Aller au contenu principal

Comment permettre l'appropriation de nos outils numériques au plus grand nombre ?

Publié le : 14 mars 2019 à 08:04
Dernière mise à jour : 21 mars 2019 à 14:58
Par Anne-Claire Dubreuil

Réunis pour une thérapie digitale au dernier Forum Cap'Com de Lyon le 6 décembre 2018, des communicants issus de diverses organisations publiques (métropole, association autour du handicap, région, conseils départementaux...) ont apporté leurs questionnements, témoignages, sur le défi que nous pose la digitalisation de nos supports de communication face aux 42 % de Français qui ne sont pas à l’aise avec le numérique. Retour sur ces échanges avec Anne-Claire Dubreuil, directrice adjointe de la communication du Sicoval, qui a animé cet atelier.

Sites web, réseaux sociaux, applications mobiles, chatbots... la panoplie d’outils du communicant s’enrichit chaque jour. Mais que sait-on de l’appropriation, de l’adhésion de nos habitants, usagers, collègues à cette offre ?

Avant de se projeter vers l’extérieur, regardons au sein de nos organisations

Comment faciliter l’accès de nos intranets et autres réseaux sociaux internes à nos collègues qui, dans leur pratique quotidienne, n’ont pas accès à un ordinateur ?  Comment diffuser la culture du numérique dans un service social ?

Le témoignage de la ville de Paris avec son « e-day » ludique et convivial offre un bel événement à dupliquer pour diffuser la culture numérique, faire monter en compétences et rendre plus autonomes. Conférence, jeu de l’oie, expo, ateliers de pratique... autant de supports pour aborder sereinement la nébuleuse du numérique.

Au Sicoval, communauté d’agglomération du sud-est de Toulouse, des ambassadeurs intranet se rendent disponibles pour leurs collègues et facilitent leur appropriation de l’outil. Une ville a créé pour ses agents une TV avec des contenus adaptés diffusés dans les sites distants comme les centres techniques. L’Urssaf d’Occitanie a développé une radio d’entreprise… autant de médias qui ne supposent pas la maîtrise des usages et permettent d’accéder facilement à l’information.

Et à l’externe, quels retours d’expériences ?

Accompagner des publics : l’enjeu réside dans le fait d’aller au-devant des publics, mais aussi de proposer des séances dans des lieux dédiés. Une commune a témoigné sur un projet qui se déroule avec leur Point Information Jeunesse, qui réalise à la demande des ateliers hebdomadaires auprès des seniors. Pas de programme, juste l’envie de partager un savoir, et les ateliers sont bondés ! La métropole de Toulouse organise des ateliers dans les quartiers de la ville, intitulés « Le numérique prend ses quartiers ». Offrir de nouvelles perspectives professionnelles à des jeunes éloignés du numérique, tel était l’enjeu de la 3e édition de ces journées fin 2018. Un département a mis en place un bus itinérant qui sillonne la campagne pour aider les habitants à se saisir des opportunités offertes par le numérique.

Associer en amont de nos projets : dans une petite commune, des séances de coconstruction se sont déroulées avant la mise en ligne du nouveau site web, avec un double objectif : améliorer l’ergonomie et faire émerger des ambassadeurs.

Faciliter l’accessibilité : cette obligation qui s’impose aux sites publics recouvre une double dimension :

  • la lisibilité de nos contenus : le guide présenté sur un des ateliers du Forum Cap'Com est une mine de conseils pratiques ;
  • une interface adaptée à tous les handicaps ou aux personnes éloignées du numérique : une communauté d’agglo a intégré via une simple ligne de code un module développé par une équipe de chercheurs de la société Numanis qui rend immédiatement accessible le site sur lequel il est intégré.

Sur cet atelier, on a parfois fait le grand écart entre une communauté d’agglo en milieu très rural qui se posait la question des seniors et de leurs accès aux outils de communication et une ville en périphérie d’une métropole avec plus de 47 % de moins de 30 ans qui voulait mobiliser les jeunes.

Des axes très opérationnels sont ressortis de tous ces échanges, avec un consensus : prendre en compte les personnes éloignées du numérique dans toutes nos stratégies de communication interne ou externe.

Comment gérer les relations usagers à l’heure des réseaux sociaux ?
Lire la suite
Comment expliquer la vocation et l’usage des réseaux sociaux aux collègues et aux élus ?
Lire la suite
Faut-il créer sa chaîne vidéo et l’utiliser comme média ?
Lire la suite
Quels sont les bons critères d’évaluation sur les réseaux sociaux ?
Lire la suite

Les sites web des collectivités, de simples plateformes de téléservices ?

Lire la suite