Aller au contenu principal
Benchmark

#BM2050 : rêver, penser, agir

Campagne de Bordeaux Métropole • 2019

Concertation, participation

#BM2050 est un dispositif de démocratie participative ayant pour objet de proposer une vision prospective de la métropole. La démarche entend répondre à la question : dans quelle métropole aimerions-nous vivre en 2050 ? Le calendrier s’étale sur quinze mois pour : éveiller le public, le faire contribuer, lui permettre de débattre puis restituer l’ensemble des propositions et des scénarios qui se dessinent. Pour chacune de ces phases, un dispositif de communication globale, comprenant des éditoriaux pédagogiques, des jeux, du live sur les réseaux sociaux, du présentiel ou encore des partenariats médias, est mis en place. Logement, climat, mobilité, emploi, culture, éducation, intelligence artificielle : tous ces thèmes sont appréhendés par les élus, les citoyens et les experts. Un dispositif qui se donne les moyens de ses ambitions et qui a notamment été salué pour ses réalisations en matière de restitution de la concertation.

Campagne lauréate du Grand Prix Cap'Com 2019 dans la catégorie Communication citoyenne

Problématique

Contexte

En 2011, la communauté urbaine de Bordeaux a lancé une enquête sur le futur de la métropole bordelaise autour de la fabrique métropolitaine. Les conclusions de ce travail ont largement alimenté la réflexion de la démarche #BM2050, votée à l’unanimité en février 2018.

La démarche #BM2050 entend répondre à la question suivante : dans quelle métropole aimerions-nous vivre en 2050 ? Le calendrier s’étale sur 15 mois : il faut éveiller le public, le faire contribuer, lui permettre de débattre puis restituer l’ensemble des propositions et des scénarios qui se dessinent.
Logement, climat, mobilité, emploi, culture, éducation, intelligence artificielle : tous ces thèmes sont appréhendés par les élus, les citoyens et les experts.

Objectifs

  • Organiser une très vaste concertation publique permettant de faire émerger des propositions de personnes d’horizons différents (élus, citoyens, experts, élèves et étudiants, associations)
  • Croiser ces propositions avec les signaux faibles et forts caractérisant la métropole et bâtir des scénarios d’avenir.

Cibles

  • Cible générale : le grand public
  • Cibles spécifiques : la sphère éducative (rectorat, écoles, collèges, lycées, universités et écoles supérieures) ; les générations les plus jeunes (-18 ans, 18-49 ans) ; les élus (de Bordeaux Métropole et des communes)

Mise en œuvre

Concept

Bordeaux Métropole 2050 est un vaste exercice de démocratie participative ayant pour objet de proposer une vision prospective de la Métropole.

Réalisation

PHASE 1 : EVEILLER (mars 2018 – août 2018)
La démarche #BM20509 s’associe à l’IFOP pour créer 12 questionnaires thématiques (à destination des professionnels de santé, du tourisme, de l’éducation etc.) largement relayés par Bordeaux Métropole et par les communes. Plus de 12 500 réponses sont analysées par l’IFOP.
L’agence Deux Degrés lance son « camion du futur », qui sillonne les communes le week-end, puis transforme les avis des habitants en 18 cartes thématiques. Les communes et le C2D organisent des concertations ouvertes à tous pour sensibiliser le grand public aux thématiques de l’horizon 2050.
Le « Serious Game » est mis en ligne : 50 000 joueurs ont découvert les 109 projets futuristes et ludiques imaginés par #BM2050 et mis en images par l’agence Les Zinc.

Eléments de communication :

  • Lancement d’un site web et de réseaux sociaux dédiés (Facebook, Twitter, YouTube)
  • Lancement du « Serious Game » : https://www.bm2050-lejeu.fr/
  • Création d’un kit de communication web et print pour permettre aux communes de relayer les actualités #BM2050
  • Communication globale : flyers (4x 10 000ex), publications sur le site internet, habillage du tramway, objets promotionnels, street marketing

PHASE 2 : CONTRIBUER (septembre 2018 – décembre 2018)
La maison #BM2050, espace dédié à la démarche au cœur de Bordeaux, accueille 91 « pitcheurs » qui viennent parler agriculture, logement, robots, architecture, mobilité… Elle héberge 3 expositions, l’une émanant de l’école de communication visuelle et les deux autres de l’école d’architecture et de paysage.
Le livret pédagogique « Objets imaginaires » est remis aux écoles partenaires de la démarche. 1 700 élèves dessinent et/ou décrivent leur objet du futur ; leurs productions sont regroupées dans un livre édité en deux volumes.
Des hackathons, créathons et ateliers sont organisés : on parle mobilité avec la technopole Technowest, gestion de l’eau avec Suez, logement avec la Fédération des Promoteurs Immobiliers, logistique urbaine avec La Poste, autonomie alimentaire avec Bordeaux Sciences Agro.

Eléments de communication :

  • Scénographie de la maison #BM2050
  • Création et diffusion du programme d’automne (15 000ex), charte graphique déclinée
  • Création et diffusion du livret pédagogique « Objets imaginaires » (1 800ex)
  • Diffusion des pitchs en live sur Facebook et Twitter puis publication des contenus sur la chaîne YouTube
  • Campagne de communication pour faire la promotion du « Serious Game »

PHASE 3 : DEBATTRE (janvier 2019 – mars 2019) 7 semaines, 7 thèmes : fonctions du quotidien, aménagement du territoire et climat, mobilité, intelligence artificielle, emploi et travail, solidarités migrations et valeurs, culture et liberté. Du mardi au jeudi, des débats à la maison #BM2050 et le vendredi soir, une grande conférence avec des personnalités de la scène nationale. Tous les travaux réalisés dans le cadre de #BM2050 sont exposés lors d’un grand final au Hangar 14 de Bordeaux le 29 mars 2019. C’est l’occasion pour les élus de Bordeaux Métropole de dévoiler les 4 scénarios qui se sont construits et affinés au fil des mois. Cet événement accueille 7 000 visiteurs, regroupe plus de 500 affiches et 30 maquettes, propose 7 débats faisant intervenir 30 invités et innove en présentant un film, spectacle de théâtre et une battle de piano.

Eléments de communication :

  • Edition d’un livre intermédiaire pour présenter l’avancement de la démarche aux élus et aux partenaires. Tirage : 300ex.
  • Edition des deux volumes du livre « Objets imaginaires ». Tirage : 2x 1 100ex.
  • Création et diffusion du programme d’hiver (15 000ex), charte graphique déclinée
  • Création, en partenariat avec le journal Sud Ouest, d’un vrai-faux journal daté du 29 mars 2050. Tirage : 8 000ex.
  • Campagne de communication spécifique au grand final : programme print, habillage du tramway, street marketing, spots radio, objets promotionnels, prestations externalisées pour le graphisme et la scénographie

PHASE 4 : RESTITUER (avril 2019 – juin 2019) Le volet public de la démarche #BM2050 est clos. Le travail de restitution commence : on recense plus de 2 000 propositions émanant des débats, ateliers, conférences et concertations. Celles-ci sont triées et regroupées, aux côtés des 4 scénarios prospectifs #BM2050, dans le livre final intitulé « 2050 commence aujourd’hui » qui retrace le cheminement de la démarche #BM2050 dans sa globalité. Le livre est présenté à la presse et aux partenaires le 11 juin 2019. Ce livre, dont la conception graphique a été confiée à L’Atelier Franck Tallon, est envoyé aux 900 contributeurs de la démarche (élus, experts, partenaires, participants) puis distribué dans divers lieux publics de Bordeaux Métropole. La partie du livre qui concerne les propositions et les scénarios a été traduite en anglais et en espagnol.

Eléments de communication :

  • Création et diffusion d’un carton d’invitation pour la soirée du 11 juin. Tirage : 900ex.
  • Edition et diffusion du livre final. Tirage : 7 000ex.
  • Edition et diffusion du livret anglais/espagnol pour accompagner le livre : 1 000ex.

Moyens

Budget global : 650 000 €
Budget Communication et partenariats : 170 000€

Les ressources matérielles et humaines mobilisées :

  • Budget et locaux prêtés par Bordeaux Métropole
  • Un comité de pilotage présidé par le Président de Bordeaux Métropole,
  • 1 chef de projet accompagné par 3 chargés de mission et 2 assistants.

Intervention d’une agence :
La Direction de la Communication de Bordeaux Métropole a piloté la majorité de la stratégie de communication en interne et fait appel à des prestataires externes pour quelques missions spécifiques : l’agence Tabaramounien pour le site internet, l’agence Canal’Com pour les relations presse et les réseaux sociaux et l’agence A’URBA pour le suivi budgétaire.

** Partenariats** :
15 écoles primaires, 10 collèges et lycées, 13 écoles supérieures et universités, 4 médias, Rectorat de Bordeaux, CCI Bordeaux-Gironde, IFOP, INA, Groupe Suez, Groupe La Poste, Bordeaux Technowest, Cap Sciences, Fédération des Promoteurs Immobiliers, La Fabrique de la Cité, Un Violon sur le Sable, Forum Urbain, Conseil interprofessionnel des vins de Bordeaux, Congrès et Expositions Bordeaux, Kéolis.

Supports

Phase 1
Phase 2
Phase 3
Phase 4 - restituer

Évaluation

L’objectif fixé par Alain Juppé, alors maire de Bordeaux et président de Bordeaux Métropole, a été largement atteint : 120 000 personnes ont participé à la démarche #BM2050.

Après 15 mois de concertation, on dénombre 12 500 répondants aux questionnaires, 50 000 joueurs au « Serious Game », 60 000 visiteurs sur le site internet, 900 contributeurs (pitcheurs, conférenciers, débatteurs, etc.), 11 000 visiteurs aux grands événements (grandes conférences et grand final), 2 000 propositions et 4 scénarios prospectifs. Le livre final est accessible à tous, permettant à chacun de se saisir des résultats et des propositions mis en exergue par la démarche #BM2050.

La démarche a également été présentée à Paris, Bruxelles, Madrid, Bilbao, Sao Paulo, Buenos Aires et Mexico.