webleads-tracker

Au musée Thomas Henri, vous serez comme à la maison - ville de Cherbourg-en-Cotentin | Cap'Com

Au musée Thomas Henri, vous serez comme à la maison - ville de Cherbourg-en-Cotentin

Sport et culture
Publié le : 
7 décembre 2016

Après plusieurs années de fermeture, et pour la ré-ouverture de son musée, la ville de Cherbourg-en-cotentin orchestre une grande campagne de communication pour faire redécouvrir les œuvres dans leur nouveau cadre. Elle fait appel à une troupe de théâtre amateur locale pour faire descendre la culture dans la rue.

Campagne de la ville de Cherbourg-en-Cotentin (80 000 habitants) lauréate du Grand Prix Cap'Com 2016 dans la catégorie « communication culturelle et évènementielle »

Sommaire :

FICHE DE SYNTHÈSE DE LA CAMPAGNE

CONCEPT

Fermé pour travaux pendant quatre ans, le musée Thomas Henry a rouvert en mars. Pour inviter à pousser les portes du lieu, la Ville de Cherbourg a orchestré une campagne de communication décalée et humoristique afin d’élargir le public habituel et de casser les codes.

CONTEXTE

Le musée d’art Thomas Henry de Cherbourg-en-Cotentin, 3e musée des Beaux-arts de Normandie, a fermé ses portes de 2012 à mars 2016 pour rénovation. La réouverture du musée marque la touche finale du chantier du centre culturel Quasar qui comprend la bibliothèque, l'artothèque, le musée Thomas Henry et la scène nationale du Trident (théâtre).
L’ouverture de cet équipement est un point fort de la programmation de mandat. Après 3 ans et demi de fermeture pour le musée pendant lesquels les œuvres ont été exposées dans les rue de la ville (Le Musée fait le mur), il était nécessaire de communiquer fortement sur sa réouverture pour que les habitants, les touristes retrouvent le chemin du musée. Il fallait qu’ils aient envie de (re)découvrir les œuvres dans leur nouveau cadre.

OBJECTIFS

  • Désacraliser le musée et ses oeuvres
  • Montrer que le musée est vivant
  • Toucher de nouveaux publics avec les réseaux sociaux et une campagne décalée

RÉALISATION DE L'OPÉRATION

Pendant la fermeture du musée, la ville a communiqué sur Le musée fait le mur, une exposition itinérante avec des reproductions installées dans les quartiers.
Pour la réouverture du musée, la campagne de communication s’est appuyée sur des visuels montrant des œuvres dans lesquelles s’incrustaient des personnes de la vie quotidienne (enfants, parents,…) avec des slogans du type : Au Musée Thomas Henry… les cadres sont dynamiques, … la famille, c’est sacré ou …vous serez comme à la maison.
Ces visuels ont été déclinés dans une campagne d’affichage, sur l’invitation, le dossier de presse.

Une vidéo teasing a également été réalisée sur les œuvres du musée. Les œuvres étant sorties pendant la période de fermeture (expositions, etc…), il faut maintenant les ramener au musée. Les personnages des tableaux, en ville, sont poursuivis par les gardiens du musée. On voit les personnages incarnés par des comédiens de théâtre amateur dans la ville avec un final place du Théâtre devant le public.

Voir la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=SL6mTtT1JOY 

Pour réaliser cette campagne, la direction de la communication s’est appuyée sur les acteurs culturels locaux : compagnie de théâtre Le Rhino l’a vu, le photographe Baptiste Almodovar, un graphiste Tony Durand de Fabriques de signes et l’agence vidéo Biplan.

Calendrier

27 février : happening dans les rues de la ville pour tourner le clip avec annonce sur la page Facebook de la Ville
2 au 30 mars : campagne d’affichage : Au Musée Thomas Henry… sur les panneaux déroulants 8m2 et 2m2 pour un mois
13 mars : publication du clip sur la page Facebook de la Ville et sur le site Internet.
19 mars : réouverture du musée

CIBLES

Les habitants du Cotentin, plus spécifiquement les jeunes, les scolaires, les publics n’ayant pas l’habitude d’aller dans les lieux culturels

Le public fréquentant les musées (cible plus âgée et souvent CSP+)

MOYENS

Budget global : 29 000 € (dont budget vidéo : 9 000 € )



Vidéo teasing
 
Teaser Biplan 4314
Le Rhino l'a vu / happening musée 4 700
Campagne Réouverture du Musée
 
Fabriques de signes créations des déclinaisons 4164
B Almodovar - photos pour visuels 2800
Campagne Grand Ouest gratuit
Affiches et bâches 3253
My Normandie 3800
Impression 2m²+8m² 2 058
Réalisation de 4 bâches 2 676
Dépliant Presse de la Manche 8 pages R/V quadri 30 000 ex (si 12 pages 10 512€) Phase 2 1 248
TOTAL 29013

Ressources mobilisées :
En interne, la direction de la Communication et la Conservatrice des musées ont été mobilisées.
Pour réaliser cette campagne, la direction de la Communication s’est appuyée sur des acteurs culturels locaux : compagnie de théâtre Le Rhino l’a vu (trentaine de personnes), le photographe Baptiste Almodovar, un graphiste Tony Durand de Fabriques de signes et l’agence vidéo Biplan

Des partenariats médias ont été mis en place avec La Presse de la Manche, My Normandie et la radio France Bleu Cotentin.

Intervention d’une agence :
Réalisation de la Vidéo par l’agence Biplan – Cherbourg –en-Cotentin
Visuels pour la campagne créés par Baptiste Almodovar, photographe, et création du visuel et des slogans en collaboration avec Tony Durand de Fabriques de signes.

SUPPORTS

  • Panneaux déroulants pour affiche de réouverture : 8m2 (20 faces) et 2m2 (50 faces) du 2 au 30 mars
  • Réseaux des bâches dans la ville en mars
  • 300 affiches A3 imprimées en interne
  • Supplément de la Presse de la Manche et du magazine My Normandie
  • Création d’un message radio sur France Bleu Cotentin
  • Invitation à l’inauguration
  • Dossier de Presse
  • Dossier dans le magazine municipal
  • Une du Mois
  • Facebook
  • Site internet

EVALUATION

Pour la vidéo, très bon retour pour un coût peu excessif (9 000 euros)
Résultats pour la vidéo entre le 13 mars et le 6 octobre :

  • 123 869 utilisateurs Facebook atteints.
  • 57 989 vues de la vidéo, 47 844 lecteurs uniques.
  • Sur you tube : 5 605 vues

Ces chiffres comptabilisent les intéractions sur la publication et ses partages.

  • 3 000 mentions J’aime ; dont 2 503 au total sur les partages
  • 472 commentaires dont 419 au total sur les partages
  • 1 231 partages de la publication, dont 62 à partir d’un partage

De très nombreux commentaires (voir en annexe) avec même un rayonnement au-delà des frontières (Angleterre, Espagne, Portugal, Pays-Bas…)

Bonne couverture média avec par exemple : Reportage de France 3
http://france3-regions.francetvinfo.fr/basse-normandie/manche/nord-cotentin/cherbourg-octeville/cherbourg-les-oeuvres-d-art-se-font-la-malle-avant-la-reouverture-du-musee-thomas-henry-949207.html

Au final, une inauguration avec plusieurs milliers de personnes le 19 mars

SUPPORTS DE LA CAMPAGNE

Évaluer ce document: 
0