Aller au contenu principal

Super CC, l'héroïne confinée de Croissy-sur-Seine

Publié le : 30 avril 2020 à 10:49
Dernière mise à jour : 6 mai 2020 à 17:31
Par Yves Charmont

À Croissy-sur-Seine, la com crée son avatar pour guider les habitants pendant leur quotidien confiné.

Dans les mêmes thématiques :

Dès le début de la crise, le maire, son élue à la com (par ailleurs médecin) et sa dircom voient se profiler le spectre de la lassitude dans les foyers. Ils décident de dynamiser les choses et de s’appuyer sur une mascotte super-héroïne. Pour Barbara Barthon, directrice de la communication et de la valorisation du territoire, « la com de crise est grave et importante, mais elle devient ainsi moins stressante ».

À Croissy-sur-Seine, on aime la communication décalée. Et cela n’a donc pas été une surprise de voir débarquer Super Croissillonne Confinée sur tous les réseaux sociaux. « Les habitants ont tout de suite adhéré », ajoute la dircom. Un avatar dynamique grâce à sa production en interne. Avec trois collaborateurs, la direction de la communication s’est dotée des moyens internes qui lui permettent cette réactivité aujourd’hui.

Façonnée par Julie Bonnefoi, responsable print et relations de presse (avec Benjamin Mignot, graphiste et Nils Delcambre, responsable digital et image), Super CC déborde de Facebook et se balade sur les autres réseaux sociaux et le site web de la ville, donnant des conseils, invitant à des activités… Parlant directement aux habitants, elle a mis en place une grille hebdomadaire avec des rendez-vous jardinage, culturels, ludiques, sportifs, etc.

Et ce sont des agents de la ville qui, bien souvent, secondent Super CC pour « coacher » les Croissillons. Avec des angles inattendus, comme le souligne Julie Bonnefoi : « Ici, 10 % des habitants sont anglophones avec la British School of Paris, alors le samedi, Super CC devient bilingue ! »

[SUPER CC 💪- publication à destination de la population anglophone / Let's speak in english : health information] Find...

Publiée par Ville de Croissy-sur-Seine sur Samedi 11 avril 2020

Sous sa cape de super-héroïne, Super CC est surtout très humaine, complice, et elle agit directement sur l’implication des internautes (likes, partages). Une vidéo de sport peut être vue plus de 1 500 fois (soit par près d’un habitant sur six). Julie Bonnefoi ajoute : « Bientôt Super CC va réfléchir à comment accompagner le déconfinement, les gestes barrières dans les lieux publics, le retour des enfants à l’école… Et elle pourrait se transformer ensuite ! »

À lire aussi :
#RemèdeContreLaMorosité : le hashtag désormais "viral" de la #compublique
Lire la suite
Tendance com : les super-héros à la rescousse !
Lire la suite