Aller au contenu principal

Le budget participatif d'Angers

Campagne de la ville d'Angers • 2018

Le budget participatif de la ville d’Angers s’inscrit dans un plan global de communication citoyenne « écrivons ensemble notre avenir ». L’objectif de la campagne est de faire connaître le budget participatif et son fonctionnement, de recueillir des propositions de projets et de faire voter les habitants sur leurs 5 projets favoris. L’opération de communication s’articule notamment autour de lieux de rencontres : l’agora et la caravane du budget participatif. Une plateforme numérique, lieu de ressources pédagogiques et d'expression citoyenne, vient compléter ce dispositif de terrain. Les porteurs de projets sont également accompagnés – grâce à un kit communication fourni par la ville – pour faire connaître leurs propositions et mobiliser les habitants autour de leur projet. Un dispositif complet et pédagogique qui, au-delà d’avoir mobilisé de nombreux citoyens, a permis d’intéresser un public jusque-là inconnu des instances participatives classiques.

Campagne lauréate du Grand Prix Cap'Com 2018

Problématique

Contexte

Lors de ses vœux aux Angevins en janvier 2018, le maire d’Angers ouvre une nouvelle séquence d’actions et de communication citoyennes autour de la dynamique « Ecrivons ensemble notre avenir ».
A cette occasion, il lance le budget participatif, qui vient rejoindre les actions, déjà existantes, de participation citoyenne, telles que les conseils de quartier, la journée citoyenne, la réserve citoyenne, le comptoir citoyen, dispositifs tendant à confirmer la place de l’Angevin, acteur de sa ville.
Ce nouvel axe de communication prend forme autour d’un univers graphique « Écrivons ensemble notre avenir », décliné pour chaque dispositif.

Dès janvier 2018, le budget participatif est lancé par un appel à idées qui recueille plus de 300 propositions. Ces propositions sont déposées sur la plateforme collaborative ecrivons.angers.fr, nouvellement en place. Après études des critères d’éligibilité et de faisabilité par les services municipaux, échanges avec les Angevins à l’origine de chaque idée, retrait des propositions déjà en cours de réalisation ou de concertation, 59 projets sont déclarés réalisables et soumis au vote des Angevins.
La campagne de vote a lieu du 4 au 22 octobre.

Objectifs

  • Mobiliser autour de la dynamique budget participatif / ecrivons.angers.fr
  • Faire connaître les projets soumis au vote et faire voter les Angevins pour leurs 5 projets favoris

Cibles

Les Angevins et les porteurs de projet

Mise en œuvre

Concept

Un million d’euros du budget d’investissement de la Ville dédié à la réalisation de projets proposés et votés par les Angevins.

Réalisation

Principes :
Communiquer en direction des Angevins sur le dispositif et les 59 projets, de manière égale et impartiale
Impliquer les porteurs de projets, en leur donnant les moyens de mener campagne sur leur projet
Favoriser la proximité et la viralité

Le vote se déroule de la manière suivante :
Conditions : être Angevin, avoir plus de 11 ans et ne voter qu’une fois
Modalités : bulletin papier (urnes) ou sur la plateforme participative ecrivons.angers.fr

1- La mobilisation des Angevins

Conception de supports d’information

  • Affichage / panneaux numériques / site internet : angers.fr / réseaux sociaux / magazine municipal Vivre à Angers
  • Dépliant et infographie explicatifs : diffusion commerces / équipements publics (20 000 ex)
  • Réalisation d’un tutoriel (motion design) présentant les modalités de vote

Installation de 13 points de vote
avec PLV, répartis dans toute la ville (mairies de quartier, bibliothèques, accueils jeunes et associations, agora, caravane du budget participatif...)

Mise en place de signalétique de présentation des projets :

  • Dans les quartiers : 15 points d’information et de teasing en plein air : affichage 120x176 sur chevalets en bois + stickers au sol
  • En centre-ville : 6 totems cubiques de 3 mètres de haut en place centrale d’Angers

Des lieux de rencontres :

  • L’Agora du budget participatif : espace éphémère de présentation des projets et de vote, elle incarne l’évènement en place centrale d’Angers. Ouvert du lundi au samedi, c’est aussi un espace mis à disposition des porteurs de projet qui s’approprient le lieu et ses outils pour mener campagne (projection de diaporama, plateau radio, table tactile et application ludique www.budget-participatif-angers.fr pour consulter les projets par centres d’intérêt et/ou localisation) La caravane du budget participatif
  • Identifiée par un véhicule utilitaire couvert des couleurs du projet, elle sillonne les quartiers au gré des rassemblements et temps forts qui y sont programmés : installation d’un stand sur les marchés, les campus, maisons de quartiers... en moyenne, 2 créneaux chaque jour.

2 – l’implication des porteurs de projets

La remise d’un kit communication :

  • Création d’un gabarit de « fiches projets », identique pour tous
  • Fonds d’affichettes et de flyers, diaporama
  • Un guide « bien communiquer »

Une séance de conseils / formation pour mener campagne
constituée de plusieurs ateliers : conseils de communication, usage des réseaux sociaux, appui technique à la réalisation d’affiche et de flyer

Des temps de présentation aux Angevins
Les porteurs de projets sont invités à s’associer aux temps de présence sur site organisés par la ville :

  • dans les quartiers, avec la caravane du budget participatif
  • en cœur de ville, à l’Agora du budget participatif

Partenariat avec Radio Campus :
Ils disposent également de créneaux d’interview sur une radio locale, Radio Campus, en direct ou enregistrés. Les extraits mis en ligne sur le site Internet de la radio sont réutilisables ensuite par les porteurs de projets.

Moyens

Budget global: 50 000 €

  • Campagne de communication tout support : 5 000 euros
  • Agora, caravane et signalétique dans la ville : 35 000 euros
  • Application de consultation des projets : 5 000 euros
  • Photo / vidéo, dont motion design : 5 000 euros

Les ressources matérielles et humaines mobilisées:
L’opération est pilotée et mise en œuvre conjointement par la mission participation citoyenne et la direction de la communication et du rayonnement (une chargée de communication, une graphiste et une stagiaire). Nous nous sommes principalement appuyés sur nos ressources internes : création et déclinaisons graphiques, impressions, appui logistique et technique. Les présences sur le terrain et à l’Agora sont assurées par les équipes de la mission participation citoyenne et la direction de la communication (6 personnes en poste + 2 renforts dédiés au suivi des actions citoyennes) et par les porteurs de projets.

Supports

Évaluation

A l’heure de retourner cette candidature, la campagne bat son plein et sera achevée dans 15 jours. Néanmoins, des constats :

La participation d’un public jusque-là « inconnu » des instances participatives.
Le budget participatif est un moyen d’impliquer un public qui ne répondait pas jusque-là aux propositions de participation, telles que conseils de quartier, concertation, journée citoyenne.

Une réelle implication des porteurs de projet et l’appropriation des outils mis à leur disposition durant la campagne. Affichage, porte à porte, site internet, mailing, réseaux sociaux, marquage de tee-shirts, les porteurs de projets déploient énergie et ingéniosité pour défendre leur projet. En moyenne 3 à 4 d’entre eux sont présents chaque jour et sur chaque créneau d’ouverture de l’Agora ou de la caravane dans les quartiers.
La viralité se constate par ailleurs chaque jour par le retour des Angevins qui viennent voter, déjà bien informés de la démarche.

A mi-parcours de cette première campagne, déjà près de 3 000 votants.