Aller au contenu principal

La France de l’intercommunalité : un nouveau paysage en chiffres

Publié le : 10 avril 2018 à 18:08
Dernière mise à jour : 12 avril 2018 à 15:30
Par Cap'Com

Au 1er janvier 2018, la France compte 1 263 établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre, et 22 métropoles avec celle de Lyon. Deux fois moins d’intercommunalités qu’en 2014. Des chiffres qui illustrent l’ampleur des bouleversements qu’a connu le secteur local en 4 ans.

L’intercommunalité regroupe 22 métropoles (19 métropoles de droit commun, deux métropoles à statut particulier (Aix-Marseille et Paris), et la métropole de Lyon, (qui est une collectivité territoriale et non une intercommunalité), 11 communautés urbaines, 222 communautés d’agglomération et 1 009 communautés de communes. L’érosion des communautés de communes est spectaculaire : elles furent 2 458 en 2012, encore 1 842 en 2016 avant d’en voir disparaître 60 % en deux ans.

Aujourd’hui, 99,99 % de la population vit dans une commune membre d’une intercommunalité. Quatre communes sont des îles monocommunales bénéficiant d’une dérogation législative : l’île d’Yeu, l’île de Bréhat, l’île de Sein et l’île d’Ouessant.

28 % de la population français vit dans l’une des 22 métropoles et seulement une dizaine de communautés de communes comptent moins de 5 000 habitants.

À noter qu’à l’issue des quelques 500 créations de communes nouvelles, on compte désormais 35 357 communes en métropole et dans les DOM.