webleads-tracker

Quand Arnold Schwarzenegger braque les projecteurs sur la fête du vin de Libourne | Cap'Com, Le réseau de la communication publique et territoriale

Quand Arnold Schwarzenegger braque les projecteurs sur la fête du vin de Libourne

créé le : 
30/06/2017

Arnold Schwarzenegger était l'invité surprise de la fête du vin de Libourne fin juin. Retour sur cette incroyable aubaine avec la dircom de la ville.

Ce dimanche 25 juin, Arnold Schwarzenegger était l'invité exceptionnel de la seconde édition de Libourne fête le vin. À cette occasion, il a été intronisé par le Grand Conseil des Vins de Bordeaux.

Terminator tient sa promesse

Cette incroyable aubaine, Libourne – ville de 24 506 habitants située au nord-est de Bordeaux – la doit à son maire Philippe Buisson. En avril dernier, alors conseiller en communication à l’Elysée, il rencontre l’acteur et ancien gouverneur de Californie venu recevoir la médaille de la légion d’honneur par l’entremise de Michèle Sabban, présidente du R20, l'ONG fondée par l'américain. Philippe Buisson lui parle alors de sa région et de sa fête du vin et Arnold Schwarzenegger promet de venir passer un moment dans le vignoble libournais. Promesse tenue quelques semaines – et quelques relances – plus tard.

Réseaux sociaux et relations presse pour communiquer rapidement

« C’est allé très vite. Nous avons eu la confirmation et l’autorisation de communiquer le jeudi pour le dimanche », explique Jospéhine Delpeyrat, directrice de la communication de Libourne et de la communauté d'agglomération du Libournais. « Nous sommes une petite équipe à la communication mais nous avons travaillé main dans la main avec le cabinet et avec Michèle Sabban, la présidente de l’ONG R20. » Très rapidement, le service communication lance un communiqué de presse et relaie l'info sur les réseaux sociaux. « Nous avons intégré cet "evénement" dans la communication de "Libourne fête le vin" en détournant des visuels et des répliques célèbres de l’acteur comme celle de Terminator "I'll be back". La presse locale s’est saisie tout de suite de l'info. Sur les réseaux sociaux, il y a eu quelques jours de ping-pong entre nous et les médias locaux. »


Une célèbre réplique de Terminator détournée pour annoncer la présence d'Arnold Schwarzenegger à la fête du vin de Libourne.
 

Un évènement dans l’évènement qui dope la fréquentation et la couverture média nationale

La ville reçoit alors des coups de téléphone de personnes de toute la France qui veulent savoir comment venir. « Après les têtes d’affiche des concerts du samedi soir, l'intronisation de la star internationale le dimanche est venue doper le dernier jour de la fête du vin. On espérait une fréquentation de 10 000 personnes sur les trois jours de la fête, nous avons dû recevoir plus de 4 000 personnes en deux heures le dimanche, et plus de 50 journalistes sont venus »/ Le jour de l’évènenement la ville diffuse l’intronisation d’Arnold Schwarzenegger en direct sur Facebook.

Une visibilité importante qui tombe à pic

Après l’évènement, le service communication assure le « SAV » des quelques déçus du peu de temps passé par l’acteur sur le territoire libournais et continue à faire beaucoup de relations presse, en France mais aussi à l’étranger. « Nous avons notamment négocié avec le consulat pour qu’il diffuse l’info aux États-Unis » explique la dircom. « C’est une belle opération. Les gens en parlent encore. Nous avons eu de beaux papiers et cela a donné une visibilité nationale à la fête du vin. Le retour en images publié sur les réseaux sociaux est également très partagé. »


Arnold Swcharzenger a été intronisé par le Grand Conseil des Vins de Bordeaux

La venue de Terminator tombe aussi plutôt bien pour la ville qui vient de lancer une campagne. « Nous sommes dans une phase de communication offensive pour promouvoir notre territoire à l’extérieur. Cette visibilité vient renforcer la dynamique engagée. »

Du pain béni pour la com donc, et une bonne expérience pour la communicante. « Adapter l’évènement, garder le secret de la venue de la star et éviter les fuites, négocier pour que la star dise quelques petites phrases célèbres sur scène, gérer la cinquantaine de journalistes, tout cela a été particulièrement stimulant » nous confie Jospéhine Delpeyrat.


« I don't say hasta la vista baby but I'll be back ! » a lancé Arnold Swcharzenger en conluant son intervention. Le retour potentiel de Terminator à Libourne, une nouvelle opportunité pour la com ?

(crédit photos : ville de Libourne)

Auteur: 
Cap'Com