webleads-tracker

La revue de Saumur : une publication territoriale à collectionner | Cap'Com, Le réseau de la communication publique et territoriale

La revue de Saumur : une publication territoriale à collectionner

créé le : 
23/05/2017

À Saumur, la publication territoriale se garde comme le bon vin ! Depuis deux ans, la ville édite une revue annuelle dédiée au patrimoine,qui privilégie la qualité des textes et de l’iconographie. Un magazine conçu et rédigé en mode participatif et collaboratif par des agents, des élus et des citoyens bénévoles, qui se collectionne et s’offre comme un livre.

Le pari du papier

À contre-pied du tout numérique et des formats courts, la revue Saumur – nominée cette année au prix de la presse territoriale dans la catégorie projet éditoriaux – s’inscrit dans une des tendances actuelles de la presse territoriale : redonner au papier ses lettres de noblesse.
Cette publication annuelle de 44 pages, éditée uniquement en version papier, est pensée comme un objet que l'on collectionne. Elle privilégie la qualité des contenus (des textes longs et variés et une iconographie soignée) et du support (papier de qualité, couverture « soft touch », dos carré collé cousu, vernis) et est mise à disposition gratuitement dans différents points de distribution (Office de Tourisme, Château, Mairie, et chez les partenaires de la revue). Pour inciter les gens à décrocher des « écrans » et venir chercher le magazine, la ville relaie la sortie de chaque numéro sur son blog et ses réseaux sociaux.

Une invitation à redécouvrir le territoire autrement

À côté de son magazine municipal au contenu plus classique (informations pratiques, tribune politique), cette revue – renvendiquant une neutralité politique malgré la présence de l’édito du Maire – a pour objectif de mettre en valeur l’histoire et le patrimoine du territoire inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO. Les sujets sont ciblés autour de 4 « piliers » du rayonnement de Saumur : le cheval, la Loire, le vin (et la gastronomie), et le patrimoine historique.
Il invite les habitants à redécouvrir le territoire et renforce son image avec des textes qualitatifs, riches et variés rédigés par les agents, les élus et des citoyens qui contribuent bénévolement.

Le fruit d’un travail interne et participatif

Créée en 2015, la revue Saumur est en effet le résultat d’une démarche participative initiée par Jean-Luc Lhémanne, élu en charge de la communication. « Il souhaitait éditer une publication consacrée au patrimoine et a parlé de son projet avec des personnes de l’extérieur, notamment avec l’historien Guy Gauthier »,  nous raconte Sylvie Guérin, assistante au service communication. « De fil en aiguille nous avons mis en place un comité de rédaction composé d’agents, d’élus et d’habitants bénévoles ». Conçu et mis en page en interne, chaque numéro mobilise, en plus des citoyens contributeurs bénévoles, 2 équivalents temps plein (ETP) sur 3 semaines environ par an (assistante du service communication et graphiste notamment). L’impression des 5 000 exemplaires (10 000 pour le n° 2 sorti à l’occasion du passage du Tour de France à Saumur) est financée par le biais de la publicité de partenaires privilégiés mettant en valeur des produits locaux (valeur de 6500 €).

Des textes et une iconographie de qualité, riches et diversifiés

Les textes et images de chaque numéro sont particulièrement soignés, riches et diversifiés.

L’iconographie prend un place importante dans le support avec plusieurs photographies pleines pages – réalisés en interne ou fournis gracieusement par la société Pixim, partenaire technique – dont celle de la couverture de chaque numéro, et des dessins originaux dans un carnet de voyage de quatre pages consacré au patrimoine saumurois. Des illustrations créées par le dessinateur « Fortu » - également graphiste et responsable du service communication de la ville de Saumur - qui invitent le lecteur à découvrir la ville différemment, à flâner dans chaque rue à la découverte de surprises, et à lever les yeux pour découvrir un patrimoine bien souvent méconnu.

La variété des rédacteurs – qui bénéficie d’une liberté de ton – permet l’expression de la diversité du territoire et assoit la qualité des articles : l’histoire du Château de Saumur contée par un conférencier de renom (voir ci-dessous), le Cadre noir de Saumur et les chevaux célèbres dévoilés dans un article signé d’un ancien écuyer du Cadre noir, etc.

Participation et enthousiasme

La démarche participative de cette revue contribue aussi à développer une vraie dynamique et à renforcer le sentiment d’appartenance.À chaque lancement d’un nouveau numéro, une conférence de presse associant le comité de rédaction est organisée. La ville projette également de faire intervenir les contributeurs à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine pour animer des conférences (ouvertes à tous) sur les différents thèmes évoqués dans ses revues.
L’initiative de la ville inspire également la communauté d’agglomération qui souhaite réaliser une revue similaire à l’échelle communautaire afin de faire découvrir le patrimoine des 49 communes de « Saumur Val de Loire »).
En attendant, la ville prépare actuellement le numéro 4. « À chaque numéro, je n’ai aucun mal à constituer un comité de rédaction », nous confie Sylvie Guérin.« Je sais qu’il y a toujours un enthousiasme à monter une nouvelle revue » Un enthousiasme partagé par les lecteurs. Certains habitants attendent impatiemment la sortie du numéro suivant de la revue Saumur pour la collectionner. Faire d’une publication territoriale, un objet de collection, à Saumur, c’est un pari réussi !

Source ilustration principale : compte twitter de la ville de Saumur

Auteur: 
Cap'Com