webleads-tracker

« Haute-Loire, le Parfum », l’identité olfactive d’un département | Cap'Com, Le réseau de la communication publique et territoriale

« Haute-Loire, le Parfum », l’identité olfactive d’un département

créé le : 
04/07/2017

« Dynamisant et aromatique, frais et intense, avec des notes de cœur fleuries et légères, sur un fond boisé délicatement vanillé. » ainsi se caractérise Haute-Loire, le Parfum, l’identité olfactive du département de la Haute-Loire. Une initiative originale pour valoriser la filière locale d’aromathérapie, tout en associant les habitants à l’élaboration d’un produit identitaire fort.

Un parfum plutôt qu’un simple annuaire pour valoriser une filière

Depuis quelques années, la filière aromathéraphie se développe en Haute-Loire. Le département dispose à la fois d’un patrimoine végétal important et du savoir-faire des dizaines d’entreprises locales qui fabriquent, transforment et commercialisent des produits d’aromathérapie. Face à ce constat, le département de Haute-Loire cherche à mettre en lumière ce secteur en plein essor. « Notre premier réflexe nous a conduit à vouloir recenser les entreprises concernées afin de mieux les connaitre nous-mêmes et les faire connaitre (et qu’ils se connaissent entre eux …). », explique le département. « Au final, le seul annuaire nous est apparu insuffisant et l’idée d’une journée aromathérapie nous a séduits, d’autant qu’elle s’articulerait bien avec un projet de création d’une fragrance griffée " Haute-Loire" qui nous tient à cœur depuis longtemps. » Un projet auquel le département veut associer ses habitants.

Créer du lien avec les habitants en faisant appel à un nouveau sens

À l’instar des autres collectivités, qui co-construisent leur identité avec les habitants, la Haute-Loire entame donc une démarche participative pour concevoir son identité olfactive. Et fait donc appel à un sens peu utilisé dans ce type de processus : l’odorat.
Dans un premier temps, les habitants sont invités durant l’été 2016 à participer au choix des notes principales de la fragrance en répondant à un sondage en ligne de 5 questions : « En Haute-Loire, la Nature évoque plutôt…», « Votre saison préférée en Haute-Loire, c’est… », « Lorsque vous fermez les yeux, la Haute-Loire vous inspire plutôt…», « Le goût ou l’odeur qui vous rappelle tout de suite la Haute-Loire, c’est…», « Enfin, si la Haute-Loire était un instant, ce serait…»
Près d’un millier de votes ont été comptabilisés orientant la composition du parfum autour d’odeur de forêts de résineux, de notes de sous-bois, de fleurs sauvages et de verveine.

Ces résultats ont permis aux spécialistes de déterminer des notes de tête, de fond et de cœur, puis à deux entreprises du département de concevoir 6 propositions. Le public a pu ensuite choisir sa fragrance préférée à l’occasion du 1er Salon de l’aromathérapie organisé à l’Hôtel du Département le 26 novembre 2016. En incitant ses habitants à réfléchir à l’identité olfactive de leur département, à définir quelles odeurs il lui associe, le département a ainsi crée un autre lien entre les habitants et leur territoire.

Un outil de marketing territorial

Plébiscité par plus de 300 voix sur 804, la fragrance créée par le laboratoire Cosmetosource est devenue l’identité olfactive du département de Haute-Loire. Son utilisation est administrée par un règlement, un dépôt de marque et logo, et réservée exclusivement aux producteurs départementaux pour leurs propres créations de produits.

Depuis le printemps 2017, Haute-Loire, le Parfum – déclinaison olfactive de la signature institutionnelle « Haute-Loire, le département » – est commercialisé sous la forme d'un parfum d’ambiance, d'une huile Zen Bio et d'un gel douche par  le laboratoire Cosmétosource et dans certains points de vente locaux. D'autres fabricants proposent déjà des variantes (bougies, savons, diffuseurs...). La création de cette fragrance donne, de façon originale, la possibilité aux différents acteurs du tourisme, du service, de l'alimentaire, du cosmétique, de se fédérer et de produire des produits autour d'une valeur locale. Tout en associant l’image du territoire de la Haute-Loire à cette activité liée aux plantes, de préférence bio, cultivées et récoltées selon des procédés durables. Une initiative qui pourrait bien inspirer les services com et marketing territorial d’autres collectivités. L’avenir nous dira si la Haute-Loire a eu du nez !

Auteur: 
Cap'Com