Aller au contenu principal
Benchmark

Phil, la voix du citoyen

Campagne de l'Eurométropole de Strasbourg • 2020

Concertation, participation

Phil est un capteur de paroles citoyennes. Ce micro, habillé d’une mascotte, va à la rencontre des habitants pour recueillir leurs opinions de manière anonyme. Avec cet outil ludique, innovant et responsable, l'Eurométropole de Strasbourg s'attaque frontalement à la participation des publics "invisibles" en allant directement à la rencontre de ceux qui sont habituellement éloignés des dispositifs de concertation. Le fait que ce soit l'outil qui s'adapte aux publics, et non l'inverse, est particulièrement salué par ce jury du Grand Prix 2020. De même, l'attention particulière portée au respect de la vie privée ainsi que la mise en ligne des résultats en open data ont été très appréciés.

Campagne lauréate du Prix spécial jeunes Cap’Com - ANACEJ au Grand Prix Cap'Com 2020

Problématique

Contexte

La Ville de Strasbourg a initié depuis avril 2017 une démarche de co-construction citoyenne axée autour de valeurs démocratiques et républicaines fortes : la solidarité, la diversité, la mixité, le respect, la transparence et la promotion de l’éducation.

Dans le cadre de la mise en œuvre de ces démarches et dispositifs, nous sommes amenés à recueillir la parole des habitants : leurs points de vues, leurs avis, leurs propositions, leurs souhaits et attentes, les critiques.

Différents outils ont été mis en place afin de permettre aux citoyens de participer à cette démarche de démocratie participative : site internet, évènements, affichages …

Le problème : seul les personnes déjà engagées utilisaient ces outils. Il a donc fallu trouver une solution permettant d’engager l’ensemble des citoyens désintéressés et désenthousiasmés par la vie de la cité, par la démocratie.

Objectifs

  1. Réussir à entrer en relation avec les citoyens désenchantés
  2. Ne leur demander que leur opinion, enlever toute « barrière » de type : écrire, télécharger une application mobile, aller sur internet, créer un compte … Cela doit être simple, rapide et ne demander ni démarche, ni compétence particulière.
  3. Utilisation de la technologie pour anonymiser (respect de la RGPD), traiter et analyser les contributions en direct. Cela se passe de manière automatique sans la moindre intervention de l’utilisateur.

Cibles

Tout public : l’ensemble des citoyens-nes de la Ville de Strasbourg.

Mise en œuvre

Concept

Aller à la rencontre des habitants, capter les contributions anonymes des citoyens désenchantés et les diffuser aux services de la collectivité demandeurs, aux élus-es, ainsi qu’en open-data, de manière organisée.

Réalisation

Afin de mener à bien cette opération, nous avons choisi une mascotte type « cartoon », habillée avec des vêtements identiques à ceux utilisés par les agents de la ville sur le terrain.

Plutôt que d’organiser ses propres évènements, Phil s’est directement rendu sur des évènements existants et plus particulièrement ceux permettant de toucher un public peu représenté dans les précédentes opérations de démocratie participative.

Pour utiliser Phil, il suffit de prêter sa voix !
« Partagez avec Phil vos opinions, vos coups de gueule, vos coups de cœurs …
Phil est capable d’analyser instantanément vos contributions afin de porter le message aux élus-es de la Ville et de vous les restituer sur la plateforme open data. »

Pourquoi ce positionnement ?
Plutôt que de promouvoir un outil digital (site web, application mobile) ou un outil physique type boîte à idée qui nécessiterait du traitement, notre énergie se concentre sur la récolte de contributions. Cette innovation d’usage permet d’être plus efficace quant à la collecte d’opinions sur un court laps de temps.

Concrètement, comment est-ce que cela fonctionne ?
C’est la simplicité d’utilisation qui en fait sa force. Il suffit d’appuyer soi-même, ou de laisser l’animateur-trice appuyer (respect des gestes barrières) sur l’unique bouton du socle pour lancer l’enregistrement. Le citoyen peut ensuite se confier, s’exprimer, faire part de son avis et de sa contribution à Phil. L’ordinateur présent dans le socle se charge dès lors d’envoyer le fichier audio vers un serveur et le sécuriser sur le serveur. Le fichier est converti en texte et analysé en direct par des algorithmes. Il est ensuite possible pour les élus-es ou les agents-es de consulter les contributions et les mots clefs récurrents. Cette collecte de donnés peut également être affichée en open data sur les sites de la ville.

Moyens

Budget global :

Marché à Bons de commande : 1 journée de captation avec animation incluant la fourniture de la synthèse issue du traitement des textes et de l'analyse sémantique = 1380 € HT

Les ressources matérielles et humaines mobilisées:

En interne : 1 chef de projet communication numérique
En externe : 3 collaborateurs chez le partenaire pour le développement informatique, création sur mesure de la mascotte, création de la PLV, scénarisation et mise en place événementielle + 2 animateurs / animatrices lors des événements

Intervention d’une agence: SAS Democratic Factory PLV complète (supports digitaux, borne d’informations, système sanitaire COVID19, gaming)

Supports

Évaluation

  • Proportion conséquente de contributeurs sur le public ciblé présent : Sur une opération par exemple, 86% du public présent s’est exprimé
  • Les contributions sont positives et forces de proposition : 72% d’idées, 28% de problèmes.

Suite à ces expériences, nous avons décidés :

  • Ouverture sur le territoire et les futures concertations de l’Eurométropole de Strasbourg
  • Le poser en station fixe au sein du Centre administratif quand il n’est pas en campagne extérieur
  • Mettre les données automatiquement en accès libre sur la plateforme open data de la Ville de Strasbourg pour restituer aux citoyens
  • Se doter d’une solution performante d’analyse sémantique et d’un Data-analyst à terme.

Nos préconisations :

  • Utiliser système d’analyse speech to text multilingue et hors GAFAM
  • Accompagner « Phil » par un animateur issu du territoire

Le Grand Prix Cap'Com 2020