webleads-tracker

Les bonnes idées des communicants de l’enseignement supérieur | Cap'Com, Le réseau de la communication publique et territoriale

Les bonnes idées des communicants de l’enseignement supérieur

créé le : 
19/06/2017

L'Arces a remis début juin ses 8èmes Prix de la communication de l’enseignement supérieur. Représentante de Cap'Com au sein du jury, Sandrine Hector, responsable relations publiques et communication interne à la communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, partage avec nous les tendances à travers un focus sur quelques projets lauréats.

Communiquer en mode festif !

Commençons par une dynamique événementielle, elle nous rappelle que le rassemblement est souvent propice au partage de valeurs. Née de la fusion de trois universités, l’Université Grenoble Alpes a fait le choix d’organiser pour sa première vraie rentrée, une grande fête mêlant sport, tout un tas de propositions atypiques, concert et feu d’artifice. Premier prix de la catégorie « actions de communication », l’événement « UGA, c’est party » a joué un rôle fédérateur entre étudiants avec une manifestation de grande ampleur (10 000 participants) qui a sans doute favorisé la fierté d’appartenance à la nouvelle université.

Un produit sur mesure pour les chercheurs

Aujourd’hui plus qu’hier, la communication doit s’adapter aux besoins spécifiques de ses parties prenantes. Au sein des universités et grandes écoles existe une forme de communication bien spécifique : la communication scientifique. Les doctorants et chercheurs présentent régulièrement leurs travaux en France et à l’étranger. Avec « My scientific poster », l’Université Côte d’Azur a conçu un dispositif simple qui permet de déployer la marque de l’université. Fini le poster scientifique difficile à transporter, les chercheurs ont maintenant un support adapté à leurs besoins, imprimé en interne et livré dans une pochette avec toutes les attaches nécessaires et le tout parfaitement charté. Coup de cœur de la catégorie « corporate », ce produit packagé est au service de la marque mais aussi des utilisateurs.

La vidéo, promouvoir et apprendre

Toujours plébiscitée, la vidéo dope la créativité des communicants. Que ce soit pour remercier les mécènes (« Les mécènes à la Ferme » de l'Institut Polytechnique LaSalle Beauvais) ou pour attirer de futurs étudiants (« The choice is yours » et « Admissibles » à ESC Troyes), les projets récompensés font la part belle à l’émotion, à l’humour et à une scénarisation efficace. Un coup de cœur du jury a été décerné à la web-série « Prof » réalisée par Science Po : un champ, contrechamps entre le professeur et les élèves. Vingt et un épisodes en tout évoquent une certaine forme de transmission et de partage du savoir. Tout un esprit Science Po diront les spécialistes. Avec les MOOC et autres supports de formation, apprendre à distance, c’est tendance et la communication de l’enseignement supérieur est bien placée pour le savoir.

Ici aussi, on fait du marketing territorial

Promouvoir les territoires, c’est la réalité intrinsèque des collectivités territoriales. Les frontières entre projets de communication étant de plus en plus poreuses, l’enseignement supérieur tend lui aussi à communiquer en s’appuyant sur son territoire et ses partenaires.
À l’université Grenoble Alpes, le choix d’un magazine au titre signifiant « Hauteurs » tend à installer l’université au cœur d’un écosystème local. Valorisant ses partenaires économiques et politiques de proximité, l’université démontre ainsi sa capacité à être un véritable acteur de développement territorial.
Retour sur la vidéo de ESC Troyes « The choice is yours ». Là aussi, le message rend hommage à son territoire au-delà de la formation. Etudier à l’ESC Troyes, c’est aussi être à Troyes : être là, être bien, devenir quelqu’un…
Autre illustration avec le site web de l’université de Montpellier qui remporte le coup de cœur de la catégorie « digitale ». Le site offre plusieurs entrées, selon son statut : étudiant, entreprise, personnel et alumni. Ainsi, il raconte une histoire particulière à chacun. Foisonnant, le site fait une promesse à la manière du marketing territorial.

Mention spéciale sur une démarche : le changement d’identité de l’université de Nanterre

Pas facile de se distinguer parmi les universités franciliennes même si on a une histoire à part comme celle de Nanterre. Désormais dénommée Paris-Nanterre, l’université a procédé à un changement de nom et de logo en s’appuyant sur un bilan d’image et une démarche à plusieurs échelles associant une agence, le service communication et une partie de la communauté universitaire. Avec une stratégie posée dans le temps, de nombreux produits pour expliciter le choix, le changement de nom de Paris-Nanterre obtient le premier prix de la catégorie « corporate ». Et confidence de la responsable du service communication, il a semblé plus facile de changer de nom que de logo. Des réactions, des commentaires en chaine, cela parle aux communicants !

Le maitre et l’élève, deux portraits d’influenceurs

Pour sa 8ème édition des prix de communication, l’Arces a ouvert une toute nouvelle catégorie : la personnalité du sup’. Et de fait, face à la difficulté de les départager, c’est donc deux personnalités qui ont été distinguées. Célèbre mathématicien, vraie personnalité médiatique (et désormais député, NDLR), Cédric Villani (présenté par l’université Claude Bernard-Lyon 1) a beaucoup œuvré pour changer l’image de l’université et contribué à faire rayonner la recherche auprès du grand public. Maxime de Simone, élève ingénieur à l’UTT (présenté par l’université de technologie de Troyes) est un étudiant, tout juste vingt ans et déjà très impliqué aux côtés de la direction communication pour relayer au niveau national les projets innovants de l’université. Deux ambassadeurs, une personnalité de la recherche et un étudiant engagé dans une démarche professionnelle, et si c’était cela aussi le nouveau visage de l’université.

Difficile de synthétiser le cru 2017. On sent que les curseurs bougent pour transformer les dispositifs de communication au gré des nouveaux usages. Comme dans nos collectivités, dans les universités et les grandes écoles, tout démarre dans la subjectivité, l’interprétation, la parole des uns… et tout se gagne dans l’accompagnement et la stratégie. Le rôle et la responsabilité des professionnels de la communication est de piloter et d’accompagner les projets de façon combinée avec une stratégie d’établissement, un objectif clair et une démarche partagée. L’association Arces, tout comme Cap’ com, rassemble des professionnels engagés qui partagent leurs expériences. Selon la locution latine communicare = mettre en commun, soit communiquer et partager, ce fut donc chose faite lors de ces 8ème Prix !

Le palmarès complet est à découvrir sur le site de l'Arces

Sandrine Hector,
Responsable relations publiques et communication interne à la Communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines

 

 

Auteur: 
Sandrine Hector