Aller au contenu principal

Les commerçants mobilisent Magritte pour défendre leurs panneaux publicitaires

Publié le : 1 avril 2021 à 07:46
Dernière mise à jour : 1 avril 2021 à 13:38
Par Bernard Deljarrie

« L’affichage numérique en vitrine des commerces participe à une information d’utilité publique », c’est ainsi que 12 fédérations de commerce signent une campagne nationale s’opposant à la réglementation de l’affichage en vitrine voulue par la loi Climat et Résilience, actuellement en examen à l’Assemblée.

Dans les mêmes thématiques :

Une opération de lobbying qui prend le parti de l’humour. S’appuyant sur le célèbre tableau de Magritte montrant une pipe sous laquelle l’artiste a écrit « Ceci n’est pas une pipe », la campagne détourne l’œuvre en changeant les objets pour présenter un café, un cintre, un livre, un slip, avec le même sous-titré adapté.

Pour les fédérations de commerce, le texte soumis aux députés serait une atteinte aux droits des commerçants pour ce qui concerne l’intérieur de leur vitrine et ne respecterait pas le principe d’égalité car d’autres supports de publicité, écrans des gares, des métros ou des aéroports, ne sont pas concernés. D’une manière générale, les représentants des commerçants s’opposent à ce que les maires puissent disposer de prérogatives sur les dispositifs publicitaires lumineux au sein des vitrines de magasins comme le prévoit le projet de loi. À noter que la mise en place sur un terrain privé d'un panneau publicitaire est déjà soumise au Code de l’environnement et aux dispositions du Règlement local de la publicité adoptées par la collectivité territoriale concernée.

À lire aussi :
Annemasse protège son patrimoine en limitant la publicité dans l’espace public
Lire la suite
Limiter la publicité dans l’espace public, une idée qui fait son chemin
Lire la suite