webleads-tracker

Centre-ville, quartier en mouvement - Ville de Bourgoin-Jallieu | Cap'Com

Centre-ville, quartier en mouvement - Ville de Bourgoin-Jallieu

Urbanisme
Publié le : 
16 décembre 2015

La ville de Bourgoin-Jallieu rénove la rue de la Liberté pour préserver la vitalité et l'attractivité de cette artère piétonne à vocation commerçante. Pour expliquer le projet, accompagner le chantier et en faire une opportunité d'attraction de nouveaux usagers, le dispositif de communication est centré autour de la maison du centre-ville, d'une ambassadrice qui assure la médiation entre le chantier et les habitants concernées, et de nombreuses actions satellites. Le parti-pris graphique, très coloré, s'inspire des codes du street-art.

 

Opération de la ville de Bourgoin-Jallieu (27 459 habitants) lauréate du Grand Prix Cap'Com 2015 dans la catégorie « Accompagner projets et chantiers »

 

 

Sommaire :

FICHE DE SYNTHÈSE DE LA CAMPAGNE

CONCEPT

Accompagner le chantier de rénovation de la rue de la Liberté, afin de préserver la vitalité et l’attractivité de cette artère piétonne à vocation commerçante. Avec ce projet, l’ambition de la ville est d’augmenter son rayonnement et de se maintenir comme la première commune du Nord-Isère.

CONTEXTE

Piétonne depuis 1981, la rue de la Liberté est le poumon commerçant de Bourgoin-Jallieu, et au-delà de tout le Nord-Isère : textiles, bagageries, bijoux et accessoires, métiers de bouche, bars, services… Avec le temps, cette rue vieillissante, figée dans les années 1980, accuse une baisse de sa fréquentation. La Ville de Bourgoin-Jallieu a donc souhaité rénover entièrement cet axe et ses rues adjacentes : mise aux normes des réseaux souterrains (assainissement collectif séparatif), renouvellement des matériaux de surface (pavés calcaire), refonte de l’ensemble des mobiliers urbains. Ce chantier, initié au printemps 2015, va durer 39 mois.

OBJECTIFS

  • Expliquer le projet et sa nécessité dans une perspective de redynamisation du centre-ville
  • Accompagner le chantier par une information dense et réactive, pour faciliter le quotidien des riverains et préserver l’activité commerciale
  • Faire de ce chantier non pas seulement une contrainte, mais également une opportunité d’attraction de nouveaux usagers

RÉALISATION DE L'OPÉRATION

Parti pris graphique 
L’objectif était de faire de Bourgoin-Jallieu une ville moderne, en mouvement, attractive. Le choix a été fait de développer une ambiance graphique très contemporaine, colorée, s’inscrivant dans les codes du street-art. Un logotype et une charte graphique de l’opération ont été définis en préalable, avec une base-line « Centre-ville, quartier en mouvement ».

Parti pris de moyens
Définition d’un plan de communication pluriannuel, avec l’année 2015 consacrée à l’installation du projet et de sa communication, les années 2016 et 2017 centrées sur le déploiement d’animations labellisées. En transversal, mise en place de support d’hyper proximité pour anticiper les gênes et éviter incompréhensions et frustrations. Des réunions hebdomadaires, incluant plusieurs services municipaux permettent une bonne transmission d’information et une adaptabilité performante aux besoins des différentes cibles.

CIBLES

  • Cœur de cible : usagers de la rue piétonne (riverains, commerçants, clients) directement impactés par les travaux dans leur quotidien.
  • Cibles secondaires : tous les Berjalliens, mais aussi les habitants de l’aire d’influence pour préserver et renforcer l’attractivité et l’activité du centre-ville.

MOYENS

  • Budget global 2015 : environ 50 000 euros
  • Moyens humains internes : service communication (une chargée de communication et un graphiste, en lien direct avec le directeur de la communication) et recrutement d’une ambassadrice du centre-ville.
  • Moyens externes : une agence de communication pour la définition du plan de communication, et la conception de différents supports.

SUPPORTS

Supports existants après 6 mois de travaux

  • Ambassadrice (budget RH)

Dès le début de l’opération, une ambassadrice du projet a été recrutée. Interface entre le chantier et les populations concernées, elle est à la fois un relais d’information de proximité pour des problématiques particulières, humanise le projet et assure la remontée d’informations du terrain.

  • Maison du centre-ville (12 986 €)

Lieu d’exposition et d’accueil sur le projet centre-ville (60 m2), à l’entrée du chantier, la Maison du centre-ville, aux couleurs de l’opération, propose une exposition, une borne multimédia ainsi que l’ensemble de la documentation.

  • Plaquette du projet (2 300 €)

« Centre-ville, quartier en mouvement », format ouvert = 20 x 20 cm et format fermé = 60 x 20 cm, éditée à 17 000 exemplaires, diffusion à l’ensemble de la population berjallienne (encartée dans le magazine municipal et diffusé toutes boîtes aux lettres de Bourgoin-Jallieu).

  • Lettre d’information (7 032 €)

Une lettre trimestrielle de 4 pages (format tabloïd, 25 x 37 cm), diffusée dans toutes les boîtes aux lettres, au-delà du seul quartier du centre-ville (15 000 ex). Sa ligne éditoriale mêle deux niveaux d’information : informations sur le chantier et news commerciales.

  • Magazine municipal (975 €)

Le projet a été lancé par un dossier spécifique fin 2014, une page dédiée a été instaurée depuis mai 2015.

  • Communication d’hyper-proximité (4 044 €)

Création et diffusion de tracts thématiques, en fonction des échanges entre le terrain et l’ambassadrice. Par ailleurs, des signalétiques ont été implantées sur les zones de chantier pour valoriser les commerces et en faciliter l’accès.

  • Démocratie participative (0 €)

Forte implication des élus et des services dans le dialogue et la pédagogie autour du projet. Des réunions publiques ouvertes à la population (printemps et juillet 2015), et d’autres, entre élus et commerçants baptisées « Les Cafés de la Piétonne », ont été mises en place.

Réalisé en full responsive, cette plateforme web globale explique le projet de manière pédagogique, démontre l’activité du centre-ville par l’intermédiaire de cartes et d’infographies. À noter, les commerçants ont la possibilité de mettre en avant leurs promotions dans un espace dédié.

  • Facebook : CentreVilleBourgoinJallieu (0 €)

Page Facebook mise en place en août 2015, près de 400 « amis », publications régulières et community manager dédié.

Supports programmés

  • Vidéo de la semaine (0 €)

Vidéo hebdomadaire d’une minute sur les actualités du chantier, les animations, les « bons plans des commerçants »… diffusée sur le site web et Facebook.

  • Lettre d’information (7 000 € par numéro)

Quatre numéros programmés en 2016.

  • Maison du projet (2 500 € par exposition)

Expositions prévues en mars et octobre 2016, à la fois ludiques et éducatives.

  • Animations (2 000 € par animation)

2015 a été l’année des fondations, 2016 sera consacrée à la mise en place d’animations visant à dynamiser et faire (re)découvrir le territoire (travail initié avec les écoles primaires de la ville, animations street art, et partenariats avec l’association de commerçants…).

CALENDRIER

Janvier 2015 : sélection de l’agence
Printemps 2015 : travaux préparatoires
Juillet 2015 : présentation du projet à la population
Août 2015 : début des travaux et lancement de tous les supports de communication « socles » (site web, maison du projet, lettre d’information…)

EVALUATION

  • 333 comptes aiment la page Facebook officielle (croissance de 5%, portée moyenne des publications de 4 532 et engagement moyen de 650 personnes par semaine depuis septembre).
  • Site web : 3 000 connexions, 10 000 pages vues entre le 15 juillet et le 15 octobre, durée moyenne de session de 3 minutes.
  • Retombées presse : 43 articles parus dans les quotidiens ou hebdos locaux, entre le 28 février et le 7 octobre 2015 (CF revue de presse).
  • Flux important d’informations montantes et descendantes, par l’ambassadrice du centre-ville.

SUPPORTS DE LA CAMPAGNE

Évaluer ce document: 
0