Aller au contenu principal

La relation aux citoyens animera le Forum de décembre 2019

Publié le : 29 mai 2019 à 11:47
Dernière mise à jour : 6 juin 2019 à 11:12
Par Cap'Com

Le 31e Forum de la communication publique et territoriale se tiendra du 3 au 5 décembre 2019 à Bordeaux. Une édition placée sous le signe de la relation aux citoyens. Ce qui lie les communicants entre eux, outre cet événement porté par leur réseau professionnel, c’est une mission commune : créer du lien entre les institutions et les citoyens. La période actuelle nous rappelle cet impératif que traduit le programme du Forum présenté ici en avant-première.

Depuis janvier dernier, le Comité de pilotage de Cap’Com construit progressivement le programme de ce 31e Forum. Pas simple après le 30e qui fut un événement. Et l’actualité, entre recomposition politique et gilets jaunes, vient chaque fois s’immiscer dans les débats. Et pourtant, en quelques mois, une nouvelle édition se bâtit. Et, comme chaque année, elle a ses spécificités. En attendant le programme détaillé qui paraîtra en octobre, entrons dans les grandes lignes du programme de ce Forum 2019.

La relation aux citoyens et le numérique au cœur du programme

À Bordeaux, les participants découvriront à la fois des thématiques nouvelles mais aussi des formats d’animation inédits.

La communication au service de la relation citoyenne à l’approche des municipales
Bien sûr, ce sont les grandes conférences qui donnent le ton. Et cette année, l’actualité et l’approche des élections municipales ont mis au centre les questions autour de la relation aux citoyens et de la concertation. Comprendre la demande des citoyens, connaître les dispositifs à mettre en œuvre pour favoriser la participation, conseiller et accompagner au mieux les initiatives, autant de défis pour les communicants publics.

Le numérique irriguera cette année encore l’ensemble du Forum
Un autre thème sera, cette année encore, incontournable : le numérique irriguera l’ensemble du Forum. Avec des moments forts notamment sur les relations presse à l’heure du numérique ou le rendu d’une étude Cap’Com/Cohda sur les sites internet des collectivités publiques. Sans oublier les réseaux sociaux pour comprendre comment les territoires ruraux peuvent s’en emparer, mesurer l’intérêt de s’en saisir pour mener des actions de promotion ou construire une stratégie combinant divers réseaux.

Le développement personnel du bon communicant
Les participants au Forum viennent quérir des recettes pour leurs actions de communication. Mais ils cherchent aussi à développer leurs compétences personnelles. Car les capacités d’un bon communicant public ne s’arrêtent pas à la communication. Il faut aujourd’hui savoir être un bon manager, un bon animateur, parvenir à conduire des projets complexes… L’une des nouveautés de ce 31e Forum apparaîtra dans la série de temps consacrés au développement personnel : mieux s’exprimer pour convaincre, organiser et gérer son temps, développer sa créativité, s’adapter aux changements.

Au-delà, chacun trouvera au Forum les réponses aux demandes de formation qui émergent au travers des échanges au sein de tout le réseau professionnel. Le Forum de Bordeaux offrira une quarantaine d’ateliers et chacun pourra y construire son programme. De nombreux sujets seront donc abordés, comme le marketing territorial, la communication santé, la com interne, la com intercommunale, les relations presse, l’organisation du service com, le positionnement de la communication avant et après les municipales, les techniques d’évaluation, etc.

Des formats d’animation inédits

Quelques nouveautés vont bousculer les habitudes. Car si le Forum est un temps de formation avec ses ateliers et conférences, c’est aussi un temps d’échange, de convivialité, de découverte qui en fait son succès.

Des visites pro pour ne pas passer à côté d’un territoire passionnant
Succès des visites professionnelles qui voient près de 500 communicants publics arpenter le territoire pour y rencontrer les acteurs de la communication et les projets structurants. Six visites vont permettre de découvrir le territoire aquitain. Bordeaux avec trois visites thématisées : architecture et animation du territoire métropolitain, grands projets urbains et accompagnement des chantiers, ville durable et transition écologique. Au-delà, ce sera la découverte du Médoc pour percevoir l’image d’un territoire édifié autour de son patrimoine naturel et viticole. Deux visites débuteront dans des villes de Nouvelle-Aquitaine : Poitiers, autour du rayonnement et de l’attractivité par l’événement culturel, et Angoulême, autour de sa filière d’excellence de l’image.

Construire des solutions tous ensemble
Nouveau format avec les conférences hop. Six présentations de 10 minutes chacune qui s’enchaînent sur un même sujet pour décrypter sous différents regards un outil ou une problématique de communication. Ainsi devraient être décryptés l’accompagnement en communication des budgets participatifs, les campagnes innovantes en direction des jeunes ou encore les pratiques des collectivités sur les réseaux sociaux. Le Forum est aussi un temps de co-construction. Sous la forme des « thérapies collectives », temps organisés en tables de parole autour de sujets préparés, les participants pourront tenter de guérir leurs maux ou d’alléger leur anxiété face aux problèmes qu’ils rencontrent. Deux sujets seront ainsi traités, l’un autour des questions numériques, l’autre autour des problématiques de la concertation.

Un programme fruit d’une démarche collective

L’élaboration du programme du Forum est un processus passionnant tant les débats qu’il suscite permettent de mieux comprendre les évolutions du métier. Tout commence en janvier avec un décryptage du Forum passé. Le Comité, qui compte régulièrement une trentaine de présents, porte un regard sans concession sur les thèmes du Forum précédent, ceux qui ont été plébiscités, les formats qui ont bien fonctionné, les animations qui ont été préférées…

Puis il faudra trois réunions entre février et mai pour que le Comité accouche du programme. Tours de table pour recueillir idées et commentaires et voir se dessiner les priorités de l’année, échanges autour des intervenants possibles, des angles des différents sujets… et le Forum se dessine ainsi. Reste ensuite à préparer chaque atelier, chacun s’engageant à en piloter un.

Mais le Forum s’installe à chaque édition dans une région différente avec la volonté de faire découvrir la communication de ce territoire. C’est donc aussi avec les communicants publics locaux que se construit l’événement. Et un comité de pilotage local se tient parallèlement dans la ville d’accueil. Tout le programme se teinte de la couleur locale.

Alors, rendez-vous au 31e Forum de la communication publique et territoriale, du 3 au 5 décembre 2019 à Bordeaux.

du 03 au 05 décembre 2019

Le 31e Forum de la communication publique et territoriale

Ça m'intéresse
Le Forum de la com publique, c'est quoi ?