Aller au contenu principal

Une campagne pour sensibiliser les jeunes sur la question du consentement sexuel

Publié le : 14 novembre 2018 à 22:02
Dernière mise à jour : 15 novembre 2018 à 16:20
Par Cap'Com

La campagne « OK, pas OK » mise sur les témoignages d’ados pour sensibiliser les jeunes à la notion de consentement sexuel.

Dans les mêmes thématiques :

Plus d'une femme sur dix a cédé aux avances de son partenaire lors de son premier rapport sexuel, selon le baromètre Santé 2016. Face à ce constat Santé publique France, qui s’est fixé comme objectif de favoriser une entrée positive des jeunes dans la sexualité, a lancé le 23 octobre 2018 une campagne pour encourager le dialogue et l’écoute du (non-)consentement.

Elle repose sur une série audio des jeunes « qui parlent aux jeunes de consentement ». 4 jeunes filles et un garçon - Maria, Mareva, Olivier, Adèle, er Georgia - partagent leur expérience dans des podcasts de 6 à 8 minutes réalisés par Delphine Dhilly (auteure notamment du documentaire "Sexe sans consentement", diffusé sur France 2 en mars 2018). Les témoignages portent sur des situations variées, vécues de manière positive ou négative pour illustrer toute la question du consentement. Ils s’achèvent sur un message appelant à l'écoute et à l'échange entre les partenaires : « Dans le sexe, on n'a pas toujours envie de parler ou d'écouter. Mais c'est indispensable pour que ce soit vraiment OK ».

« Ce format a été choisi car nous savons que les adolescents sont extrêmement réceptifs aux témoignages de leurs pairs. Ces récits leur permettront d’exercer leur esprit critique, de comprendre les enjeux liés au consentement et d’adopter les bons réflexes » explique Lucile Bluzat, chargée d’expertise en marketing social, unité santé sexuelle à Santé publique France.

Pour inviter les internautes à venir écouter les podcasts sur le site dédié aux ados Onsexprime.fr, la campagne de Santé publique France joue sur l’ambivalence de l’usage de la bouche dans les relations. « Dans le Sexe, le plus important c’est la bouche. Pour parler de ce qui est OK ou pas OK. » peut-on entendre dans les spots de promo sur les radios et plateformes audios digitales (Spotify, Deezer, NRJ radio digitale, Fun radio), ou lire sur les visuels diffusées sur les réseaux sociaux (Snapchat, Instagram, facebook). Une formule qui suggère les rapprochements sensuels et sexuels pour mieux mettre en avant le dialogue.

(cliquer sur l'image ci-dessous pour lancer la vidéo)