webleads-tracker

Le programme du Forum de la Rochelle | Cap'Com

Le programme du Forum de la Rochelle

Le Forum Cap'Com est conçu comme une université de formation. Chacun construit son programme pédagogique en fonction de ses besoins, de ses interrogations, de sa curiosité. Plusieurs formats sont proposés pour répondre à la diversité des attentes des participants combinant stratégie et méthodologie.

MARDI 10 DÉCEMBRE 2013

Les visites professionnelles

4 visites professionnelles permettent de découvrir le territoire et les enjeux de communication associés. Organisées autour de 4 thématiques différentes, elles proposent des points de départs, des durées et des parcours variés. Toutes convergent vers La SIrène, l'espace de musiques actuelles de La Rochelle, où se tiendra la soirée d'accueil du Forum.

Lieu, horaire de départ et durée du parcours propres à chaque visite.

LA SOIRÉE D'ACCUEIL

Accueil à partir de 18h00. Ouverture de la cérémonie de remise des prix à 19h00.

La soirée d'accueil du Forum se tiendra à la Sirène, le tout nouvel espace de musiques actuelles de La Rochelle : un vaste hangar de 3000 m2 rénové par Patrick Bouchain, l'architecte du Lieu Unique à Nantes, et situé près du port industriel et de la base sous‐marine, dans le quartier de La Pallice.
La soirée débutera par la remise du 25e Grand Prix de la communication publique. En présence de Luc Evrard, président du jury 2013 et Marie-Claude BRIDONNEAU 1ère Vice-Présidente de la Communauté d’Agglomération de La Rochelle, Chargée de la Communication et Maire d’Angoulins-Sur-Mer Une occasion unique de découvrir les campagnes de communication le plus remarquables de l'année. Elle se poursuivra dans une ambiance club avec cocktail et musique. Les plus curieux pourront visiter le quai, dédié aux répétitions et à l'enregistrement grâce à ses 5 studios installés dans des containers

Luc Evrard, Directeur de la communication de Médecins du Monde, ancien rédacteur en chef à Europe 1 et journaliste à LCI, Les Echos, la Cinq et RTL TV.

 

MERCREDI 11 ET JEUDI 12 DÉCEMBRE 2013

Les plénières

En ouverture et en clôture du Forum, elles réunissent tous les participants pour aborder les grandes questions d'actualité.

mercredi 11 || 9h30 • 12h00

Ouverture :
Bernard Deljarrie, délégué général de Cap’Com.

À l'occasion des 25 ans du réseau, regard prospectif sur le prochain quart de siècle : horizon 2040. Quelle transition vivons-nous? Quelle société d'après crise se dessine, quels modes de vie se préparent, quelles valeurs sont montantes ? Quelle gouvernance et quel poids pour l'échelle locale ? Quelle pourrait être la communication de demain ? Quels outils, quels moyens ? Où peut mener la révolution numérique ?

Paroles d'avenir
Projection d'interviews de personnalités du monde médiatique, universitaire, politique ou économique qui portent un regard pour le Forum sur la place et le rôle futur de la communication publique.
Une co-production Cap'Com - Tulipes & Cie avec les interviews de :
Mercedes Erra – Présidente Executive d’Havas Worldwide et Fondatrice de BETC, présidente du CA de l’Établissement public de la Cité nationale de l'histoire de l'immigration
Odile Decq – architecte et urbaniste, créateur de l'année 2013 Maison&Objets, architecte du FRAC Bretagne (2013)
Jean-Christophe Fromantin, député, maire de Neuilly-sur-Seine, président de l’Association pour la candidature de la France à l’exposition universelle de 2025.
Jérôme Bouvier, journaliste, médiateur des radios de Radio France, fondateur et l'organisateur des Assises du journalisme.
Pierre Larrouturou, économiste, conseiller régional, fondateur du Collectif Roosevelt 2012 avec Michel Rocard.

Construire l’avenir
« L’avenir de se prévoit pas, il se construit ». Regard sur la période de transition que nous traversons et sur les tendances que révèlent les démarches prospectives : valeurs et identités territoriales, révolution numérique et communication, réseaux sociaux ou réseaux de solidarités.
Conférence de François de Jouvenel
et table ronde avec Sophie Pène et Stéfano Rolando.

Animation du débat : Régis de Closets, journaliste, auteur de reportages sur France 2

Intervenants :

François de Jouvenel
Agrégé d’histoire, directeur de Vigie, dispositif de veille prospective développé par Futuribles sur les grandes transformations de l’environnement des entreprises, et des organismes publics et de recherche. Futuribles est un centre indépendant d’étude et de réflexion prospective sur le monde contemporain qui édite une revue de prospective, organise des formations, accompagne des organisations dans leurs démarches de prospective et de stratégie à long terme.

Sophie Pène
Professeure en sciences de l’information et de la communication à l’Université Paris Descartes. Responsable du master de recherche « Design et sciences ». Membre du Conseil national du numérique, co-auteure du rapport « Citoyens d’une société numérique » présenté le 26 novembre 2013 sous la direction de Valérie Peugeot.
 
Stéfano Rolando
Professeur d’université, professeur de théories et techniques de communication publique et de politiques publiques pour les communications à la Faculté des Sciences de la Communication et du Spectacle de l’Université IULM de Milan.
Président du Club de Venise, association de coopération interinstitutionnelle en matière de communication européenne réunissant les responsables de l’information et de la communication gouvernementale des États de l’Union européenne.
Ancien directeur de Radio televisione italiana (1977-1982), directeur général de l’Information de la Présidence du Conseil des Ministres (1985-1995), directeur général du Conseil régional de Lombardía (1997-2001).

jeudi 12 || 14h30 • 16h00

Noyée dans une communication omniprésente, objet d’une défiance croissante, la parole politique paraît peu audible. Elle est pourtant nécessaire et attendue, particulièrement dans une période où la société glisse de la défiance au rejet, de l’inquiétude à l’anxiété, du repli sur soi à la peur de l’autre. La communication publique peut-elle aussi porter une parole politique ? Ne devrai-elle pas aussi oser la politique pour reconstruire une histoire collective chargée de confiance, d’émotion, pour générer de l’attachement et du lien social ? Comment articuler le discours politique avec la communication publique ?

Introduction
Analyse de la construction du discours dans la presse des collectivités locales. Sujets et mises en forme révèlent comment l’action publique locale est présentée aux habitants. Regard à partir d’une étude inédite sur 1000 « Une » de magazines de collectivités locales.
Étude réalisée avec Seprem, institut d’études et de conseil spécialisé dans l’analyse des médias.

Débat interactif autour de :
Denis Bertrand, linguiste, sémioticien, professeur de littérature française à l’Université Paris VIII. Auteur de Parler pour gagner. Sémiotique des discours de la campagne présidentielle de 2007. Expert de l’émission de décryptage des discours politiques Déshabillons-les sur la chaîne Public Sénat et auteur programme « Denis Decode » sur France 5 où il analyse des images de l’actualité politique.
Denis Muzet, sociologue, président de l’institut Médiascopie. Observateur de l’impact du discours public au travers de la mesure de l’opinion fondée sur l’analyse des “mots”. Enseignant dans le master “Communication politique et sociale” de l’Université de Paris-I Panthéon-Sorbonne. Auteur de Le Téléprésident. Essai sur un pouvoir médiatique (2008).
Sophie Maurand, directrice de la communication et des relations presse de la ville de Nancy
Jean Breillat, chef de cabinet de la ville de Tours et de la communauté d’agglomération de Tours, chargé de cours Communication des organisations à l’IUT de Tours et en Master 2 Gouvernance territoriale à l’IAE - Université François Rabelais de Tours.
Corinne Da Costa, directrice du département études de Seprem, institut d’étude sur les médias. Spécialiste de l’analyse des supports de presse, des messages qu’ils portent et des cibles qu’ils visent.

Illustrations. Discours de personnalités politiques lors d’émissions de télévision phares des 25 dernières années. Analyse seconde par seconde par le “médiascope” de l’Institut Médiascopie.

Débat interactif ! Pour la première fois le Grand Débat de Cap’Com sera totalement interactif. Participez au débat et posez toutes vos questions en direct par sms, Twitter ou Internet mobile. La conférence est retransmise en direct sur le site www.cap-com.org et accessible à tous les membres du réseau qui peuvent également prendre part au débat.

Les grands formats

Au nombre de 4, ils portent les thématiques fortes de l'année. Ce sont les temps de réflexion stratégique, organisés autour d'interventions d'experts et de présentations d'expériences concrètes. Ils durent entre 2h30 et 3h.

mercredi 11 || 14h30 • 17h30

Conférence stratégique : La révolution de la mobilité
Une introduction et un éclairage sur les enjeux de la mobilité aux échelles locales, métropolitaine, péri-urbaine, régionale et l'européenne
À l’aube d’une révolution de la mobilité, construite autour de modes de transports diversifiés et d’usages nouveaux, la communication va se renouveler. De nombreuses initiatives favorisant la mobilité durable ont déjà été mises en œuvre : on pense aux tarifications simplifiées, aux cartes d’abonnement uniques, à la gratuité des transports collectifs (Aubagne), aux sites de co- voiturage, aux ateliers de déplacements, à la valorisation des comportements vertueux... 
Bruno Marzlolff, sociologue, prospectiviste et directeur du Groupe Chronos consacré aux enjeux des mobilités physiques et numériques. Auteur de Mobilités, trajectoires fluides (2005) Le 5e écran, les médias urbains dans la ville 2.0, et Pour une mobilité plus libre et plus durable, avec Daniel Kaplan (2009).

Première table ronde : Comment rendre lisible l’offre globale de transports ?
Un enjeu essentiel de communication est l’interopérabilité des modes de transports. Rendue possible notamment grâce aux outils numériques, elle doit permettre aux usagers de dépasser les barrières administratives des AOT pour construire eux-mêmes leurs solutions de mobilité. La communication devient une composante fondamentale de cette mobilité. La Rochelle, par exemple, propose une marque unique pour toute l’offre multimodale de transports doux et collectifs : bus, TER, vélos, voitures électriques, bateaux, taxis, co-voiturage. Par quels moyens favoriser cette interopérabilité ? Comment rendre lisible l’offre globale de transports ? Comment apporter aux usagers une information fiable, en temps réel, et leur permettre de s’approprier individuellement ces dispositifs collectifs ?"
Christophe Bultel, responsable de RC2C Nantes
Christine Lassalle, responsable marketing et projets de la Semitan, AOT de Nantes métropole
Nadine Pla-Gibault, dircom du Grand Nancy
Denis Leroy Maire adjoint et vice président de la communauté d'agglomération de la Rochelle.

Seconde table ronde : Comment la mobilité peut donner du sens au territoire
Mobilité et communication sont consubstantielles. Elles partagent l’objectif de relier les hommes et de rendre communs les territoires sur lesquels ils vivent. La mobilité dessine les nouveaux territoires – on pense aux futures métropoles – structure les bassins de vie et façonne les identités. Comment valoriser d’un côté l’interconnexion des territoires et l’hyper-proximité de l’autre ? Comment donner du sens à des démarches de désenclavement des territoires qui se révèlent parfois anxiogènes ? Comment faire que les transports permettent à chacun de lire autrement son territoire ?
Charles-Marie Boret, consultant, ancien dircom
Xavier Tersen, directeur de la communication Transdev Sud Ouest
Bruno Le Corre, agence d'urbanisme de Rennes.
Sébastien Guimard, coopérative d’étude Arais

mercredi 11 || 14h30 • 17h30

L’après municipales va être l’occasion de repenser les missions et l’organisation de la fonction communication. L’é volution des outils, notamment numériques, et les réorganisations institutionnelles bousculent comme jamais les services communication.
De nouvelles pratiques s’imposent alors que la parole est davantage partagée, les outils plus diversifiés et moins centralisés. Les missions de la communication s’étendent pour répondre aux attentes croissantes des habitants et au développement des services publics. De nouvelles dimensions apparaissent comme le marketing territorial ou la communication interne. Les champs de communication s’élargissent sur des territoires nouveaux avec d’autres acteurs. Et cette demande de communication va s’exercer dans un environnement budgétaire contraint. Comment se préparer à ces mutations profondes ? Quelles sont les bonnes questions à se poser ? Quels sont les grands principes à mettre en place ?

Présentation des résultats de l’enquête Cap’Com-Lecko réalisée au sein du réseau sur l’usage du numérique et son impact dans l’organisation de la communication
Par Nicolas Goin, consultant, directeur web public, Lecko - Conseil en organisation et nouvelles technologies

Enquête de Communication & Entreprises sur l’organisation future de la communication : la vision de dir’coms d’entreprise
Par Assaël Adary, vice-président et membre du Comité prospective de Communication & Entreprises, co-président de Occurence

Table ronde :
Les outils et les contenus : dessinons les priorités de la communication de demain.
L’occasion va être donnée de mettre à plat les moyens. Quels sont les outils des prochaines années et comment les intégrer ? Comment évaluer les priorités, mettre en place les bons outils pour y répondre et assurer complémentarité et articulation entre les contenus ? Les conséquences seront importantes sur les métiers et le renouvellement des compétences.
Les missions et les acteurs : dessinons l’organisation de la communication de demain.
Par ailleurs, les missions s’élargissent et de nouveaux acteurs de communication apparaissent. Quel rôle donner à la communication et quel positionnement défendre dans l’organisation ? Quelles relations bâtir avec les autres services, avec la direction, avec les élus ? La stratégie de communication devra intégrer une complexité nouvelle qui impactera nécessairement l’organisation du service.
Assaël Adary, vice-président, membre du Comité prospective de Communication & Entreprises sur les évolutions constatées ou pressenties dans les entreprises
Bertrand Bellanger, dir’com d’Amiens et Amiens métropole
Martial Reheisser, directeur de la communication du CG du Haut-Rhin
Bruno Paulmier, DGS, ville de Niort
Dominique Mégard, présidente du Comité de pilotage de Cap’Com 

Synthèse et réflexion prospective
En définitive, face à ces mutations profondes, une seule question se pose : celle de la fin annoncée du dircom !
Par Didier Chauvin,  maître de conférences, directeur du département des Sciences de la Communication, université Rennes 2

jeudi 12 || 09h30 • 12h30

Quel que soit le support utilisé, le vocabulaire est essentiel en communication. Qu’il s’agisse d’un magazine, d’une plaquette, d’une affiche, d’une signature mais aussi des réseaux sociaux, le message premier est porté par le choix des mots. Or il existe par nature un hiatus entre le sens
émis et le sens perçu. Le discours institutionnel n’est pas forcément compris par celles et ceux auxquels il s’adresse.
Animation de la matinée : Jean-Louis Laure

Temps 1 :
Analyse des mots de la communication publique
Comment choisir les bons mots ? Comment traduire en langage compréhensible par tous des notions souvent complexes – le jargon ne se limite pas aux acronymes – et jusqu’où vulgariser ? Faut-il simplifier ou au contraire charger de sens les mots difficiles ? Existe-t-il une différence entre mots publics et mots privés ? La communication publique se trouve-t-elle privée de certains mots ?
par Denis Muzet, sociologue, directeur de l’institut Mediascopie - L’analyse des mots de communication publique

Temps 2 :
Eclairage, les nouvelles tendances de la communication par l’image
par Xavier de Fouchécour, directeur conseil de l’agence Beaurepaire

Temps 3
Table ronde et débat : Le langage fait signe, le signe fait langage : le langage face à l’irruption de l’image digitale dans la communication
L’irruption de l’image digitale dans la communication, maniée et multipliée autant par les émetteurs que par les publics, bouscule l’écriture et le langage et dilate les modes d’expression. Cette tendance constitue-t-elle un changement de paradigme pour la communication publique qui voudrait que prévalent (jusqu’à présent ?) le discours et le verbe ? En quoi cette évolution peut-elle constituer un enrichissement ou, au contraire, être source d’appauvrissement ? Offre-t-elle une opportunité pour concerner des publics habituellement « à l’écart » ? Représente-t-elle un risque de perte d’identité collective ? Quelle est la responsabilité de l’acteur public au regard de ces transformations : gardien du temple de la langue française ou opérateur efficace des signaux du numérique et des réseaux sociaux ? Comment transmettre des idées et développer des arguments ? Quel équilibre entre le sens et le signe ?
Avec :
Virginie Lamontagne, directrice de la communication de l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLCI)
Jack Dumont, graphiste, directeur de la communication de la ville de Besançon
Jean de Legge, ancien directeur de l’institut d’études TMO Régions et ancien directeur général de l’information et de la communication de la ville de Rennes et de Rennes Métropole.
Denis Muzet, grand témoin

Temps 4 :
Conférence stratégique
de Denis Bertrand, linguiste, sémioticien, professeur de littérature française à l’Université Paris VIII. Auteur de Parler pour gagner. Sémiotique des discours de la campagne présidentielle de 2007. Expert de l’émission de décryptage des discours politiques Déshabillons-les sur la chaîne Public Sénat.

jeudi 12 || 09h30 • 12h30

Comme l’a révélé le dernier Baromètre de la communication locale, l’attente des citoyens est forte pour comprendre comment est utilisé l’argent public. Le contexte politique et médiatique appelle à plus de pédagogie, certains diront plus de transparence. Comment donc parler de la dépense publique en dépassant le traditionnel dossier sur le vote du budget dans le magazine territorial ?
Il convient dans un premier temps de comprendre comment est perçue la dépense publique et en particulier celle des collectivités. Comment faire comprendre les impôts, les cotisations sociales, le prix des services publics ou encore les loyers et les charges locatives ? Comment expliquer les contraintes financières et les choix budgétaires ? Comment valoriser le service rendu ? Les termes
employés sont ils seulement compréhensibles, tangibles. Quels mots, concepts ou ratios peuvent rendre compte avec justesse de la gestion publique locale ?
Il convient ensuite d’adapter le discours et les outils aux différents publics : les habitants, usagers ou contribuables, les agents, les entreprises, les relais d’opinion mais aussi la presse locale qui reste en la matière un vecteur d’information essentiel. Comment être suffisamment pédagogique et permettre la prise en main des choix budgétaires par les citoyens ? De nombreuses initiatives ont été conduites en la matière sous forme de jeu en ligne ou d’expériences participatives réelles. L’enjeu pour la communication est un enjeu démocratique essentiel : celui de donner du sens aux chiffres, car parler de dépense publique c’est parler de politique.

Table ronde 1 : Comment  parler des recettes et des dépenses publiques.
Maryline Simone, vice-présidente de la Région Poitou-Charentes
Alain Doudiès, consultant, ancien dir'com de département
Vincent Nuyts,  dircom Brest et Brest métropole Océane
Christian de la Gueronnière, directeur de l’agence Epiceum 
Franck Valletoux, directeur général du cabinet Stratégies locales.

Revues d’initiatives de communication
Elisabeth Thiéblemont, dircom de Eau de Paris
Mathias Cardon, dircom du CG de Saône-et-Loire
Sandrine Petitgas, direction de la communication, Ville de Chelles,
Gilles Smadja, directeur de cabinet, Ville de Saint-Denis

Les carrefours numériques

Les carrefours numériques sont des ateliers consacrés aux enjeux du numérique abordés sous l'angle à la fois stratégique et pratique grâce à la présentation d'expériences concrètes.

mercredi 11 || 16h00 • 18h00

La modération des réseaux sociaux est un véritable enjeu pour les services communication. Quel
équilibre entre la pollution des trolls, la maîtrise de son image face au risque du bad buzz, le respect de la liberté d'expression et la responsabilité de l'éditeur. Sans compter les risques nouveaux liés à la période électorale et sur lequel le juge ne s'est pas encore prononcé. Existe-t-il des règles ou doit-on naviguer à vue ? Comment s'organiser ? Un rappel du cadre juridique sera nécessaire.
La forme : ce carrefour pourra prendre la forme d'un atelier participatif facilitant l'échange d'expériences de tous les participants. Il bénéficiera d'une durée exceptionnelle de 2h.

Marc Cervennansky,  Chef de projet numérique à la CU Bordeaux
Benjamin Teitgen, Responsable de la communication digitale de la ville de Besançon
Franck Confino, Directeur Adverbia
Etienne Henry, Community manager de la ville d’Angers et Angers Loire Métropole Rollande Placidi,  Avocate au barreau de Strasbourg
Thomas Biarnex, Community manager de la Ville de Toulouse et Toulouse Métropole
Franck Menigou, Responsable média digitaux / média sociaux de la Ville de Toulouse et Toulouse Métropole
Jean-Renaud Xeich, Community manager de la Ville de Toulouse et Toulouse Métropole
Hugues De Domigo, Community manager GIP du Grand Projet des Villes Rive Droite
David Tabary,  Chef du service web au Conseil régional du Nord Pas-de-Calais

jeudi 12 || 09h30 • 10h30

Les concertations avec les habitants ne se cantonnent plus aux réunions publiques. Le web 2.0 et les réseaux sociaux amènent les citoyens à s'exprimer quand et où ils le souhaitent. Comment transformer ces nouveaux modes d'expressions en opportunités pour co-­‐construire de nouveaux services et de nouvelles formes de participation

Marc Cervennansky, Chef de projet numérique à la CU Bordeaux
Benjamin Teitgen, Responsable de la communication digitale de la ville de Besançon Laurence-Marine Dupouy, Chef de projet aux services au public et démocratie numérique
Laurent-Pierre Gilliard, Directeur général adjoint d’Aquitaine Europe Communication

jeudi 12 || 10h30 • 11h30

La gamification apparaît comme une nouvelle manière de faire connaître l'institution. Qui sont les publics concernés ? Que peut-on en attendre ? Comment concilier les objectifs stratégiques et la dimension purement ludique des serious game ? Comment faire exister la collectivité ou le territoire à travers le jeu ? Comment accompagner le dispositif en communication ?

Marc Cervennansky, Chef de projet numérique à la CU Bordeaux
Benjamin Teitgen, Responsable de la communication digitale de la ville de Besançon Sebastien Celerin, Concepteur et éditeur de jeux
Eric Legale, Directeur adjoint Issy Média

jeudi 12 || 11h30 • 12h30

L'analyse des données massives, autrement appelée Big Data, commence à toucher les collectivités et les acteurs publics. Quelles sont les formes et les opportunités offertes par ce nouveau phénomène ? Deux témoignages permettront de comprendre ce que peut apporter concrètement le Big Data. On en soulignera également les limites : des voix s'élèvent pour faire valoir la protection des données personnelles, une vraie responsabilité pour les acteurs publics.

Marc Cervennansky, Chef de projet numérique à la CU Bordeaux
Benjamin Teitgen, Responsable de la communication digitale de la ville de Besançon
 Joël Rubino, Président ApiCube

Les ateliers méthodologiques

D'une durée d'une heure chacun, ils permettent d'aborder un outil ou un sujet de manière très pratique. Deux intervenants : un expert, une expérience.

mercredi 11 || 14h30 • 15h30

Le Baromètre de la communication publique 2013

Sondage Harris Interactive / Epiceum en partenariat avec Cap’Com, le Groupe La Poste et Acteurs publics TV
avec
Jean-Daniel Levy, directeur du département Politique et Opinion d’Harris Interactive, Christian de la Guéronnière, directeur de l’agence Epiceum,
Salvator Erba, directeur des marchés Secteur public du Groupe La Poste

Mercredi 11 || 17h30 • 19h00 et jeudi 12 || 10h00 • 11h30

Quel avenir pour les réseaux professionnels ?

À partir d’une cartographie des réseaux de communicants locaux ou régionaux, une enquête qualitative réalisée avec NXA - les Nouveaux Armateurs en octobre dernier, confronte les attentes des professionnels aux formes et aux actions des réseaux existants. À vous de compléter et de partager vos attentes pour ces réseaux de demain !

Présentation des résultats de l’enquête sur les réseaux locaux de communicants publics par Cécile Grosset, directrice d'études à NXA, cabinet d’études qualitatives et quantitatives, diplômée de psychologie sociale de la Sorbonne.

Atelier animé par Marie-Catherine Bernard, cofondatrice de Res publica, agence spécialisée dans la mise en œuvre de processus de concertation. Ancienne directrice d’un Comité de bassin d’emploi et maire adjointe.
Pierre Clause, Directeur associé de Nextcreativity - Réalisation de cartes heuristiques

mercredi 11 || 14h30 • 15h30

Comment adapter son langage et ses actions de communication au public des enfants ? La Gazette des petits gourmands, distribuée dans les écoles, comme les actions développées par les conseils de jeunes, tiennent compte des attentes, des centres d'intérêt et des usages des jeunes publics. Quelles règles s'imposent, quels outils privilégier, quelles démarches engager pour associer les jeunes à une communication qui leur parle ?

Dominique Djian, dircom de Poitiers et du Grand Poitiers, Nathalie Legros-Becuwe, directrice de la Maison de l'Europe à Dunkerque, Pascale Montefiore, directrice du pôle Rayonnement de Agence d'urbanisme de Dunkerque, co-animatrice du Club'com de la Fnau, Marie-Pierre Pernette, déléguée générale adjointe de l'Association des conseils de jeunes - Anacej.

mercredi 11 || 14h30 • 15h30

Pour accompagner l'ouverture des données publiques et favoriser la créativité, plusieurs collectivités ont organisé des hackathons. Sorte de marathon numérique, l'événement permet à des équipes pluridisciplinaires de proposer des prototypes d'applications ou de contenus interactifs à partir des données brutes. Les meilleures applications ont ensuite vocation à être développées. Comment organiser ce type de rendez-vous ? Qu'en attendre en termes d'innovation ? Comment attirer des équipes de qualité ? Et comment se saisir du hackathon comme une manière originale de rendre plus accessible des données complexes ?

Jean Breillat, chef de cabinet de la ville et de l'agglomération de Tours, Jean-Baptiste Roger, directeur de la Fonderie, agence numérique d'Ile-de-France, Frédéric Theulé, dircom de l'Institut d'aménagement et d'urbanisme de l'île de France.

mercredi 11 || 14h30 • 15h30

De nombreux dispositifs existent pour promouvoir les économies d'énergie dans l'habitat. Mais comment sensibiliser les habitants et surtout les amener à passer à l'acte, alors que réduire la consommation énergétique de son logement suppose d'abord un investissement financier. Bus d'information en Poitou-­‐Charentes, campagnes d'information relayées par les acteurs professionnels… Revues d'initiatives qui misent sur la proximité du discours.

Christophe Bultel, Comité 21 Pays de la Loire, Michel Lacroix, directeur de l'agence RC2C.

mercredi 11 || 16h00 • 17h00

L'image d'un territoire ne se construit pas uniquement sur la seule parole institutionnelle. Les habitants, les visiteurs, les acteurs économiques constituent des relais importants car, de fait, dans leur vie quotidienne, ils parlent de leur territoire. Comment, à l'image des ambassadeurs ou des greeters, constituer des communautés de porte-­‐parole ? Comment concrètement mobiliser, outiller, animer ces réseaux ? Comment faire en sorte qu'un discours commun soit porté tout en laissant à chacun la possibilité de l'exprimer à sa manière ?

Olivier Henne, DGA de Brest Metropole Tourisme, Philippe Lancelle, dircom de la Région Franche-Comté, Elsa Stoll, chargée de communication.

mercredi 11 || 16h00 • 17h00

En période électorale, la parole politique est l'objet d'une attention plus importante dans la presse territoriale. Cette expression politique a pourtant tout à fait sa légitimité et sa raison d'être sur toute la durée du mandat. Quel est le cadre légal de cette expression politique en période électorale mais aussi pour le prochain mandat, qui commence par l'adoption du règlement intérieur ? Comment valoriser, rendre plus attractive, cette expression politique dans la presse territoriale?

Christophe Disic, responsable com de la Ville de Saint-Ouen, Didier Rigaud, maitre de conférence à l'ISIC, Université Bordeaux 3.

mercredi 11 || 16h00 • 17h00

Les incivilités, même si leur fréquence reste stable, ont des conséquences délétères pour la collectivité. Mais limiter les incivilités n'est pas chose aisée. Car l'incivilité n'est pas qu'un problème entre les usagers. Elle est aussi révélatrice du rapport entre l'usager et l'institution. Comment, dès lors, prendre la parole ? Quel ton adopter entre dénonciation et humour ? Faut-il privilégier une cible, les jeunes notamment ? Comment construire une relation durable avec l'usager dans le respect du service ?

Corinne Guillemot, comité de pilotage Cap'Com, Vincent Echasserieau, dircom de la ville de l'Île-Saint-Denis.

mercredi 11 || 17h30 • 18h30

Même si 3/4 des français préfèrent encore lire les magazines en version papier, les tablettes numériques accueillent de plus en plus de publications de collectivités locales. Mettre son journal sur tablette pose des questions très concrètes : comment faire, comment optimiser l'édition numérique, comment articuler les deux supports, quel soin apporter à l'ergonomie et à l'intégration de contenus multimédias ?

Peggy Banget-Mossaz, dircom de la ville Chennevières sur Marne, Nicolas Nowaczyk, dircom adjoint de Chalon sur Saône et du Grand Chalon, Régis Rostein, dircom du Conseil général du Var Estelle Dumout, chargée de projet Rue 89.

mercredi 11 || 17h30 • 18h30

Indicateurs, graphiques, camemberts, courbes, infographies… il existe tout un art de la statistique dans les supports de communication. Ces chiffres, bruts ou mis en scène, illustrent un propos, un point de vue, tant on peut leur faire dire ce qu'on veut. Mais le message n'est pas toujours clair pour le lecteur. Comment mettre en forme les chiffres de manière parlante ? Comment travailler des représentations pédagogiques ? Quels nouveaux outils numériques utiliser ?

Jérôme Guilbert, rédacteur infographiste à l'agence Idé, Serge Airoldi, dircom de la ville de Dax.

mercredi 11 || 17h30 • 18h30

Travailler sur le sujet de l'égalité hommes/femmes est d'autant plus complexe que cela implique de déconstruire les stéréotypes. Alors, faut-il dénoncer, imposer, interroger? Quel message délivrer, sans stigmatiser ? Et surtout, qui sont les meilleurs ambassadeurs de cette cause auprès des habitants : les institutions, les associations, les écoles… ou tout simplement les habitants eux-mêmes ? Retour sur l'expérience menée à Amiens.

Bertrand Bellanger, dircom Amiens et Amiens métropole, Jean-Claude Ester, directeur de la Maison de l'égalité d'Amiens, Barbara Wülfken, directrice de l'Atelier des giboulées.

jeudi 12 || 09h30 • 10h30

Les missions et les outils de la communication évoluent faisant appel à de nouveaux métiers. Quelles sont ces nouvelles compétences qui intègreront bientôt les services communication ? Recrutement, formation : comment les faire émerger ? Quel impact sur l'organisation du service ? Revue de tendances.

Anne-Caroline Poincaré, dircom de la ville de Guyancourt, Catherine Ridoux, dircom de la ville de Verneuilsur- Seine, Yann-Yves BIffe, directeur général de la ville des Sables d'Olonne.

jeudi 12 || 09h30 • 10h30

Le nom de la collectivité est l'acte fondateur de sa communication. Porteur d'identité, il répond au besoin de reconnaissance interne et externe du territoire. Un quart des intercommunalités vont en changer dans les mois à venir. Comment s'y prendre ? Quelles sont les étapes, les
éléments à prendre en compte ? Associés en amont, les habitants s'approprient d'autant plus
facilement le nouveau nom. Quelle doit-être leur place dans le processus ?

Sandrine Guirado, dircom de l'Association des Communautés de France, Bahija Zraïra, dircom du San du Val Maubuée.

jeudi 12 || 09h30 • 10h30

La cérémonie des vœux, les départs en retraite, les remises de médailles… autant d'événements internes incontournables qui conservent, malgré un apparent côté désuet, une grande importance pour les personnels. Comment revisiter ces rendez-vous qui rythment la vie de l'institution pour en faire des moments de reconnaissance ? Comment délivrer un message à l'ensemble des agents ? Comment impliquer les cadres et les élus ? Alors qu'une page se tourne pour de nombreuses collectivités : comment tout simplement dire merci ?

Nadège Franch, chargée de com'interne de la ville de Colomiers, Isabelle Knafou, responsable de la com'interne de la ville de Paris, Cédric Roué, chef de Service com'interne du Conseil général du Val
d'Oise.

jeudi 12 || 11h00 • 12h00

Semaine du développement durable, journée des droits de l'enfant, semaine européenne de la mobilité, journée mondiale des droits de la femme… les opérations nationales rythment la communication locale. À partir de l'exemple de la première édition de la Semaine nationale des HLM, qui a chapeauté des opérations organisées par plus de 200 organismes de terrain, nous verrons comment articuler des actions de communication locales dans le cadre d'un dispositif national. Quel dispositif mettre en place et quels outils proposer qui favorisent l'initiative et les déclinaisons dans les territoires ?

Joachim Soëtard, dircom de l'Union sociale pour l'habitat -USH, Aline Winninger, dircom de Mulhouse Habitat.

jeudi 12 || 11h00 • 12h00

Mobilier urbain, panneaux de chantiers, façades des bâtiments publics… l'espace public offre des lieux de communication souvent sous exploités. Comment utiliser la rue pour communiquer avec les habitants sans prendre le risque de la saturation ? Revue d'initiatives qui ont fait de l'espace public un véritable support, éphémère ou permanent, de communication.

Christian de la Gueronnière, directeur de l'agence Epiceum, Céline Ménesson, dircom de l'OPHLM Semise-Vitry, Jacques Chantillon, directeur adjoint de Clear Channel.

jeudi 12 || 11h00 • 12h00

La participation apparaît comme un levier essentiel de communication interne. Elle contribue à fédérer les agents autour du projet de l'institution. Loin de la boîte à idées, c'est la notion d'intelligence collective qui en est le socle. Concrètement comment faire travailler les agents ensemble ? Faut-il, pour être efficace, respecter les secteurs et les hiérarchies ou au contraire décloisonner les services ? Quelles techniques d'animations utiliser pour produire du matériau intéressant ? Comment ensuite l'exploiter et en restituer les résultats ?

Stéphane Aguilara, chef du service de la com'interne du Conseil général de l'Essonne, Marie Le Calonec, dircom de la Communauté d'agglomération Seine-Eure, Nicolas Goin, consultant en organisation et nouvelles technologies, Lecko, Franck Plasse, dircab de la ville de Lieusaint.

 

Le temps des élus

Comment intéresser les Français à l’action publique locale ?

mercredi 11 || 17h00 • 18h30

Maison de la Charente-Maritime
85 Boulevard de la République à La Rochelle

Les Français sont-ils satisfaits de la communication de leurs collectivités locales ? Qu’en attendent-ils à l’approche des élections municipales ? Quels médias privilégient-ils pour s’informer sur la vie locale ?
Quels thèmes répondent le mieux à leurs attentes ?

Colloque organisé en partenariat avec le Conseil général de la Charente-Maritime et l'Association des Maires de France à destination des élus.

Sylvie Marcilly, Vice-présidente du Conseil général de la Charente-Maritime, Jean-Daniel Levy, Directeur du département Politique et opinion d’Harris Interactive, co-réalisateur du baromètre Epiceum & Harris Interactive de la communication locale – septembre 2013, Dominique Mégard, Présidente du Comité de pilotage de Cap’Com

Débat animé par Nicolas Auneau, directeur de publication de Célà TV, la télévision locale de la Charente-Maritime.

Inscription : communication@cap-com.org ou tel: 04 72 65 18 21