Aller au contenu principal

Une bulle stéphanoise sur la carte des logos des métropoles

Publié le : 22 juin 2018 à 19:25
Dernière mise à jour : 27 juin 2018 à 15:34
Par Anne Revol

Un acronyme, un phylactère et, toujours, du vert. Six mois après avoir officiellement acquis le statut métropolitain, Saint-Étienne Métropole vient de dévoiler sa nouvelle identité graphique. L’occasion de remettre à jour notre carte des 22 métropoles françaises et leurs logos.

Dans les mêmes thématiques :

Passer du « glossy » au « flat »

D’abord communauté de communes, puis communauté d’agglomération et communauté urbaine, Saint-Étienne Métropole a été créée il y a un peu plus de 20 ans, tout comme son logo. Devenue officiellement Métropole,le 1er janvier 2018, elle abandonne son ancienne identité visuelle pour traduire « une ambition renouvelée par ce récent changement de statut » et « ancrer son identité visuelle dans son temps. ». « L’univers des identités territoriales a mué, passant du « glossy » (que l’on peut résumer en un effet 3D) au flat design, qui privilégie la sobriété, le minimalisme et des logos « plats » » souligne la métropole. De l’ancien logo, la nouvelle identité ne conserve donc que le vert, couleur emblématique de Saint-Étienne et mixe les codes de l’univers numérique.

Une nouvelle identité créée en interne

Dévoilée le 14 juin, par l’apposition d’un panneau sur le siège de la métropole, un lancement retransmis en direct sur Facebook, cette nouvelle identité est le fruit d’un peu plus d’un an de travail en interne. La collectivité s’est appuyée sur les compétences des chargés de communication internes, externes, et graphistes de sa direction de la Communication et du Marketing Territorial. Un service regroupant depuis fin 2017 les équipes communication de la Ville de Saint-Étienne et de Saint-Étienne Métropole.

L'équipe communication de Saint-Etienne métropole

Un acronyme dans un phylactère

Ce service communication mututalisé a conçu la nouvelle identité métropolitaine autour d’un élément fort : l’acronyme « SÉM » pour Saint-Étienne Métropole. Connu et usité dans les milieux institutionnels, sa phonétique lui confère une dimension à la fois affective (s’aimer) et prospective (sème), en lien avec les missions métropolitaine liées à la planification, au développement et à l’attractivité. Ces trois lettres s’inscrivent dans un phylactère vert. Cette bulle de BD qui rappelle celles que l’on trouve couramment dans les applications de messagerie instantanée, symbolise l’intention de Saint-Étienne Métropole de renforcer le dialogue avec ses habitants.

Courts, ce phylactère et cet acronyme se déclinent sur des affiches illustrant les valeurs de la métropole à travers des jeu sur adverbes : « Vivez intenSÉMent », « Vivez talentueuSEMent », « Vivez harmonieuSEMent », , « Vivons enSEMble »...

L’affirmation d’une territorialité

Le phylactère est complété par le nom de la ville-centre et en plus petit l’intitulé « Métropole ». Alors que l’ancien logo, laissait plus de place à l’insitution qu’au territoire, cette nouvelle identité graphique privilégie la localisation de la ville centre, « seul moyen pour le public au niveau national et international d’identifier aisément et efficacement qui est l’émetteur », explique la métropole stéphanoise.

L'ancien (à gauche) et le nouveau logo (à droite) de Saint-Étienne métropole

Un choix effectué par plusieurs autres métropoles comme on peut le voir sur la carte des 22 métropoles françaises et leurs logos. Une version mise à jour librement téléchargeable est disponible ci-dessous.

À lire aussi

La carte des 22 métropoles françaises et leur logo

Lire la suite

Carte des logos des 22 métropoles

Lire la suite
Nouvelles régions, nouvelles identités : la carte des logos régionaux à télécharger
Lire la suite