Aller au contenu principal

La Métropole de Lyon fait évoluer son logo

Publié le : 8 septembre 2022 à 12:43
Dernière mise à jour : 8 septembre 2022 à 15:10
Par Yves Charmont

Le Grand Lyon a dévoilé le 1er septembre une nouvelle version de son logo. Une simple évolution visant à améliorer la lisibilité et la visibilité de l’action de la métropole.

Dans les mêmes thématiques :

Vingt ans après la création de la dernière version de l'identité graphique, ce changement, qui n’est pas une révolution, était nécessaire. Le logo Grand Lyon, bien que de grande qualité et de bonne notoriété (bon taux de reconnaissance), avait besoin d’évoluer d’une part graphiquement et d’autre part pour une meilleure identification et mise en avant de la métropole.

Cette décision s’inscrit dans la nouvelle stratégie de communication lancée en 2021 et qui repose notamment sur une stratégie de proximité forte visant à bien identifier les compétences de la métropole lyonnaise (59 communes), au service de ses habitants.

Ce nouveau logo, et son système graphique afférent, répondent aux objectifs d’une collectivité qui a vu ses compétences s’élargir considérablement, et son exécutif élu directement par les citoyens en 2020. Proche du quotidien des habitantes et des habitants, la collectivité de Lyon a besoin de faire bien et mieux connaître tous ses champs d’intervention dans la vie quotidienne des habitants.

Le nouveau logo qui conserve la couleur rouge tout en valorisant les termes de « Métropole » et de « Lyon », doit contribuer à rendre cette nouvelle collectivité, récente ( pas encore 10 ans d’existence, création en 2015) plus visible et plus lisible.

« C’est le résultat d’un travail 100 % internalisé par l’équipe de graphistes de la direction de la communication », explique Dominique Djian, directrice de l'information et de la communication externe de la Métropole de Lyon. « Au-delà de la création du logo, c’est le système graphique global qui a été important pour nous. Il va permettre à tous nos partenaires et communes de faire facilement vivre, sans minoration et avec souplesse, leurs propres identités visuelles aux côtés de celle de la métropole. »

Cette nouvelle identité va progressivement se déployer sur les publications, les bâtiments, les véhicules, les chantiers et toute la signalétique de la métropole.