webleads-tracker

Communiquer l'Europe - débat Cap'Com 2007 | Cap'Com

Communiquer l'Europe - débat Cap'Com 2007

Europe et international
Publié le : 
14 avril 2008

La distance entre l’Europe et les citoyens interroge alors que la vie quotidienne des gens et des entreprises est fortement régie par des textes législatifs d’origine communautaire. Simple déficit de communication ? Peu probable. Pourtant, si elle existe, la communication de l’Europe s’est limitée jusqu’à présent au langage de l’institution. Or, qu’est-ce qui est porteur de communication : la lisibilité des projets et des financements ou le discours sur l’idée européenne ? La communication doit-elle être d’abord technicienne et objectivée ou politique et utopique pour être entendue ? À partir de l’étude sur « les représentations ordinaires de l’Europe », réalisée par Didier Georgakakis et le Groupe de sociologie politique européenne, et du Livre blanc sur la communication de l’Europe – évaluation rigoureuse, dans le discours au moins, commandée par la Commission européenne - le débat abordera la question fondamentale des relais. Communicants de collectivités locales, chargés de mission dans les administrations, centres locaux d’information : quel est le rôle et la légitimité des acteurs territoriaux dans la mise en relation de l’Europe et des citoyens ? La communication sur l’Europe ne relève-t-elle pas de la responsabilité collective des acteurs publics ?

Débat proposé dans le cadre du Forum Cap'Com 2007 à Strasbourg

Intervenants : Catherine TRAUTMANN (députée européenne et ancienne ministre), Jean-Jacques FRITZ ( directeur du bureau de Strasbourg, Parlement européen), Marc TAQUET-GRAZIANI (responsable de la communication, DG Com A2, Coordination et priorités de communication, Commission européenne-Bruxelles), Didier GEORGAKAKIS (professeur en sciences politiques, chaire Jean Monnet Université – strasbourg 3, chercheur GSPE), Philippe ALDRIN (maître de conférences, Université - Strasbourg 3, chercheur GSPE)

Contenu du document :

  • Retranscription du débat

Évaluer ce document: 
0