webleads-tracker

Argenteuil 2014 – 2016 - ville d'Argenteuil | Cap'Com

Argenteuil 2014 – 2016 - ville d'Argenteuil

Communication institutionnelle
Publié le : 
7 décembre 2016

Pour communiquer sur les résultats des deux premières années de mandat et pallier l'image négative de la ville véhiculée par les médias, la municipalité recycle ses panneaux électoraux et met en place une exposition bilan à ciel ouvert sur son artère commerciale principale.

Campagne de la ville d'Argenteuil 106 000 habitants lauréate du Grand Prix Cap'Com 2016 dans la catégorie « communication institutionnelle »

Sommaire :

FICHE DE SYNTHÈSE DE LA CAMPAGNE

CONCEPT

Valorisation des deux premières années de mandat.

CONTEXTE

  • Commune souffrant d’un sentiment d’abandon de la part des habitants et d’une image détériorée dans les médias depuis une quinzaine d’années (affaire du « produit répulsif anti-SDF » en 2007, intervention du président Sarkozy sur les « racaillles » en 2008, nombreuses alternances politiques, fort endettement, hausse massive des impôts et menace de mise sous tutelle par le préfet, importante vague de licenciement et politiques d’austérités depuis 2014, nombreux faits divers, tentative d’attentat post-Bataclan…), malgré son statut de 3e plus grande ville d’Île-de-France et les richesses associatives et patrimoniales qui la compose ;
  • Constat d’une partie de la population ayant peu de réflexes de lecture et ignorant ainsi le travail réalisé depuis 2 ans au redressement de la ville, régulièrement raconté dans les publications municipales. L’exposition s’inscrit donc dans un processus de relance du dialogue citoyen (rencontres avec des élus lors des marchés forains, mise en place d’une ligne téléphonique dédiée aux rendez-vous avec l’équipe municipale, réunions publiques régulières, relances des comités de quartier, création du conseil des seniors et des enfants…) et d’une pédagogie menée en parallèle des actions menées.

OBJECTIFS

  • Adopter un ton ludique (titre neutre, sous-représentation des élus…) pour renforcer la crédibilité et l’impact du message ;
  • Multiplier les approches (mots-clés, photos, dessin) pour élargir la pyramide des âges de la cible, tout en élargissant sa composante (textes courts, exposition à ciel ouvert…) afin de toucher un auditoire complémentaire ;
  • Créer un outil de cohésion interne (l’ensemble des services ont été sollicité pour la conception), en confiant ça à la rédaction (apolitique).

RÉALISATION DE L'OPÉRATION

Calendrier : janvier (réflexions et arrêts des principes graphiques) / février (collecte de l’information et écriture) / mars (prises de vue) / avril (maquette et validation) / exposition mai/juin. Le processus fut lent, car le projet fut transverse à de nombreux services et réaliser en parallèle du quotidien.

Choix stratégiques :

  • Liste non exhaustive réalisée à partir de services/domaines (et non par délégation d’élu) ;
  • Personnage symbolique illustrant l’action de la mairie ;
  • Alternance de réalisations et de projets.
  • Volonté d’une opération à faible coût (en raison de la politique d’austérité imposée par la Chambre régionale des comptes)

Résultats :

  • Une exposition à ciel ouvert sur l’artère commerciale principale de la commune. Les supports d’accrochage furent des panneaux électoraux recyclés (et peint en noir) ;
  • Téléchargement d’un livret sur le site Internet de la ville, adapté aux smartphones et tablettes.

CIBLES

Cible générale : les habitants, dans leur ensemble
Cœur de cible : les Argenteuillais ne lisant pas le journal municipal (16-75 ans)

MOYENS

Budget global : 3 600 €
(prix de l’impression)

L’exposition a entièrement été réalisée en interne.

  • Rédaction en chef du journal municipal > coordination et écriture ;
  • Photographes > prises de vue ;
  • Graphiste > dessins et mise en page ;
  • Impression > société extérieure (face autocollante + revêtement anti-pluie/graffiti) ;
  • Moyens généraux > affichage et entretien ;
  • Webmaster > mise en ligne et adaptation aux supports numériques.

Soit une dizaine de personnes

Intervention d’une agence : aucune

SUPPORTS

L’exposition contenait 20 panneaux (soit 40 faces).
Ils ont été disposés de sorte à ce qu’ils soient visibles côté piéton et automobiles, avec un panneau d’accueil de part et d’autre de l’avenue.

EVALUATION

Aucun outil n’a été mis en place pour comptabiliser le nombre de passage.

De nombreux retours positifs ont été réalisés lors de réunions publiques et par courrier. De sorte qu’une extension est actuellement en réflexion, par l’intermédiaire d’une réactualisation en 2017 sous forme de livret avec possibilité de dessiner/colorier le personnage principal. Voire la création d’un jeu pour smartphone.

SUPPORTS DE LA CAMPAGNE

Évaluer ce document: 
0