières. Une trentaine de personnalités jouent le jeu de ces mini-tutos confinés pour faire passer au mieux le message, en particulier auprès des jeunes.

Autre tuto, sur un ton léger également, celui du département de l’Aude pour aider les habitants à se dire bonjour en respectant les gestes barrières. Intitulée « Trouvez votre salut », la vidéo explore avec humour toutes les alternatives au traditionnel bisou. Un clip élaboré et joué par deux étudiants en apprentissage et stage au service communication du département.

Remercier pour prolonger l’élan de solidarité

En parallèle des campagnes pédagogiques, plusieurs collectivités s'attachent à prolonger l'élan de solidarité des citoyens qu'elles ont encouragé pendant le confinement. Ainsi, dès les premiers jours du déconfinement, Joinville-le-Pont (Val-de-Marne) a déployé une campagne d’affichage pour remercier « ceux grâce à qui la vie continue ». Soignants, forces de l’ordre, commerçants, caissiers, professeurs, bénévoles, agents municipaux, mais aussi habitants, un patchwork de portraits et un message de remerciements citant les différents acteurs mobilisés pendant le confinement s’affiche dans les rues, sur les ponts et le fronton de l’hôtel-de-ville. Avec cette affiche , la ville souhaite « prolonger l’élan de solidarité locale et accompagner la fin progressive du confinement avec la création d'une communication positive pour remercier l'ensemble de ces acteurs du territoire pendant cette période particulière ». Le service communication a travaillé sur le terrain pour aller à la rencontre (toujours en respectant les gestes barrières) et prendre des photos de tous ces « héros » du quotidien.

À Castanet-Tolosan (Haute-Garonne), c'est sur son site et sa page Facebook que la ville a invité dès le 4 mai ses habitants à participer à la conception d'une campagne de remerciements. La démarche vise plus particulièrement à remercier les nombreux habitants qui ont répondu présents à l'appel à bénévoles lancé par la mairie au début de la crise, ou qui ont volontairement proposé leur aide. Le service communication invite ceux qui le souhaitent à venir se faire prendre en photo pour apparaître sur la campagne prochainement affichée sur les panneaux de la ville.

CAMPAGNE DE REMERCIEMENTS Au début de la crise du COVID-19, la mairie a lancé un appel à bénévolat qui a été largement...

Publiée par Ville de Castanet-Tolosan sur Lundi 4 mai 2020

Même procédé pour la ville et agglomération de Chambéry : dès fin avril, elle lance un appel sur les réseaux sociaux pour préparer une campagne de remerciements participative avec ses habitants. Elle leur donne l'opportunité de remercier ensemble les personnes mobilisées pendant la crise en les invitant à envoyer une photo-portrait d’elles accompagnée d’un cœur pour symboliser leur remerciement. Et les agents du service com ouvrent le bal en donnant l'exemple (avec un joli cœur sur la joue de notre ancienne chargée de formation, ndlr). L’assemblage des photos envoyées compose le mot « merci », sur le principe d’une mosaïque. La campagne est visible en affichage et déclinée sur les réseaux sociaux avec le hashtag #ChambéDitMERCI.

#COVID19 - #ChambéDitMerci | 💝 Pour remercier toutes les personnes mobilisées durant cette crise sans précédent, les...

Publiée par Ville et Agglomération de Chambéry sur Lundi 27 avril 2020

Capitaliser sur les bons comportements du confinement

Solidarité, mais aussi mobilité douce, respect des mesures pour tous… les comportements vertueux liés à cet épisode de confinement ne manquent pas et certains organismes voient en cette phase de sortie une bonne occasion de les encourager. Avec le slogan « Votre respect des consignes a permis de sauver des vies ; continuez sur la route », la Sécurité routière a ainsi lancé une campagne pour inciter les usagers à reprendre prudemment la route. Deux films reviennent en images sur les habitudes prises pendant le confinement avant d’inviter les conducteurs à les prolonger sur le bitume. La campagne se décline en radio et en infographies. Des champions de courses auto, moto ou vélo donnent également leurs conseils en vidéo.

Mobilité vertueuse toujours avec cette campagne de la RATP et de la SNCF qui invite à privilégier les modes de transport alternatifs, notamment le vélo. Une pratique largement plébiscitée en cette période de déconfinement progressif pour éviter l’affluence dans les transports en commun sur les routes et au passage instiller une pratique plus respectueuse de l’environnement.

C’est aussi l’un des messages de la campagne de la communauté d’agglomération de Paris-Saclay, qui appuie l’importance des actions de chacun dans le déconfinement progressif. Choix des mobilités douces, des circuits courts, du travail à la maison, la campagne met en images le héros qui se cache dans l’ombre de chaque citoyen. Des #hérosDuQuotidien qui ont chacun le pouvoir d’agir pour tous en poursuivant leurs actions, encouragés par leur collectivité.

Soutenir la reprise du commerce local

Et une action citoyenne est en particulier largement encouragée par les collectivités : le consommer local. Plusieurs lancent des campagnes incitant les habitants à privilégier les commerces et les artisans de leur commune pour leurs achats déconfinés.

À Hyères, la mairie déploie progressivement depuis le début du déconfinement une campagne invitant à consommer local sur ses supports web, en affichage, dans la presse et à la radio. Elle met à disposition des commerçants une affiche et un kit de communication qui déclinent toutes les mesures facilitant et sécurisant les achats dans les commerces : parking gratuit, navettes, services de livraison.

À Cannes, des photos de commerçants masqués dans leur boutique illustrent la campagne « Soutenons nos commerçants – Relocalisons nos achats ». Librairie, boutique de vêtements, boulangerie, fleuriste, huit affiches composent cette campagne qui vise « notamment à concilier l’exigence de protection sanitaire de la population et l’impérieuse nécessité de reprise de la vie sociale et économique post-confinement ». Des affiches diffusées avec le hashtag #CannesRepart en affichage, dans les médias locaux, sur les réseaux sociaux et sur des applications mobiles pour un public ciblé « Cannes ».

La ville de Nevers a choisi un ton « militant », avec des slogans dans l’esprit de ceux de mai 68, inscrits sur des aplats de couleurs dans un style graphique qui rappelle également celui des affiches étudiantes de mai 68. Cinq messages différents commençant par la formule « Une ville sans commerces, ce serait comme… » sont déployés depuis le 13 mai sur les panneaux d’affichage traditionnels et numériques, et mis à disposition des commerçants. Un sixième message à compléter est proposé aux habitants sur la page Facebook de la ville pour qu’ils proposent de nouveaux slogans. Les meilleurs seront déclinés et viendront enrichir la campagne initiale.

Les campagnes des villes de Hyères, Cannes et Nevers pour encourager le « civisme commercial ».

Les masques ornent également les visages des personnages de la campagne de soutien au commerce local de Royan, mais dans un style plus joyeux. Ton humoristique et illustrations colorées, la ville a choisi de réutiliser les ingrédients qui avaient fait recette l’été dernier pour lutter contre les incivilités. Pour donner envie à ses habitants de revenir chez leurs commerçants, le service communication les a imaginés, masqués bien sûr, en train de faire leurs courses sur une série de cinq visuels. Le premier visuel déployé décline la figure du super-héros – couramment utilisée en com depuis le début de la crise – en version « shopping » avec un message simple : « Protégeons-nous les uns les autres, sortons masqués ! » Les quatre autres s’appuient sur des slogans plus légers, comme notamment le visuel incitant à retourner chez le coiffeur qui montre une femme et un homme façon Néandertal, le poil et le cheveu hirsutes, et s’accompagne du message « Reprenez du poil de la bête ». Une campagne à double effet donc : soutenir le commerce et combattre la morosité !

À lire aussi :
Covid-19 : ces collectivités qui portent l’élan solidaire des citoyens sur le web
Lire la suite
« Restez chez vous » : les collectivités déclinent la consigne nationale
Lire la suite
#RemèdeContreLaMorosité : le hashtag désormais "viral" de la #compublique
Lire la suite