Aller au contenu principal
Benchmark

Nancy Mag

Ville de Nancy • 2020

Presse territoriale

La maquette est aérée pour inviter à la lecture. On trouve aussi des rythmes différents (brèves, articles courts, rubriques double page, infographies, dossier principal, portraits…) pour les lecteurs pressés ou ceux qui veulent aller plus loin. L’iconographie est très présente avec un travail photo sur des doubles pages, façon poster, ou sous forme de galeries.

Publication lauréate du Prix de la presse territoriale 2020 dans la catégorie Conception graphique

Exemplaire de la publication à télécharger

Présentation

Fiche d'identité

  • Destination de la publication : l’ensemble des Nancéiens
  • Périodicité : tous les 2 mois depuis octobre 2018
  • Tirage : 68 000 exemplaires
  • Année de la création : 2008
  • Année de la dernière refonte : Septembre 2017 et octobre 2018
  • Utilisation de dessins de presse : non
  • Utilisation de la publicité : non
  • Quel est le mode de distribution de la publication ? Toutes boites aux lettres (62 000), ainsi que dans les établissements hospitaliers et culturels, également publication envoyée à 1200 personnes courrier adressé en raison de difficultés pour ces personnes de la recevoir ( personnes âgées, Handicapés, personnes fragiles…) et l’ensemble des établissements Ville ( mairies de quartier, CCAS, écoles, crèches…)
  • L’impression est-elle certifiée ou labellisée éco-responsable ? Oui papier 100% recyclé, sans agent de blanchiment ni traitements chimiques. Label WWF

Trois caractéristiques principales de la publication

  • Pédagogie et émotion
  • Les habitants sont essentiels (portraits, témoignages, récit de vie…)
  • Une iconographie au service de la beauté de la ville.

Ligne éditoriale

Le projet éditorial

En 2017 une première réflexion éditoriale et rédactionnelle a aboutit à la refonte de ce magazine en 2017.
Cette réflexion s’appuyait sur une enquête menée par Rezau Est (notre mediaplanner) auprès de des habitants. Il ressortait notamment que seul 15 % de notre lectorat parcourait le magazine au-delà de 10 minutes. En cause une approche très institutionnelle, basée sur l’actualité des services municipaux, une mise en page jugé trop linéaire sur l’ensemble des 32 pages, un contenu pas suffisamment mis en valeur.
A partir de ces éléments une refonte éditoriale et visuelle a été engagée. Tout d’abord en proposant une ligne éditoriale en deux temps, un temps pour l’actualité municipale et un temps pour les projets, l’avenir et les quartiers. Nous voulions également marquer le changement avec un nouveau format, type tabloïd, offrant une place plus importante à l’iconographie et permettant ainsi de proposer différents rythmes de lecture ( brèves, encadrés, focus, rubriques, grands dossiers…).

Un second sondage réalisé par BVA en mai/juin 2018 pour la ville de Nancy, axé principalement sur le ressenti des habitants, a également abordé la question des supports de communication. Il est ressorti que le nouveau Magazine était mieux perçu, plus lu, la maquette et le contenu appréciés, en revanche son rythme de parution (4 par an) posait problème, car rapidement obsolète. S’exprimait également dans ce sondage le souhait de plus de proximité, de plus de ville. Ainsi dès octobre 2018 le rythme de parution a changé, nous sommes passé à 6 numéros par an, avec un hors-série par an pour aborder certains sujets de sociétés.
Nous avons accordé une place plus importante aux habitants : portraits, témoignages, récits…
Nous avons introduit plus de pédagogie avec notamment des infographies pour expliquer les mesures et les actions proposées ou prises par la ville. (C’est un peu moins le cas sur les 3 derniers numéros, l’actualité ne le permettant pas de manière régulière)
Nous avons abordé différemment les quartiers, ainsi dans les premiers numéros nous avons créé une rubrique « Une journée dans un quartier » sous forme de balade à la rencontre des habitants. Nous proposons également depuis octobre 2018 une nouvelle ligne graphique pour la couverture.

Choix graphiques

La maquette et la conception graphique

  • Une maquette aérée pour inviter à la lecture
  • Des rythmes différents ( Brèves, articles courts, rubriques double page, infographies, dossier principal, portraits…) pour les lecteurs pressés ou ceux qui veulent aller plus loin.
  • Une iconographie très présente, avec des photos sur des doubles pages, façon poster ou des galeries.
  • Un « récit cohérent », qui tente d’emmener le lecteur de la première à la dernière page. Vers plus de découverte. Ce concept devrait encore plus s’affirmer dans le futur magazine que nous préparons.

La Une

  • Depuis Octobre 2018 nous avons opté pour du graphisme.
  • Un même graphisme sur l’ensemble des « Une » .
  • Un parti-pris graphique pour éviter l’aspect institutionnel, pour ne pas se retrouver avec une photo de chantier, d’un élu ou d’une inauguration, souvent de qualité très différentes. Le graphisme permet également de choisir un sujet qui n’est pas nécessairement le dossier principal.
  • Nous sommes ainsi particulièrement fiers pour le dernier numéro, celui de fevrier 2020, d’avoir pu en pleine campagne électorale et malgré un cadre juridique très contraint, malgré un climat tendu, réaliser une UNE sur l’amour.

Fabrication

Moyens financiers

Budget global de la publication sur une année : 6 numéros + 1 hors-série : 105 000 euros
Estimation du prix d’un numéro par habitant : 14 centimes

Moyens humains

  • La maquette est réalisée : Maquette initiale créée par Nicolas Pleutret et développée en interne.
  • La rédaction est réalisée : En interne et avec des pigistes
  • La mise en page est réalisée : En interne
  • Les photographies sont réalisées : En interne
  • Nombre de personnes mobilisées en interne (en équivalent temps plein) : 1,5

Évaluation

Deux enquêtes (réalisées par Rezau Est et BVA) et un audit ( par Only Conseil) entre 2017 et 2018 ont mis en avant ces quelques points :

  • Nancy Mag : un titre connu et reconnu
  • Proximité : un besoin d’incarnation de la ville par les habitants
  • Emotion : Montrer la beauté de la ville, ses lieux les plus divers, ceux qui font la ville.
  • Pédagogie : Mieux expliquer le fonctionnement des services entre la Ville et la Métropole
  • Le lien site web nancy.fr et magazine : Une réelle complémentarité entre ces deux supports, ils ont une approche éditoriale et esthétique très identifiée.
  • Lien : souhait d’un rythme de parution plus important

Pour la suite :

Un point significatif a été relevé lors de ces différents sondages.
Il concerne l’ensemble des supports de la ville ( Magazine, site web, RS, vidéos, affichage…).
Il y a un sentiment très positif, une bonne perception des campagnes et des messages, la culture est bien représentée, donne l’impression d’une ville qui bouge, néanmoins plusieurs personnes interrogées ont souligné le fait que cela concernait souvent et essentiellement le centre ville, regrettant peut-être que nous ne mettions pas assez en avant les autres quartiers.

C’est pourquoi une nouvelle approche pour le futur est en réflexion.
Nous souhaiterions raconter une histoire sur les l’ensemble des 32 pages. Ou plusieurs histoires et ce, en partant du concept de quartiers.
Une « balade » dans la ville qui traverserait les 7 quartiers de Nancy.
Avec des portraits d’habitants, des histoires de rues, des focus sur les projets urbains, sur le commerce, les associations actives, les particularités, les interrogations du moment, les élus des quartiers, les réalisations de faîtes, celles à venir…