webleads-tracker

La ville d'Arras reçoit le 27e Grand Prix Cap'Com ! | Cap'Com

La ville d'Arras reçoit le 27e Grand Prix Cap'Com !

Plus de 600 communicants publics étaient réunis au Point Haut ce mercredi 16 décembre pour découvrir le palmarès du 27e Grand Prix Cap’Com. La cérémonie s’est déroulée en présence de Geoffrey Dorne, président du jury 2015, de Marie-France Beaufils, sénatrice-maire de Saint-Pierre-des-Corps et de Cédric de Oliveira, vice-président de Tours Plus en charge de la culture. La ville d'Arras s’est vue décerner le très convoité Cap’Com d’or pour une opération de communication originale. Dans le cadre de l'émission de France 2 "Le monument préféré des Français", la ville a su jouer de tous les supports et de tous les partenariats pour mobiliser un maximum de votants et faire ainsi gagner le beffroi d'Arras. Auparavant, une dizaine de prix ont été attribués dans les catégories du concours. Une délégation représentant les conseils de jeunes a remis le Prix des jeunes Cap’Com-Anacej à la région Centre-Val de Loire tout en exprimant leur intérêt pour une communication institutionnelle, pratico-pratique, qui touche les jeunes dans leurs préoccupations quotidiennes. Le jury de professionnels a quant à lui décerné son prix coup de coeur à la ville de Saint-Cergues, 3375 habitants, pour son dispositif de prévention routière original, humoristique et audacieux.

Sans plus attendre, découvrez les 10 campagnes primées au Grand Prix 2015 !

Le Cap'Com d'or est attribué à
La ville d'Arras
#JeVoteBeffroi

#JeVoteBeffroi est le hashtag mis en place par la ville d’Arras pour mobiliser un maximum de votants et faire gagner le beffroi d’Arras lors de l’émission de France 2 “Le monument préféré des Français” organisée durant l’été 2015. La stratégie de communication est d'une efficacité remarquable. La ville - qui n’appelle pas à voter pour Arras mais pour le beffroi et toute la région - garantit une couverture maximum de l’opération tout au long de l’été grâce aux réseaux sociaux, aux relations presse, aux partenariats et à l'implication du maire, pour une adhésion et une mobilisation maximales. Résultats : plus de 130 000 votants pour le beffroi sur le site de France 2. Même si vous n'avez pas suivi l'émission, vous savez désormais quel est le monumet préféré des Français !

>> La campagne en détail

Catégorie « Animer le territoire »
Le Cap'Com d’argent est attribué à :
La ville de Viroflay

Le lieutenant François Thomas

Lancée par la ville de Viroflay dans le cadre de la commémoration du centenaire de la première guerre mondiale, la page Facebook du “Lieutenant François Thomas” incarne la vie des anciens combattants viroflaysiens grâce à d'inédits documents d'archives : journaux intimes, photos, poèmes… Complétée d’un dispositif de médiation en milieu scolaire, d’un hors série pédagogique et d’une exposition sur borne interactive, cette opération transmet l'Histoire de manière originale, valorise les documents d’archives collectés par la ville et fédère les habitants autour d’un passé commun.

>> La campagne en détail

Étaient nominés dans cette catégorie: 
  • Le département de la Seine-Maritime pour le défi Géopixels
  • Nantes Métropole pour l'application Nantes dans ma poche
  • La ville d'Arras pour #JeVoteBeffroi
Catégorie « Accompagner projets et chantiers »
Le Cap'Com d’argent est attribué à :
La ville de Bourgoin-Jallieu

Centre-ville, quartier en mouvement

La ville de Bourgoin-Jallieu rénove la rue de la Liberté pour préserver la vitalité et l'attractivité de cette artère piétonne à vocation commerçante. Pour expliquer le projet, accompagner le chantier et en faire une opportunité d'attraction de nouveaux usagers, le dispositif de communication est centré autour de la maison du centre-ville, d'une ambassadrice qui assure la médiation entre le chantier et les habitants concernés, et de nombreuses actions satellites. Le parti-pris graphique, très coloré, s'inspire des codes du street-art et a été plébiscité tant par le jury pro que par le grand jury. "Une communication de chantier qui donne presque envie d'avoir des travaux dans sa rue !".
>> La campagne en détail

Étaient nominés dans cette catégorie: 
  • La ville de Lille pour Adopte les animaux du Musée
  • Tuba, le tube à expérimentations urbaines de Lyon
Catégorie « Promouvoir le territoire »
Le Cap'Com d’argent est attribué à :
Le Comité Régional du Tourisme de Bretagne et ses collectivités partenaires

Viens en Bretagne

Le comité régional du tourisme de Bretagne et ses collectivités partenaires capitalisent sur l'attachement des Bretons à leur territoire et sur leur potentiel de prescription pour inciter les non-visiteurs à découvrir la Bretagne. L'appel à mobilisation fait l'objet d'une campagne commune et multi-canale derrière laquelle s'efface l'institutionnel : "Si t'es fier de ta Bretagne, claque ton selfie sur viensenbretagne.fr". Résultat : plus de 250 selfies vidéo postés et 240 000 pages vues sur la plateforme. Une campagne audacieuse et authentique qui s'appuie sur le crowdsourcing pour moderniser l'image du territoire.

>> La campagne en détail

Étaient nominés dans cette catégorie: 
  • La marque Berry Province pour Ma campagne a du style
  • La ville de Haguenau pour Le Sandhaas en voyage
  • Les Régions Languedoc Roussillon et Midi-Pyrénées pour Ma nouvelle région, mon nouvel horizon
Catégorie « Faire évoluer les comportements au titre du développement durable »
Le Cap'Com d’argent est attribué à :
Annemasse agglomération

Trieur magazine

Avec Trieur magazine, Annemasse Agglomération détourne les codes graphiques et éditoriaux de la presse people pour interpeller les usagers sur la thématique du tri des déchets. Tiré à 25 000 exemplaires, encarté dans le journal municipal et distribué par les ambassadeurs ou sur les lieux publics, Trieur Mag fait partie d’un dispositif global de communication autour de la collecte sélective en porte à porte. L'humour et la dérision sont les armes fortes de cette campagne qui parvient à sortir du discours environnemental moralisateur ou culpabilisant.

>> La campagne en détail

Étaient nominés dans cette catégorie: 
  • Le Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc pour sa campagne de promotion des circuits de proximité alimentaire
  • La ville de Roubaix pour Zéro déchet
Catégorie « Faire évoluer les comportements au titre du civisme »
Le Cap'Com d’argent est attribué à :
EMMAÜS Solidarité et le Groupe Logement Français

KIJOULOU

KIJOULOU est un jeu destiné aux professionnels du logement et de l'action sociale pour accompagner l'apprentissage de la gestion et du bien vivre dans un logement autonome. Organisés en équipe pour favoriser le débat et le partage d’expériences, les participants vivent un mois de location à travers un parcours jalonné de questions et d’imprévus. La communication a pour objectif de permettre à tous les professionnels concernés de bénéficier du jeu pour leurs ateliers de sensibilisation, avec une campagne multi-canale et une conférence de presse originale pour laquelle les locaux d'EMMAÜS ont été transformés en salle de jeu.

>> La campagne en détail

Étaient nominés dans cette catégorie: 
  • La ville de Lille pour sa campagne Propreté
  • La ville de Strasbourg pour Ouvrons la, la marche continue
  • La ville de Saint-Cergues pour Le syndrome du champignon
Catégorie « Faire comprendre l'institution »
Le Cap'Com d’argent est attribué à :
Agglomération de Sénart

Kiki, le kit brunch et accueil des nouveaux arrivants

Un dispositif original d'accueil des nouveaux habitants organisé en deux temps pour être à leurs côtés tout au long de la première année d'arrivée : un kit crémaillère composé d'un paillasson - désigné meilleur goody de l'année - et le brunch des nouveaux arrivants organisé une fois par an autour d'un grand jeu rallye. Le dispositif est entièrement co-contruit avec les communes membres de l'agglo et, au delà du public visé, renforce les relations entre les communicants de l'agglomération. Une campagne décalée qui crée du lien.

>> La campagne en détail

Étaient nominés dans cette catégorie: 
  • Le Comissariat général à l'égalité des territoires pour Notre pays bouge, l'Europe s'engage
  • Le service public de Wallonie pour Ne cherchez plus, 1718, le nouveau numéro vert de la Wallonie
Catégorie « Communication interne »
Le Cap'Com d’argent est attribué à :
Ville et Métropole d'Angers

Les pros de l'entretien

Adieu la note lors de l'entretien d'évaluation ! Pour accompagner l'ensemble des agents - évalués et évaluateurs - dans ce changement, une campagne comportant 6 supports pédagogiques est déployée en interne dont la vidéo "Les pros de l'entretien". Cette dernière interroge avec humour les pratiques d'entretiens et prend le contre-pied des mauvais réflexes. 30 agents volontaires, y compris la direction générale, ont accepté de jouer le jeu et de se mettre en scène, facilitant ainsi l'appropriation.

>> La campagne en détail

Étaient nominés dans cette catégorie: 
  • Le département du Morbihan pour Au pluriel, regards croisés sur le handicap
  • La ville de Cholet pour Les bobos du boulot
Prix des jeunes Cap’Com - Anacej
Le Cap'Com d’argent est attribué à :
la région Centre-Val de Loire

#AuTop

La campagne de rentrée de la région Centre-Val de Loire s'adresse directement aux jeunes lycéens, apprentis et étudiants pour les informer des dispositifs qui leur sont destinés. Elle s'appuie sur de l'affichage urbain sur l'ensemble de la région, de l'insertion presse dans la PQR, PHR et presse gratuite, une campagne radio sur les stations jeunes, un plan média web et de l'évènementiel. Dans la lignée des précédentes campagnes, le parti-pris créatif met en scène des jeunes dans un objectif de fierté - identité.

>> La campagne en détail

Étaient nominés dans cette catégorie: 
  • L'union des industries et métiers de la métallurgie de Loire-Atlantique pour O.M.N.I
Prix du jury
Le Cap'Com d’argent est attribué à :
La ville de Saint-Cergue

Le syndrome du champignon

La ville de Saint-Cergues joue ici clairement la carte de l'humour pour provoquer une prise de conscience et amener les automobilistes à ralentir. La campagne a débouché sur la création de six panneaux, déplacés au sein de la ville au gré des demandes des habitants. Dès les premiers jours, le dispositif a fait le buzz, et les médias, mais aussi les réseaux sociaux, se sont emparés du sujet. Le prolongement de la campagne a donné lieu à un évènement grand public sur la sécurité routière où débats, projections et habitants étaient au rendez-vous.

>> La campagne en détail