Aller au contenu principal
Benchmark

Alternatif

Magazine de la ville de Roubaix • 2018

Presse territoriale

Lancé en 2016, Alternatif est le dispositif éditorial en marque blanche publié par la ville de Roubaix. Distribué dans les principales villes de la région et aux abords de la gare Paris-Nord, il traite des nouveaux modes de vie, de consommation et de grands sujets sociétaux du moment qui donnent à voir les initiatives roubaisiennes. Son objectif : casser les stéréotypes et faire changer les points de vue sur le territoire. Le projet éditorial est de montrer que Roubaix foisonne d’initiatives culturelles, sociales, économiques… Et d’amener le lecteur à reconsidérer lui-même l’image qu’il se fait de la ville. La quatrième de couverture est toujours conçue par un artiste roubaisien. Ce « graff » a pour objectif de mettre en avant les talents artistiques locaux. Son parti-pris très esthétique, dédié à l'image et à la création, vient magnifier le contenu et rend le journal très attractif. Un journal urbain, moderne et créatif qui valorise l’image du territoire.

Publication lauréate du 20e Grand Prix de la presse territoriale et du prix dans la catégorie Conception graphique

Exemplaire de la publication à télécharger

Présentation

Fiche d'identité

  • Destination de la publication : Externe
  • Périodicité : Semestrielle (2 numéros par an)
  • Tirage : 1er numéro édité à 15 000 exemplaires, 2e numéro édité à 5 000 exemplaires, 3e numéro édité à 10 000 exemplaires
  • Année de la création : 2016
  • Utilisation de dessins de presse : non
  • Utilisation de la publicité : non
  • Quel est le mode de distribution de la publication ? Diffusion dans des villes de la région Hauts-de-France (Lille, Roubaix, Arras, Comines), en Belgique (Comines, Mouscron, Tournai, Mons) - Opération de teasing 10 jours avant la sortie du premier numéro (diffusion de cartes com’ en mano à mano et en points de dépôts, réalisation de clean tags et affichage libre) - Diffusion dans les mêmes lieux du magazine - Diffusion en 60 points de dépôts à Roubaix.
  • L’impression est-elle certifiée ou labellisée éco-responsable ? Oui, l’imprimeur est labellisé Imprim’ Vert et le papier répond aux exigences des normes FSC et PEFC

Trois caractéristiques principales de la publication

  • Une édition en « marque blanche » : ni la collectivité, ni la ville ne s’affichent d’emblée comme l’éditeur et l’objet de la publication
  • Un traitement éditorial résolument « magazine », favorisant les longs formats et une écriture en dehors des codes institutionnels classiques
  • Une publication qui cible d’abord un public externe à la ville, en l’occurrence régional et parisien

Ligne éditoriale

Le projet éditorial

Dès 2014, la direction de la communication de Roubaix a travaillé sur une nouvelle identité permettant de rétablir le véritable visage d’une ville souvent stigmatisée de façon injuste. Ce travail a abouti à un nouveau positionnement de com’ et à une nouvelle signature : « Prenons la vie côté Roubaix ». En préambule du lancement de cette nouvelle signature en janvier 2017, la Ville a lancé un magazine sociétal de 76 pages exprimant son positionnement : « La ville de toutes les initiatives, toutes les idées, toutes les audaces, toutes les cultures, toutes les énergies ».

Le magazine présente un concentré de la ville, un florilège d'illustrations, d’exemples, d’idées et d’initiatives... Le choix de la présenter dans un nouveau magazine de société plutôt qu’une édition de collectivité a pour objectif d’aller au-delà des idées reçues sur la ville. Le magazine, intitulé « Alternatif, décrypteur de tendances » a vocation à traiter des nouveaux modes de vie, de consommation… Tout public, il permet de présenter les facettes et les différents aspects de la ville de manière accessible et vivante.

Les objectifs éditoriaux sont notamment de donner la parole aux Roubaisiens, de montrer les initiatives originales, de faire valoir la saga de la ville, de relater les grandes réussites de Roubaisiens célèbres, de présenter les succès économiques actuels, de montrer un Roubaix insolite et audacieux.

La diffusion du magazine à partir du 1er décembre 2016 a été précédé d’une phase de teasing, avec la distribution de cartes com’ reprenant les principaux items du premier numéro ainsi que par la pose de clean tags. Le magazine a ensuite été diffusé dans les grandes villes de la région et aux abords de la gare de Paris-Nord, dans des lieux de trafic (gares, sorties de métro…).

Six mois après la sortie du numéro Un, un second numéro est distribué en juin 2017. Face au succès et à l’accueil favorable des lecteurs, un troisième numéro est sorti en février 2018, avec une diffusion transfontalière. Un quatrième numéro est en cours de réalisation pour une sortie prévue en octobre 2018.

Le projet éditorial est resté le même : montrer que Roubaix foisonne d’initiative culturelles, sociales, économiques… Et amener le lecteur à reconsidérer lui-même l’image qu’il se fait de la ville. Des ajustements graphiques auront lieu pour conforter l’identité « magazine de société » d’Alternatif et pour laisser davantage de place à la photo.

La quatrième de couverture est toujours conçue par un artiste Roubaisien. Ce « graf » a pour objectif de mettre en avant les talents artistiques locaux.

Articulation avec les supports d'information web

La sortie du premier numéro du magazine a été accompagnée par la mise en ligne d’un site dédié (alternatif-mag.fr) donnant un aperçu du contenu du numéro et permettant de le commander gratuitement. Le magazine a par ailleurs été mis intégralement en ligne (Calaméo). Pour la sortie du numéro 3 en février 2018, le dossier principal du magazine a été mis en ligne sous la forme du « Scrollitelling » : ainsi, le site web permet de proposer une nouvelle manière de raconter les initiatives mises en avant. Une refonte du site, avec du contenu augmenté par rapport à la version print, est prévue pour le second trimestre 2018. Cette nouvelle plateforme permettra d’accéder à des vidéos, podcasts, diaporamas… Le magazine dispose aussi d’un compte Twitter et Instagram (@alternatif-mag) mettant en avant le contenu du numéro. Les abonnés ont pu y suivre la fabrication et la diffusion du premier numéro et peuvent suivre la réalisation du contenu des numéros à suivre.

Choix graphiques

La maquette et la conception graphique

La publication se positionne comme un magazine de société. Dans la phase de conception, un benchmark des magazines se positionnant comme tels a été réalisés. De fait, la maquette adopte des codes de magazines tendances, avec un graphisme épuré et grande place laissée aux photos. Le côté alternatif du magazine s’exprime dans l’inversion de certaines lettres dans les titres (à l’instar du titre « Alternatif » du magazine). L’innovation et l’audace qui transpirent des articles doivent aussi se ressentir dans la mise en page.

La maquette du magazine fait par ailleurs un lien subtil avec la campagne de communication et la nouvelle identité graphique de la ville, en reprenant les couleurs rose et noir et le chevron rose en couverture (éléments du nouveau logo de la ville).

La Une

Dans la logique de la conception de la maquette évoquée plus haut, la Une reprend les codes des magazines de société. Une attention particulière a été accordée à la photo, qui devait à la fois renseigner sur le contenu du magazine et traduire le côté décalé du magazine. Comme toutes les photos présentes dans ce magazine, nous veillons à l’authenticité des exemples que nous mettons en avant. Ainsi, toutes les photos ont été prises à Roubaix et n’ont pas été mises en scène.

Fabrication

Moyens financiers

Budget global de la publication sur une année : 50 000€ comprenant : la commande artistique de la 4e de couverture, la création graphique, le conseil et la mise en page, les piges, l’impression, la diffusion et la création des cartes de teasing.
Estimation du prix d’un numéro par habitant : 0,53€

Moyens humains

  • La maquette est réalisée : En sous-traitance
  • La rédaction est réalisée : Equipe de rédaction interne avec renfort de pigistes
  • La mise en page est réalisée : En sous-traitance
  • Les photographies sont réalisées : En interne
  • Nombre de personnes mobilisées en interne (en équivalent temps plein) 2 ETP
  • Intervention d’une (ou plusieurs) agence(s) : Conception de la maquette et mise en page du magazine par les agences MACALMA et SO LO ; impression du magazine par l’imprimerie IMPRESSION DIRECTE ; diffusion du magazine par l’agence SHADDOK

Évaluation

Mise en place d'une enquête de lectorat ou d'un dispositif d’évaluation de votre publication ? oui

A l’issue du premier numéro, une évaluation qualitative a été réalisée, sur la base des retours de toutes les personnes impliquées dans la réalisation du magazine et des retours de terrain des équipes du prestataire de diffusion (réaction des personnes lors de la distribution).

Les enseignements

Le bilan de cette phase d’évaluation est positif : le magazine a eu un bon taux de prise en main et des commandes ont été passées via le site internet dédié. La qualité du « produit », dans sa forme, a été un élément apprécié, de même que le traitement en profondeur des sujets.
Le projet Alternatif permet également d’insuffler une dynamique de service. Chaque agent du service communication est invité à participer aux réunions pour élaborer le sommaire, donner des idées de sujet, participer à la rédaction, donner son avis sur la conception et la réalisation… La liberté de ton dans le choix des sujets et dans l’écriture permet à l’ensemble des agents de sortir de ses missions quotidiennes et apporte un moment de respiration dans le cadre d’un véritable projet de service.

Les préconisations pour la suite

L’accueil favorable réservé aux trois premiers numéros nous incite à poursuivre avec le même positionnement de magazine et la même volonté de l’éditer en marque blanche. Le site internet, qui est aujourd’hui plus une vitrine, sera renforcé pour faire place à un contenu plus journalistique et à un accès, en plus des articles, à du contenu purement web (vidéo, diaporama, podcasts…) Le rôle des réseaux sociaux, avant et après la parution, est également renforcé.

L'avis du jury du Prix de la Presse territoriale 2018 :

« Coup double pour Alternatif qui remporte également le Prix de la conception graphique pour son identité graphique et éditoriale cohérente avec son titre Alternatif. Un magazine de société au graphisme épuré laissant une large place aux photos. La maquette adopte des codes de magazine tendances, avec une identité graphique et éditoriale cohérente avec le titre Alternatif. Une attention particulière a été accordée à la photo, qui renseigne à la fois sur le contenu du magazine et traduit le côté décalé du magazine. La quatrième de couverture est toujours conçue par un artiste Roubaisien. Ce « graff » a pour objectif de mettre en avant les talents artistiques locaux. »