webleads-tracker

CAN - Ville de Nancy | Cap'Com

CAN - Ville de Nancy

Presse et publications territoriales
Publié le : 
14 juin 2017

Fiche d'identité de la publication  



Destination de la publication : EXTERNE
Périodicité : tous les 4 mois
Tirage : 45 000/50 000 ex
Année de la création : 2015
Année de la dernière refonte
La maquette est réalisée : en sous-traitance
La rédaction est réalisée : en interne et quelques pigistes
La mise en page est réalisée : en sous-traitance
Les photographies sont réalisées : en interne et en sous-traitance
Utilisation de dessins de presse : non
Utilisation de la publicité : non
Quel est le mode de distribution de la publication ? CAN est diffusé sur le territoire de la ville de Nancy (lieux publics, culturels, touristiques, commerces de proximité, centre commercial Saint Sébastien, Vitrines de Nancy, restaurants…)
et à l’échelle du Sillon Lorrain
(lieux publics, culturels et touristiques)
en tout 2 000 points de dépôts
L’impression est-elle certifiée ou labellisée éco-responsable ? oui

Quels sont les 3 arguments qui justifieraient que votre publication obtienne un Prix ?

  1. La capacité d’une direction de la Communication à mettre en avant un point fort de la ville : la Culture (Nancy deuxième ville culturelle en France comme le témoigne le Classement Arte de 2014 ). http://info.arte.tv/fr/le-palmares-culturel-des-grandes-villes-francaises
  2. L’originalité de la démarche : Un Magazine Culturel conçu et réalisé par une collectivité.
  3. Un parti pris esthétique fort qui donne une large place à l’image.

Le projet éditorial

La naissance du journal CAN - Culture à Nancy - s’est faite à la faveur d’un contexte particulier :
> Un service Communication renouvelé, avec une stratégie de refonte et de création des supports de communication, et qui dans cette volonté affirmée d’une stratégie de communication différente a imaginé la réalisation de ce Magazine et en a façonné les premiers contenus.
> La réorganisation des services de la ville de Nancy en installant au sein du pôle Culture Attractivité un chef de projet sur la coordination de l’action culturelle.
> L’étude La culture à Nancy menée en 2014 auprès de nancéiens sur leur perception de la culture, a fait remonter une difficulté de lisibilité de la communication et de perception de la cohérence de la politique culturelle.

En lien avec le pôle Culture et Attractivité, la Direction de la Communication a mis en place un processus de création basé sur plusieurs parti pris :

Un parti pris éditorial, avec ce magazine intitulé CAN, acronyme de la Culture à Nancy : à la fois institutionnelle mais qui évoque aussi l’étendue des possibles (faire, voir, pratiquer) faisant le choix de :
> promouvoir des structures jusqu’ici peu valorisées,
> faire des retours sur des manifestations,
> valoriser des initiatives privées ou associatives et des artistes nancéiens,
> raconter l’histoire des expositions ou des manifestations, à partir d’interviews ou d’un axe particulier.

Un parti pris esthétique évoqué dans le paragraphe suivant.

Un parti pris de proximité :
Il est proposé un support proche du journal pour le choix du papier, du format. L’idée c’est de rendre « populaire » la culture.

La maquette et la conception graphique

Le public, le lecteur, réclame de la clarté et de la lisibilité. Le format tabloïd offre un confort de lecture. Les photos sont plus grandes, le magazine est plus attractif. La mise en scène des photos portraits ou reportages magnifient l’événement et incite à s’y rendre. Le magazine bénéficie également d’une circulation des blancs plus grande. Ainsi ces précieux espaces rendent la maquette plus aérée, plus lisible et lui confère un aspect haut de gamme. On gagne aussi en liberté, ce qui permet d’avantage de jeux d’échelle typographique, (gros titre, grande lettrine, jeux d’aplats de couleurs…)
On joue aussi avec les gris typographiques et les noirs très marqués.
A l’instar des supports culturels des capitales culturelles comme Paris, Bruxelles… CAN est dans le registre des tabloïds/presse.

Articulation avec les supports d'information web

Dès le numéro 5, un agenda conséquent a été inséré dans le magazine. La réalisation de ce livret se fait en lien direct avec les données du site nancy.fr., et ce de façon interactive. Un processus d’extraction des données numériques a été développé et l’ensemble des contributeurs (établissements culturels, médiathèques, Nancy Tourisme…) ont été formés à cette démarche interactive.
De même une grande partie des articles du magazine alimentent les pages Actus Culture du site web.

La Une

Un parti pris esthétique dédié à l’image et à la création, en offrant notamment
la Une de chaque numéro à un artiste de la cité
.
A noter que le premier critère retenu est l’esthétique de la photo ou de l’illustration, sans chercher un lien avec l’actualité culturelle. C’est une carte blanche à…

Moyens

Budget global de la publication sur une année : 3 publications = 70000 euros
Estimation du prix d’un numéro par habitant : 0,22 cts
Nombre de personnes mobilisées en interne: 3 au service Com et 2 au service Culture, pas de temps plein, la réalisation de ce magazine se rajoute aux tâches et missions des 5 agents.

Intervention d’une agence : Tandem pour la mise en page.
Intervention de pigistes : 2 à 3 pigistes pour la rédaction de 50% des textes

Evaluation

> Le magazine CAN fait partie à présent des supports culturels du territoire, au même titre que d’autres magazines, comme Spectacles, L’Estrade, Novo ou Poly. Ce magazine a créé une habitude, une attente, une appropriation des nancéiens comme des acteurs culturels.
Il devient également un support supplémentaire de Communication et nous intégrons à présent CAN dans nos plans de communication.
> D’où la volonté de passer à 4 numéros par an dès 2018
> Une nouvelle étude va être lancée par la Direction de la Culture en lien avec la Direction de la Communication auprès des différents publics sur la perception du magazine CAN.

Avis du jury de la presse territoriale

CAN est un journal culturel édité par la ville de Nancy. Son format tabloïd rend la maquette aérée et permet davantage de jeux d'échelles typographiques. Son parti pris très esthétique dédié à l'image et à la création artistique vient magnifier le contenu et rend le journal très attractif. La promesse est tenue : la conception graphique, la mise en scène et l'iconographie invitent les lecteurs à s'intéresser aux évènements culturels de la ville !

Exemplaire de la publication à télécharger

Évaluer ce document: 
0