webleads-tracker

Des infographies pour communiquer autour des élections | Cap'Com, Le réseau de la communication publique et territoriale

Des infographies pour communiquer autour des élections

Largement utilisé par la presse depuis plusieurs années, le recours à l’infographie séduit aussi les collectivités pour présenter leur budget, accompagner un chantier… En cette période préélectorale, certaines trouvent dans ce mode de présentation de données un bon moyen de communiquer sur les élections. Une alternative ludique au traditionnel article pour expliquer aux administrés comment remplir leur devoir civique.

Si la datavisualisation c’est-à-dire le traitement de données pour les transformer en une visualisation graphique attractive, n’est pas une discipline récente, elle connaît un essor particulier depuis quelques années avec notamment l’émergence du datajournalisme et les travaux du journaliste et designer anglais David McCandless (dont certains ont été rassemblés en 2011 dans l’ouvrage Datavision). Sur Internet ou dans les médias, graphiques et infographies font légion pour permettre aux lecteurs de mieux appréhender les enjeux d’un sujet ou d’une problématique.

Présenter des données sous une forme illustrée plutôt que rédactionnelle rend souvent les données plus lisibles et compréhensibles pour peu que la représentation visuelle obtenue communique de manière précise sur des éléments simples à la lecture. « L’infographie, le dessin parlent aux gens, touchent tout le monde. C’est attractif, visuel, ludique » explique Anita Dembinski, de l’agence Idé spécialisée dans l’infographie pour le web, le print et la télévision. « On sent bien que l’infographie intéresse les collectivités pour parler budget par exemple ». La ville de Troyes et le département du Val-de-Marne notamment ont eu recours aux services de l’agence pour présenter leur budget 2013 et sa répartition. D’autres collectivités utilisent l’infographie pour expliquer les travaux sur une place, le système d'acheminement de l'eau, ou encore le projet d'intercommunalité. "L'infographie est particulièrement adaptée pour illustrer le tri seléctif, la collecte et des déchets " explique Barbara Wulfken, directrice de l'Atelier des giboulées. Le Syctom d'Ile de France a notament fait appel à l'infographie pour expliquer le retraitement des chéchets dans la dizaine de centre de retraitement qu'il gère. La ville d'Ivry a aussi utilisé des infographies animées pour rendre compréhensible les gestes du tri.

A côté de ces infographies « sur mesure », l’agence Idé a créé des infographies « clefs en main » sur des sujets qui concernent toutes les collectivités. Ainsi elle propose un guide des démarches administratives que la ville de Châlon-sur Saône vient d’installer sur son site web. En cette période préélectorale,elle a également mis au point un pack Municipales 2014 comprenant 8 infographies pédagogiques, une double page, une vidéographie et un jeu pour internet, et destiné à aider les collectivités à communiquer sur les élections et à mobiliser les citoyens à ce rendez-vous politique.

« Les collectivités n’ont pas l’habitude de recevoir ce genre d’offre clefs en main » explique Anita Dembinski. L’avantage du « pack tout prêt » ? Le tarif plus bas du fait de la mutualisation : le pack de l’agence coûte 2200 euros tout compris (contre 500 euros pour une infographie). Le logo de la collectivité peut être apposé sur les supports et les textes sont personnalisables. La formule a séduit plusieurs collectivités déjà utilisatrices d’infographies et qui abandonnent donc la forme rédactionnel au profit du visuel pour parler des élections dans leur magazine et sur leur site.

Ainsi, la ville de la Roche-sur-Yon va insérer une infographie par mois à partir d’octobre 2013 et jusqu’à mars 2014 dans chaque numéro de son magazine qui sera reprise sur le site internet de la ville. « S’inscrire sur les listes électorales », « Voter par procuration », « Conseillers municipaux, adjoints, maire : quel est le rôle de chacun ? », « Les maires dans l’histoire » et « Comment et où voter », illustreront également la communication sur les élections dans la magazine municipal d’Issy-les-Moulineaux. Dans cette ville, qui utilise des machines à voter, la forme graphique permet de présenter leur fonctionnement d’une manière plus compréhensible qu’à travers un article accompagné d’une simple photo.

« On a voulu rendre les choses plus facile d’accès. Les gens sont plus réceptif, c’est plus ludique, on peut faire plus facilement passer le message » explique Guillaume Estève, responsable des publications print et web de la ville. « Informer sur les élections, c’est un devoir de service public, en rendant cette information encore plus accessible, on est d’autant plus dans notre rôle ».

Auteur: 
Anne Revol

Commentaires

Que des hommes comme élus dans l'infographie "mode de scrutin" ! Et 3 femmes sur 4 aux postes administratifs dans "comment et où voter" ! C'est très... XXe siècle.


Bonne idée mais trop phallocrate et beaucoup trop cher.


Loin de nous toute phallocratie, peut-être une maladresse et au nom de l'agence Idé, veuillez nous en excuser. En ce qui concerne le prix, je vous invite à trouver 8 infographies (A4), une double page, une vidéographie et une infographie HTML5 pour 2200 euros. A votre disposition pour en parler avec vous. Beau week-end.


C'est un article ou un publi-communiqué ?


Je trouve étonnant que dans les infographies sur les modes de scrutins il n'y ait pas de mention de l'élection des conseillers communautaires alors qu'il s'agit de la principale innovation du scrutin 2014 pour les municipales en France . Ainsi le pack Municipales 2014 semble un peu déconnecté de nos besoins ( je parle au nom des intercos )