Aller au contenu principal
Benchmark

Cité

Ville d'Échirolles • 2019

Presse territoriale
Florence Farge et Mickaël Batard © Cap'Com / Daniel Gillet

Le magazine "Cité" se veut contemporain et agréable en mains. Sa maquette repose sur une identité visuelle forte avec la présence de couleurs vives et de typos modernes. Un soin tout particulier est apporté à la photographie avec, par exemple, des photos pleine page, valorisant ainsi la vie locale. Les différents niveaux de lecture sont travaillés afin de bien différencier les hiérarchies de textes et inviter d'avantage à la lecture. Le magazine se veut équilibré et fait le choix de supprimer les rubriques dédiées. La vie locale est ainsi traitée dans toute la pagination du magazine.

Publication lauréate du Prix de la presse territoriale 2019 dans la catégorie Conception graphique et du Prix des étudiants de l'IUT Bordeaux Montaigne

Exemplaire de la publication à télécharger

Présentation

Fiche d'identité

  • Destination de la publication : externe
  • Périodicité : bimestriel (six numéros par an) depuis janvier 2019
  • Tirage : 18 500 exemplaires
  • Année de la création : 1982
  • Année de la dernière refonte : 2013
  • Utilisation de dessins de presse : Non mais de l'infographie
  • Utilisation de la publicité : Non, depuis cette nouvelle formule
  • Quel est le mode de distribution de la publication ? par un prestataire dans le cadre d'un marché incluant une clause sociale. Dépôt dans les services. Envois à des destinataires identifiés (habitant-es mal desservi-es, institutionnels, autres villes...)
  • L’impression est-elle certifiée ou labellisée éco-responsable ? L'impression est faite sur papier recyclé, par un imprimeur les Deux-Ponts, manufacture d'histoire. La Manufacture fut la première Imprimerie Française à être certifiée ISO 14001 en 2004. Labellisés Imprim’Vert, cet imprimeur ne travaille qu’avec des papetiers gérant durablement leurs forêts (Labels PEFC et FSC). Conforme à la norme ISO 12647-7 (Fogra), leur chaîne d’épreuvage permet de délivrer des épreuves contractuelles certifiées.

Trois caractéristiques principales de la publication

  • Cité Echirolles, une «référence » qui revisite l'ensemble de ses fondamentaux : rythme, format, maquette, taille des images... Un magazine qui se réinvente complètement dans un projet éditorial d'ensemble liant « print » et « web ».
  • Une maquette qui met en avant une dimension contemporaine et de simplicité pour le lecteur.
  • Un véritable projet de service (s'appuyant notamment sur un départ en retraite non remplacé) impliquant l’ensemble des pôles de la communication, conduit en interne.

Ligne éditoriale

Le projet éditorial

Ce nouveau projet éditorial est le résultat d'un important travail de «benchmarking» sur un ensemble de magazines municipaux de villes de toutes tailles. Plus de 30 réunions ont été conduites sur un an : rubriquage, pagination, déroulé, format, maquette, tests de contenus, anciens et nouveaux, choix papier...

Le nouveau rythme du magazine redéfinit le rapport à l'actualité chaude et les modalités de retour comme d'annonce sur les événements. Le rythme s'appuie sur les temps forts : janvier pour les vœux ; mars avec Cité Plurielle ; mai avec Tempo Libre ; fin juin avec Destination été...

Le magazine veille à la valorisation des grandes politiques publiques : de la petite enfance à la restauration municipale en passant par les solidarités, l'aménagement...
Il entend aussi rester un outil de valorisation de la vie locale au sens large c'est-à-dire pas exclusivement municipale : rôle des portraits...

Cité se veut équilibré entre les thématiques (exemple : culture, sport...) au regard de la « disparition » des rubriques dédiées. La vie locale, dans ce qui fait sa richesse, est traitée dans toute la pagination du magazine.

Articulation avec les supports d'information web

La nécessité de réorganiser tout l’écosystème médiatique échirollois : site internet, réseaux sociaux, magazine municipal, vidéos, travaux graphiques…

Une meilleure prise en compte des nouvelles tendances liées à l’information locale (cf le baromètre de la communication locale 2018 qui met en avant la grande diversité des sources d'information sur la vie des territoires).

Le changement de rythme du magazine s’accompagne d'une montée en puissance du site internet, des réseaux sociaux, de la création d'un compte Instagram et du maintien d'une newsletter désormais publiée tous les quinze jours.

Adresse de la publication en ligne : https://www.echirolles.fr/publications

Choix graphiques

La maquette et la conception graphique

  • Un nouveau format : 209 mm L x 300 mm H
  • Objectif : le rendre plus contemporain, plus agréable en mains
  • Un nouveau papier, en conservant un offset, recyclé à 60 % ; Objectifs : Poursuivre la démarche environnementale de la Ville et anticiper pour 2020 : les collectivités devront imprimer 40 % des supports de communication sur papier recyclé.
  • Simplicité, lisibilité et modernité.

Une identité visuelle forte

  • Des couleurs vives pour une maquette plus contemporaine
  • Des typos nouvelles, modernes pour renouveler le tout, en conservant la typo Ville, la The Mix, pour partie des textes courants
  • Des photos de grande taille : plus lisibles, plus visuelles. Travail de sélection en amont, d’éclairage, de recadrage
  • Des contre-formes appliquées sur les images/photos, extraites de l’intérieur de certains caractères de la typographie La Faune
  • Choix de bien définir les niveaux de lecture et différencier les hiérarchies de texte, pour inviter davantage à la lecture
  • Blanc tournant et marges importants pour donner de l’aération

La Une

Remaniement graphique du cartouche Cité, tout en restant simple.
Le visuel, l’illustration de couverture est contenu dans une contre-forme, destinée à contenir le visuel. Objectif: lisibilité rapide de l’information, simplicité et efficacité.

Fabrication

Moyens financiers

Budget global de la publication sur une année : 51 894 € TTC dont 5 358 € TTC de diffusion
Estimation du prix d’un numéro par habitant : 0,16 centimes d’euros

Moyens humains

  • La maquette est réalisée : En interne (direction artistique)
  • La rédaction est réalisée : En interne
  • La mise en page est réalisée : En interne et des pages sont confiées à des graphistes indépendants
  • Les photographies sont réalisées : majoritairement en interne et en sous-traitance (portraits...)
  • Nombre de personnes mobilisées en interne (en équivalent temps plein) : 2 journalistes (et non plus trois) et une graphiste. D'autres postes sont mobilisées ponctuellement en iconographie, coordination...

Évaluation

Pas encore d’évaluation au regard du peu d'ancienneté de la formule.