Aller au contenu principal
Benchmark

Parents, restons zen

Campagne du département du Calvados • 2020

Com comportementale

Face aux principaux risques que le confinement peut générer ou aggraver au sein des cellules familiales, le département du Calvados met en place une communication ciblée pour accompagner les familles et prévenir tous types de violences. Co-construite par la direction communication et la direction de l’enfance, la campagne s’appuie sur un dispositif multicanal et instaure des rendez-vous réguliers au travers de messages délivrés tout au long des confinements. Une opération de communication de service public par essence : solidaire, utile, simple et efficace. « Parents, restons zen » aborde un angle intéressant du confinement, plus concret et plus populaire que les communications sanitaires classiques.

Campagne lauréate du Grand Prix Cap'Com 2020 dans la catégorie Communication comportementale

Problématique

Contexte

Au fil des semaines, le confinement à la maison a pu mettre à mal l’harmonie familiale et générer des conflits ou les aggraver lorsqu’ils étaient latents.

Dans le cadre de ses missions de solidarité, notamment liées au maintien de la cohésion de la cellule familiale, le Département du Calvados, a mis en place une communication à destination des familles, afin de les aider dans ce nouvel équilibre de vie à trouver, pour prévenir d’éventuelles difficultés.

Cette campagne a pris la forme de messages et conseils bienveillants sur le thème « Parents, restons zen ! ».

Objectifs

  • Prévenir les principaux risques que le confinement peut générer ou aggraver au sein de la cellule familiale (bébés secoués, accidents domestiques, violences intrafamiliales, maltraitance…) ;
  • Accompagner les familles dans cette période inédite à travers un rendez-vous régulier.

Cibles

Cette campagne vise toutes les familles calvadosiennes avec enfants.

Mise en œuvre

Concept

Le Département du Calvados a mis en place une campagne de communication ciblée afin d’accompagner les familles et de prévenir tous types de violences durant la période du confinement.

Réalisation

Afin de réaliser cette campagne, le Département du Calvados a fait appel à ses professionnels de la protection de l’enfance et de la protection maternelle et infantile (PMI). Plusieurs d’entre eux se sont réunis pour identifier 8 thèmes d’action prioritaires sur lesquels communiquer pendant le confinement :

  • parents restons zen
  • bébé secoué
  • couple et confinement
  • accidents domestiques
  • violences conjugales
  • violences conjugales et enfant(s)
  • les enfants se disputent
  • accueillir bébé pendant le confinement

Cette campagne s’est adressée à tous les familles calvadosiennes et devait donc être accessible au plus grand nombre. C’est pourquoi le Département a fait le choix d’une communication essentiellement visuelle et directe pour être le plus clair possible.

Ce parti pris s’est caractérisé par :

  • une accroche « **Parents restons zen ! **», fil conducteur de la campagne, traduite par un bloc-marque utilisé en signature ;
  • un graphisme épuré et ludique ;
  • un ton simple et bienveillant ;
  • 3 niveaux de lecture : l’illustration, le texte et une voix off ;
  • l’instauration de rendez-vous réguliers à travers des messages délivrés tout au long du confinement.

Diffusion de la campagne :

La diffusion de la campagne via ses différents supports a été réalisée en 2 phases :

  • Phase 1 : lancement de la campagne au début du confinement à travers un premier message générique « Parents restons zen ». Pour cette première étape, des conseils ont été délivrés pour accompagner et orienter les parents en difficulté ;
  • Phase 2 : des messages plus spécifiques ont été délivrés durant tout le confinement et déclinés par thème ; des contenus plus complets ont été mis à disposition sur le site Internet de la collectivité. Ils ont été relayés sur les réseaux sociaux à travers des vidéos, stories ou messages d’appel.

Moyens

Budget global : 11 000 €

Les ressources matérielles et humaines mobilisées :

Cette campagne a été co-construite par la direction de l’enfance et la direction de la communication du Département et a mobilisé 2 personnes à temps plein.
10 personnes ressources (professionnels de l’enfance et direction de la communication) ont également été sollicitées pour produire des contenus à valeur ajoutée pour les calvadosiens.

Intervention d’une agence : accompagnement par l’agence Studio 911 (rédactionnel/graphique/vidéo)

Supports

Évaluation

  • Une campagne de prévention multicanal déployée sur un mois
  • Plus de 112 550 personnes touchées sur les réseaux sociaux
  • Un prolongement de cette campagne à l’étude

Le Grand Prix Cap'Com 2020