Aller au contenu principal

Je suis #Rémois.e

Campagne de la ville de Reims • 2018

Je suis #Remois. et fièr.e de l’être a pour but de développer et de renforcer le sentiment d’appartenance des habitants autour des grands symboles de leur ville. Six symboles sont choisis et révélés par un teasing dans les espaces publics (clean tags, vitrophanie, affiches chez les commerçants,…). Une campagne de vote appelle ensuite les habitants à choisir leur symbole préféré. C’est le bouchon de champagne qui remporte la palme et qui se voit attribuer un label spécial. Puis les six symboles sont déclinés sur de très nombreux supports et diffusés via tous les canaux de communication de la ville, en partenariat avec les structures publiques locales : affichage, carte de vœux, vitrophanie, goodies, réseaux sociaux, filtres Facebook, etc. Une campagne 100% réalisée en interne, très complète et très virale.

Campagne lauréate du Grand Prix Cap'Com 2018 dans la catégorie Attractivité et marketing territorial

Problématique

Contexte

  • L'attractivité du territoire fait partie des grandes priorités de la municipalité
  • La ville de Reims communique énormément sur ses événements et opérations ponctuelles, moins de manière institutionnelle.
  • Il existe un manque de fierté et d'appartenance affiché (mais pas toujours partagé)

Objectifs

  • Redonner la fierté et développer ce sentiment d'appartenance à l'ensemble des Rémois(es)
  • Véhiculer une image moderne, dynamique et sympathique de la Ville dans tous les quartiers

Cibles

  • Cœur de cible : habitants de Reims et prescripteurs (journalistes, blogueurs locaux, leaders d'opinion…)
  • Dans un second temps les touristes (l’Office de tourisme a communiqué avec les symboles les plus connus à l’international)

Mise en œuvre

Concept

La campagne « Je suis #Rémois-e et fier-e de l’être » a pour objectif de développer et renforcer le sentiment d’appartenance des Rémois-es autour des symboles de la Ville.

Réalisation

1. Messages-clés

Je suis #Rémois-e

  • l’utilisation du « je » pour permettre une identification immédiate et claire
  • l’utilisation du présent pour dynamiser et affirmer le message : ce n’est pas une condition mais un constat qui devient une fierté : on ose le dire et l’afficher
  • l’utilisation du #, plus seulement réservé à Twitter mais réel signe contemporain d’appartenance à une communauté
  • l’utilisation de « Rémois-e » comme terme fédérateur : homme/femme, petit/grand, natif/de cœur, habitant/ex-habitant/habitant le GR…

2. Une réalisation 100% interne

  • une idée émanant de la direction de la communication, une création réalisée au sein de la direction de la communication (graphiste), un suivi interne

3. Le choix des symboles

  • Développer le sentiment d’appartenance via des signes distinctifs de la Ville, qui représentent clairement la fierté des Rémois : Le biscuit rose
    Le bouchon de champagne
    L’ange au sourire / Cathédrale
    Le Luchrone
    Le maillot du Stade de Reims
    La victoire ailée / fontaine Subé
    Chaque symbole est associé à une couleur choisie en fonction du symbole (dans son univers chromatique) mais aussi dans les tendances actuelles. Cette couleur identifie également chaque symbole.
  • Un dépôt de marque est en cours à l’INPI pour les 6 marques/symboles

4. Une mise en place très « timée »

  • teasing en novembre 2017 (street-marketing, stickers, clean-tags, affiches chez les commerçants…). Les visuels faisaient simplement apparaître les symboles et le message mais n’étaient pas signés par la Ville. Le mystère résidait donc dans l’émetteur de la campagne.
  • lancement officiel avec la carte de vœux de la Ville qui montrait que la collectivité était à l’origine de l’opération
  • lancement complet à partir de janvier 2018
  • lancement d’un vote grand public pour élire « le symbole préféré des Rémois », via affichages, insertions presse, relais web, réseaux sociaux et presse. 15 000 votes via le site internet de la ville de Reims => le bouchon a été élu symbole préféré des Rémois-es. Dévoilement du résultat via les réseaux sociaux et application d’un « label » aux visuels à compter du résultat. Divers goodies ont aussi été réalisés avec le symbole élu
  • intégration des personnalités locales au 1er trimestre 2018 et filtres Facebook pour les habitants

5. De nombreuses déclinaisons

Les supports et outils réalisés :

  • print : affichage Decaux et A3, cartes postales, stickers insertions presse, carte de vœux, calendrier 2018, affichage Decaux analogique, affichage A3 dans les bus et tramways, relais dans le magazine de la Ville
  • signalétique / événementiel : clean tags dans 10 zones de la Ville (centre et quartiers), vitrophanie sur médiathèque, gare centre, arrêts de tramway, office de tourisme, cadres à selfie géants, goodies, panneaux lors de salons (idées créatives à Reims), bâche géante sur le Centre des congrès…
  • web : relais web et réseaux sociaux, animations vidéo, création de filtres Facebook (photo de profil temporaire à personnaliser)
  • Presse : communiqué de presse pour les médias locaux et pour les médias nationaux (un reportage TF1 est en cours, tournage prévu le 16/10/18)

La direction de la communication a eu beaucoup de demandes pour décliner le concept. La campagne a été déclinée pour :

  • le Conseil municipal des jeunes via la mise en place de la « baguette suspendue »
  • les écoles élémentaires de la Ville qui ont lancé un concours de dessins
  • la coupe du monde de football 2018 : « je suis rémois-e et je soutiens les bleus »
  • la campagne à destination des nouveaux arrivants dans la Ville
  • la promotion plus touristique de la destination, via une version « 10 bonnes raisons de venir à Reims » à l’été 2018
  • Des déclinaisons « non autorisées » ont également vu le jour (ex : club de rugby local,

5. Un réseau de partenaires activé

De nombreux partenaires ont été sollicités : le réseau de transports urbains, l’Office de tourisme, Gare et connexion, les commerçants… et ce dans tous les quartiers de la ville.
Par ailleurs, beaucoup se sont aussi intéressés à la campagne et ont développé des produits commerciaux : tablettes de chocolat par un pâtissier local (pâtisserie Biston), linges de maison par une couturière (Ornella D Couture), capsules en chocolat (chocolatier Lothaire), bouchons de champagne « goodies », bière locale (Trois Brasseurs), fèves pour l’épiphanie 2019, tabliers pour chefs
La Jeune Chambre Économique de Reims a également relayé la campagne via un voyage au Canada en 2017 et souhaite l’utiliser à nouveau en 2018 sur ses supports de communication.

Moyens

Budget global: 55 214 €
Phase teasing : 21 417 €
Phase dévoilement et vote : 19 002 €
Phase déclinaisons (goodies, vitrophanie, campagnes…) : 14 795 €

Intervention d’une agence : travail entièrement interne

Supports

Évaluation

La campagne a eu de très bons résultats : retombées presse importantes en local, en national + web et réseaux sociaux :

  • 15 000 votes sur reims.fr pour élire le symbole préféré des Rémois-es
  • 746 232 personnes atteintes au total sur les différentes publications multimédia

Surtout, cette campagne a créé un engouement sans précédent dans la Ville auprès de ses habitants mais aussi des personnes y travaillant ou y étudiant. A titre d’exemple, la totalité des affiches imprimées pour les réseaux Decaux a été redistribuée aux habitants suite à leurs nombreuses demandes, les cartes postales éditées étaient en rupture de stock très rapidement…
Les hashtags #Remois, #jesuisremois, #FierdEtreRemois sont dorénavant utilisés par les habitants, par les acteurs du territoire.

La campagne est vouée à durer et à évoluer en fonction de l’actualité (par exemple déclinaison Coupe du Monde 2018, je suis Rémois et je soutiens les Bleus).