webleads-tracker

Le budget participatif de Rennes, une petite révolution - ville de Rennes | Cap'Com

Le budget participatif de Rennes, une petite révolution - ville de Rennes

Concertation et démocratie participative
Publié le : 
7 décembre 2016

En consacrant chaque année 5% de son budget d'investissement pour financer des projets directement proposés par les Rennais - puis soumis au vote des habitants - la ville de Rennes renouvelle le dialogue citoyen et favorise l'implication directe des habitants.

Campagne de la ville de Rennes (210 000 habitants) lauréate du Grand Prix Cap'Com 2016 dans la catégorie « communication d’accompagnement »

Sommaire :

FICHE DE SYNTHÈSE DE LA CAMPAGNE

CONCEPT

En consacrant chaque année 5% de son budget d'investissement pour financer des projets directement proposés par les Rennais - puis soumis au vote des habitants - la Ville de Rennes entend renouveler le dialogue démocratique et favoriser l'implication directe des habitants dans leur vie de la cité.

CONTEXTE

Dans un contexte de nécessaire relégitimation de la parole publique, la Ville de Rennes a voulu enrichir les espaces de dialogue et imaginer avec les habitants de nouvelles formes de participation et de concertation citoyenne. Point central de la charte rennaise de la démocratie locale, le budget participatif est la principale traduction de cette démarche de co-construction des politiques publiques, dénommée la "Fabrique Citoyenne".

OBJECTIFS

Objectif général:

  • Replacer les Rennais au cœur du débat public et expérimenter avec eux des formes nouvelles de concertation.

Objectifs de communication:

  • Sortir des codes de la communication institutionnelle en développant une communication de proximité,
  • Faire tomber les barrières de la langue et les barrières psychologiques à la participation citoyenne de tous en développant des messages et outils adaptés à tous les publics.

RÉALISATION DE L'OPÉRATION

Phase 1: lancement du dispositif et dépôt des projets, novembre 2015
Pour encourager les Rennais à proposer leurs idées et faire connaître le dispositif, une communication à 360° a été mise en place lors du lancement:

  • Création d'une identité graphique très marquée et facilement identifiable, volontairement "naïve" et proche des codes de la BD, pour casser la dynamique trop institutionnelle et lever les différents freins à la participation (barrière de la langue, etc.)
  • Création de la plateforme contributive fabriquecitoyenne.rennes.fr, qui propose une interface intuitive et des outils favorisant les échanges entre les internautes.
  • Mise en place d'une communication de proximité, au plus près de la vie quotidienne des Rennais: création de sacs à baguette de pain diffusés dans les boulangeries de quartier, campagne sur les radios locales, mise en place de stands sur les marchés locaux, campagne d'affichage à l'échelle de la ville, etc.
  • Sur les réseaux sociaux: création d'un compte dédié sur Facebook et Twitter, de kit d'images personnalisables et de Gif animés.

Cette campagne s'est fortement appuyée sur les directions de quartier et les acteurs locaux pour mobiliser les réseaux sur le terrain. Une stratégie payante puisqu'en un mois 992 projets ont été proposés par des habitants, mais aussi des écoles, des associations, des entreprises ou encore des collectifs.

Phase 2: agoras dans les quartiers et votation citoyenne, janvier-mars 2016
Les services de la Ville ont analysé chaque projet pour vérifier le respect des critères d'éligibilité, leur faisabilité technique et les coûts. Sur les 992 projets, 241 ont été soumis au vote.
Pour encourager les Rennais à découvrir les projets éligibles et voter pour leurs préférés, une communication en présentiel a été renforcée, en complément de la communication impulsée lors de la première phase:

  • Mise en place d'une agora centrale place de la mairie durant toute la phase de votation, pour découvrir les projets, rencontrer les porteurs de projet et voter en ligne (espace d'accueil dédié, espace d'échanges, exposition extérieure)
  • Mise en place de rendez-vous dans tous les quartiers de la Ville sous différentes formes: matinée d'échanges sur une péniche-spectacle, dans un bar de quartier, etc.
  • Opération de street marketing en centre-ville et dans les quartiers (lecteurs de journaux géants et clean tags)

Pour conforter ce dispositif, les partenariats ont été renforcés:

  • partenariat avec l'opérateur de transport Le Star: campagne d'affichage sur et dans les bus locaux,
  • partenariat avec la radio France Bleu Armorique: émissions dédiées en direct, interviews, etc.

Durant dix jours, près de 7000 Rennais (représentant 80.000 votes cumulés) ont voté choisissant ainsi 54 projets lauréats. Le conseil municipal les a symboliquement approuvés en mars dernier et s'est engagé à leur mise en œuvre dès 2016.

CIBLES

Tous les Rennais – sans condition d'âge ni de nationalité – sont concernés: les habitants, mais aussi les associations, les collectifs, les écoles, ...

MOYENS

Budget global : 168.290€ TTC, répartis sur les exercices budgétaires 2015 et 2016 comme suit :

  • Plateforme collaborative fabriquecitoyenne.rennes.fr: 81.600€
  • Phase 1: création graphique, impression, achat d'espace, street marketing, etc. : 29.350€
  • Phase 2: dispositif général de communication et agora citoyenne (exposition, dispositif d'accueil): 57.340€

Expertise technique et financière, communication, concertation avec les habitants… Les services municipaux ont été fortement mobilisés pour cette première édition, intégralement pilotée par la Ville de Rennes. La capacité de l'administration à s'adapter à ce "circuit court" entre la décision et sa mise en œuvre, a été l'une des clefs de la réussite de ce budget participatif.

Intervention d’une agence : réalisation graphique par Emeric Guemas, Puzzle Studio.

SUPPORTS

Communication print:

  • Affichettes et affiches grand format (2m2 et 8m2) sur les réseaux Ville
  • Flyers, dépliants "mode d'emploi" (20.000 ex par phase)
  • Crochets bus (3000 ex)
  • Affichage à l'arrière des bus
  • Kit de communication "évènementiel" (kakémono et bornes d'accueil) dans chaque direction de quartier.

Communication web

  • Réseaux sociaux: Gifs animés, kit personnalisable facebook et twitter
  • Écrans dans les quartiers, dans les bus et métros

Campagne médias
Une semaine de diffusion pour chaque phase

  • Ouestfrance.fr, 20minutes, le Mensuel de Rennes, CinéScènes, Virgin Radio, Hit West, France Bleu Armorique, Facebook

Street marketing et goodies

  • Sacs à baguettes de pain (50.000 ex dans 53 boulangeries), clean tags, journaux géants

EVALUATION

Cette première édition a correspondu aux attentes:

  • Par la mobilisation citoyenne: nombre de projets déposés, importance de la participation aux agoras et nombre de votants (3,5% de la population rennaise totale, soit l'équivalent de 6% du corps électoral).
  • Par son potentiel d'évolution et de développement lors des prochaines éditions: renforcer l'accompagnement des porteurs de projets dans l'élaboration de leurs idées, toucher de nouveaux-publics – notamment les jeunes et les personnes ne maitrisant pas le français – mais aussi enrichir les espaces de dialogue et de rencontres dans les quartiers.

La seconde édition du budget participatif de Rennes a démarré en septembre 2016. Le dépôt des projets aura lieu en octobre, pour une votation citoyenne prévue fin janvier 2017. L'objectif de cette seconde édition est de toucher un public encore plus diversifié, tout en renforçant l'accompagnement des porteurs de projet: en amont par l'organisation de cafés-budget et d'ateliers thématiques, et durant la campagne de votation en mettant à leur disposition des outils de communication dédiés (kit de communication, guide de campagne, etc.).

SUPPORTS DE LA CAMPAGNE

 

 

Évaluer ce document: 
0