webleads-tracker

Logement pédagogique Espac’eco - département de la Mayenne | Cap'Com

Logement pédagogique Espac’eco - département de la Mayenne

Santé et social
Publié le : 
7 décembre 2016

Pour permettre à tous les mayennais de moins dépenser en matière d'énergie, le département de la Mayenne met en place deux outils pédagogiques et de médiation : un appartement témoin visitable et un logement itinérant.

Campagne du département de la Mayenne (307 500 habitants) lauréate du Grand Prix Cap'Com 2016 dans la catégorie « communication comportementale »

Sommaire :

FICHE DE SYNTHÈSE DE LA CAMPAGNE

CONCEPT

Permettre à tous les Mayennais de moins dépenser dans leur logement au moyen de deux outils pédagogiques : un logement pédagogique et un appartement itinérant.

CONTEXTE

L’aspect économique : Les dépenses liées au logement représentent une part de plus en plus importante dans le budget des ménages. Dans un contexte économique difficile, la précarité énergétique affecte de plus en plus de familles mayennaises ce qui peut entrainer des difficultés pour régler les factures d’énergie (accumulation d’impayés, demandes d’aides financières …).
Le cadre de vie : L’appropriation du logement et des espaces environnants est un point essentiel pour que les habitants se sentent bien.
Le développement durable : « Un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ».
Un retour sur expérience : Depuis 2010, plusieurs actions collectives ont été menées par certains partenaires de ce projet, entre autres :

  • 2010 : première réflexion menée entre les bailleurs et les services sociaux du Département pour créer une plaquette sur les économies d’eau
  • Juin 2010 et juin 2011: en partenariat avec le service social du Conseil départemental de la Mayenne, la mairie de Laval, le GLEAM, le Comité de locataires et EDF, Mayenne Habitat a réalisé des actions de sensibilisation aux économies d’eau, d’une part, et d’énergie, d’autre part.
  • Février 2012 : un éco-logement temporaire a été mis en place par Mayenne Habitat, afin de sensibiliser les habitants aux économies d’eau et d’énergie dans leur logement par l’apprentissage d’éco-gestes simples.

Au vu des résultats encourageants obtenus auprès du public visé, il paraissait évident de poursuivre ce type de démarche.

Espac’eco est né d’une volonté commune de Mayenne Habitat (bailleur social, porteur juridique), du Comité d’animation AGIR du quartier St Nicolas à Laval et du Conseil départemental (action sociale de proximité) d’aider les Mayennais à moins dépenser dans leur logement. Plusieurs acteurs, convaincus par le projet et le bienfait de la prévention, se sont joints au groupe. Ce multipartenariat a permis de mutualiser les compétences et les moyens et, ainsi, construire un projet commun sur deux dimensions : un logement pédagogique et un appartement itinérant.
Le logement pédagogique est situé au sein du quartier St Nicolas à Laval qui est l’un des 3 quartiers sensibles du département, classé comme le 3ème quartier le plus pauvre des Pays de la Loire.
En complément, l’appartement itinérant vise à sensibiliser l’ensemble des Mayennais.

OBJECTIFS

Deux thématiques prioritaires : les économies d’eau et d’énergie. De nombreuses thématiques peuvent être abordées. Cependant, les économies d’eau et d’énergie sont les deux besoins prioritaires pour les habitants et les partenaires.
La mise en place de deux outils innovants et complémentaires.

  • Le logement pédagogique, meublé et équipé, est un lieu ressource dans lequel on retrouve, dans chaque pièce, les différents postes de dépense en eau et en énergie ainsi que les éco-gestes à mettre en place pour réduire ses consommations. Des visites libres sont organisées 2 après-midis/semaine. Des animations collectives d’1h30 sur l’eau ou sur l’énergie sont mises en place pour des groupes de 6 personnes afin de faciliter l’échange.
  • L’appartement itinérant se déplace à la demande de collectivités, d’associations, de professionnels, afin de les sensibiliser sur ces thématiques. Il est constitué d’une tente extérieure imprimée de visuels en trompe l’œil représentants une cuisine, un séjour et une salle de bain.

Des outils ludiques et concrets afin de rendre les animations conviviales et faciliter la compréhension des éco-gestes : un jeu sur les consommations des appareils, la représentation de la consommation d’eau par des bouteilles colorées, un jeu de société permettant de passer d’une famille gaspi à une famille éco …

RÉALISATION DE L'OPÉRATION

05/2015 : Présentation du projet aux professionnels/institutions du territoire
09/2015 : Recrutement de l’animatrice/coordinatrice du projet
09/2015-02/2016 : mise en place de réunions de travail sur l’aménagement et l’animation de chacun des outils (le logement et l’appartement itinérant), sur la communication et sur l’évaluation et la valorisation du projet
03/2016 : Ouverture du logement pédagogique Espac’eco avec la mise en place d’une semaine Jeu concours + début des activités dans le logement
06/2016 : Inauguration d’Espac’Eco
07/2016 : Mise en place du jeu de société sur les économies d’eau et d’énergie, créé par une stagiaire, étudiante en 1ère année BTS ESF au Lycée Réaumur
09/2016 : Début des interventions de l’appartement itinérant

CIBLES

Cibles générales : tous les habitants de la Mayenne : propriétaires, locataires, scolaires/enfants, professionnels.
Cibles spécifiques : les personnes en situation de précarité

MOYENS

Budget global 2016 : 73 547 €
Frais de personnel : 23 400 € - Fournitures administratives : 2 400 € - Documentation : 6 500 € - Communication : 10 000 € + nombreuses maquettes et impressions en interne - Charges de gestion courante : 5 107 €
Frais de gestion courante : 2 000 € - Loyers et charges : 4 240 € - Frais véhicule et annexe : 6 000 € - Equipement des espaces : 13 900 €

Les ressources humaines mobilisées :
L’animatrice/coordinatrice du projet, les travailleurs sociaux, les services communication du Conseil départemental et de Mayenne Habitat.

Les ressources matérielles :
Mayenne Habitat a mis à disposition le logement et Méduane Habitat le camion.

Les partenaires du projet :
GLEAM (Groupement Local d’Employeurs d’Agents de médiation), Mayenne Habitat et Méduane Habitat (Bailleurs sociaux), ADEME, Caf de la Mayenne, l’Etat, EDF, GRDF, Comité d’animation AGIR, Lycée Réaumur, Aid’A Dom, Ville de Laval, Laval Agglomération, Conseil départemental de la Mayenne.

Intervention d’une agence : L’agence de communication Version 2 (Laval) a travaillé sur la charte graphique du projet, l’habillage du camion et les visuels du stand de l’appartement itinérant. Le reste des supports a été réalisé en interne.

SUPPORTS

  • Panneautique extérieure : Panneau 4 x 3, banderole, panneau hall de l’immeuble, deux voiles publicitaires, 1 roll-up avec le logo des partenaires
  • Flyer de présentation (8 000 ex) + affiche A3 du logement (100 ex)
  • Affiches/flyers pour information intervention de l’appartement itinérant
  • Deux cahiers des charges à destination des professionnels
  • Des affiches évènementielles (ex : jeu concours)
  • 19 panneaux éco-gestes (eau/énergie) placés dans le logement
  • Trois mémos récapitulatifs des éco-gestes (énergie/eau/produits d’entretien) remis au public à chaque fin d’animations collectives (2 x 400 ex distribués)
  • Carte dépliant « Comment choisir ses ampoules » (800 ex)
  • Encarts « astuces du mois d’espac’eco » + vidéos pour magazines et sites internet des partenaires
  • Dossier de presse envoyé à la presse locale, nationale et spécialisée (environnement, social, collectivités, habitat) + France 3 (reportage prévu)
  • Magazines et site internet des partenaires.

EVALUATION

Ces espaces sont ouverts jusqu’en 2018, année où un bilan global sera réalisé.
Bilan des 6 premiers mois d’activité d’espac’eco (01/03/16 – 31/08/16) :
Lieu ressources : 96 professionnels formés + visites de 102 professionnels/élus
Visites libres : 166 personnes (138 ménages)
36 animations collectives : 159 personnes (118 ménages)
Total : 523 personnes dont 325 usagers en 6 mois
Les résultats sont encourageants dans la mesure où la population du quartier St Nicolas est en difficulté sociale.
Perspectives pour les mois à venir :

  • Début des interventions de l’appartement itinérant début septembre (déjà 200 personnes sensibilisées) + participation à des manifestations locales et départementales (AG de l’Association des Maires de France, Vide grenier, Salon de l’habitat, Fête de quartier)
  • Développement des thématiques : gestion et tri des déchets, santé dans le logement + adaptation au public enfant
  • Cibler les publics prioritaires : public accompagné par les institutions partenaires du projet + public ayant un logement autonome ou allant vers l’autonomie.

SUPPORTS DE LA CAMPAGNE

Évaluer ce document: 
0