webleads-tracker

Ces technologies qui donnent une nouvelle dimension au territoire | Cap'Com, Le réseau de la communication publique et territoriale

Ces technologies qui donnent une nouvelle dimension au territoire

créé le : 
21/09/2017

Réalité augmentée, objets connectés, Story Maps, … L’émergence de nouvelles capacités techniques immersives, interactives et hybrides permet désormais de donner à voir son territoire sous une nouvelle dimension en ajoutant une couche de virtuel. Panorama des outils numériques qui invitent à imaginer de nouvelles façons d’éditorialiser et de scénariser la communication des territoires.

Le GPS

Ce système de géolocalisation fonctionnant au niveau mondial permet de mettre en évidence un contenu lié au territoire. Il permet aussi de proposer à l’utilisateur des contenus en fonction de son positionnement géographique. Le GPS est souvent utilisé dans les applications mobiles de collectivités.

Le Story Mapping

Le Story Mapping associe une carte interactive à des contenus multimédias (textes, images, vidéos, sons) pour raconter une histoire, présenter un évènement, un fait, une opération ou un territoire comme par exemple La ville à l'oeuvre une carte qui présente l’histoire du quartier de l'entrepôt à Paris sous différents axes (patrimonial, participatif, culturel, créatif). Plusieurs applications cartographiques permettent de créer des storymaps : StoryMap JS - Knight Lab, uMap - Openstreetmap Fr, Heganoo, Tour Builder - Google Earth, ArcGIS Story Maps– ESRI, ou Odyssey JS – CartoDB

La reconnaissance d’images

La reconnaissance d’images permet d'y associer une action : afficher des éléments visuels, déclencher un son, ouvrir un site web, etc. Elle englobe le code QR (pour Quick Response), souvent utilisé par les collectivités dans leur supports de communication, et la réalité augmentée. Cette manière d’afficher un contenu combine le réel et le virtuel, et permet une interaction en temps réel. La réalité augmentée fonctionne soit par reconnaissance d’images soit avec le signal GPS (on parle alors de « réalité commentée »). La célèbre application mobile Pokémon Go, qui permet de chasser des créatures virtuelles dans l'environnement réel grâce à l'appareil photo du smartphone, utilise la réalité augmentée. L’application Perpignan 3D développé par la ville de Perpignan pour valoriser son patrimoine historique et ses lieux d’intérêt est un des nombreux exemples d'utilisation de la réalité augmentée par une collectivité dans le domaine culturel et touristique.

LA RFID

La RFID (Radio Fréquence Identification) utilise des marqueurs appelés radio-étiquettes pour mémoriser et récupérer des données sur une courte distance. Le Nabaztag, un objet communicant représentant un lapin en est l’un des exemples les plus connus. Il peut lire certains livres pour enfants munis d'une radio-étiquette identifiable RFID.

Les capteurs BLE ou beacons

Les capteurs BLE ou beacons sont des capteurs à basse consommation qui émettent des messages et des push en bluetooth. Ces balises de géolocalisation émettent un signal capté par le smartphone. Avec les beacons, les objets et les espaces publics ont la capacité d’engager un dialogue avec les citoyens ou les usagers. Ainsi la place de la République à Paris est équipée de balises beacons qui envoient des notifications aux passants pour dire qu’il se passe quelque chose : un concert le soir-même, une info travaux, etc.

La PirateBox

Souvent composée d'un routeur et d'un dispositif de stockage d'information, une PirateBox permet de créer des micro-réseaux accessibles par wifi. Les utilisateurs qui y sont connectés peuvent ainsi échanger des fichiers anonymement et de manière locale. La PirateBox est notamment utilisée dans les bibliothèques.

Les kits électroniques

Les kits électroniques sont composés de petits blocs électroniques fonctionnels qui s'assemblent intuitivement pour permettre toutes sortes d'inventions. La région Aquitaine les a par exemple utilisé dans le cadre de La Fabrique à histoires. Cette opération propose des parcours scénarisés autour de trois monuments via une application, et des ateliers au cours desquels les enfants utilisent des modules électroniques Little Bits pour créer leur propre machine à raconter des histoires.

Les encres fonctionnelles

Les encres fonctionnelles possèdent des propriétés spécifiques autres que graphiques comme la conductivité, l'électroluminescence, des capteurs sensible à l’environnement, etc.

 

Les sons spatialisés

Les sons spatialisés sont basés sur l’écoute binaurale, une technique qui restitue l'écoute naturelle en 3D, amenant l’auditeur à se situer et à localiser chaque élément sonore dans l’espace à trois dimensions. La ville de Metz a utilisé le son spatialisé dans le cadre d’un festival du livre avec l’application Sur les bancs qui donne l’impression d’être au milieu d’une conversation en s’asseyant sur un banc public.

Les casques de réalité virtuelle

Les casques de réalité virtuelle permettent de se mouvoir dans l’espace réel tout en étant dans un univers visuel de réalité virtuelle. La ville d’Angers propose par exemple de faire découvrir son territoire en immersion 360° avec l’application Angers connectez-vous.

Utiliser ces technologies pour mettre en récit son territoire

Bien d’autres technologies, comme notamment la 4D, vont faire leur apparition dans les prochaines années. C'est ce qu'a précisé Nathalie Paquet d'Urban Expé en présentant ce panorama des outils en mai dernier lors des Rencontres communication et marketing territorial à Lyon. Mais au-delà des techniques, c’est la manière de scénariser et d’éditorialiser son projet en s’appuyant sur ces nouvelles possibilités qui conditionne la réussite d’une opération de communication.

Créer un univers fort et impactant ou ajouter de la gamification pour construire une expérience utilisateur unique, favoriser l’appropriation pour susciter un sentiment d’appartenance, donner un autre point de vue sur un sujet… Nathalie Paquet reviendra sur les bonnes pratiques et le concept de narration spatialisée lors des Rencontres de la communication numériques à Issy-les-Moulineaux le 29 septembre prochain.

Source illustation : Flickr

Auteur: 
Cap'Com