webleads-tracker

Communicants, soyez vigilants ! | Cap'Com, Le réseau de la communication publique et territoriale

Communicants, soyez vigilants !

créé le : 
30/01/2018

De nouvelles aides financières pour la communication des collectivités ? Les communicants publics ont enquêté.

Sur la liste de discussion du réseau Cap'Com, une communicante a récemment interrogé ses pairs pour en savoir plus sur un « programme d’aides financières à la communication pour les communes » proposé par une agence à son élue. En ces temps de restrictions budgétaires, une telle nouvelle peut facilement susciter l’intérêt... et la défiance.

Car, comme le souligne un autre communicant, « Des aides à la Com ? Mais ça se saurait depuis longtemps !! ». En l’occurrence, personne dans le réseau n’a entendu parler de ces aides. La communicante a donc contacté l’agence en question, et obtenu une brochure intitulée « Des Aides Financières destinées aux Communes avec le P.A.F.C. Programme d’Aides Financières pour la Communication jusqu’à 90 000 €* ». Un titre alléchant mais qui comporte des astérisques renvoyant vers des mentions en bas de page, ce qui n’est jamais bon signe !

En réalité, ces aides (et autres supports de communication gratuits) sont, soit financées par la mise en place d’une régie publicitaire, soit soumises à l’attribution d’autres prestations payantes par l’agence (1 000 euros HT d’aide pour l’audit stratégique de la communication sous réserve que l’agence réalise le logo et la charte graphique de l’agence par exemple). En somme, pour un produit de com acheté, une réduction sur le deuxième offerte ! Un procédé franchement critiquable et, au passage, une politique commerciale interpellante (accorder une réduction sur une charte graphique ou un audit de com, cela signifie soit sous-vendre sa prestation, soit en réduire le volume ou la qualité, ou alors l'avoir survendue au départ) qui ne va pas dans le sens d'une valorisation des professionnels de la communication. 

Communicants, soyez vigilants, informez vos élus, et n’hésitez pas à faire remonter vos informations auprès du réseau des communicants publics.

Auteur: 
Cap'Com