Aller au contenu principal

Bientôt un gentilé pour l'Ain

Publié le : 9 mars 2018 à 15:41
Dernière mise à jour : 2 novembre 2018 à 11:08
Par Cap'Com

Le département de l’Ain invite ses habitants à choisir leur nom.

Du 10 février au 10 avril 2018, le conseil départemental de l’Ain lance une consultation pour trouver son gentilé. Par sms, sur le web et les réseaux sociaux, ou en mairie, les habitants sont invités à voter pour leur nom préféré parmi trois propositions : Initiain et Initiaine, Aindinois et Aindinoise, ou Ainain et Ainiaine. Ces propositions ont été présélectionnées par un comité de pilotage composé de membres emblématiques du monde sportif, économique, artistique ou médiatique ayant tous un lien privilégié avec l’Ain.

La démarche fait suite à l’annonce lors de la cérémonie des vœux 2018 par Jean Deguerry, le président du conseil départemental de l'Ain, de son souhait de trouver un gentilé pour faire le trait d’union entre les identités qui composent le territoire. « En l’absence de gentilé, les habitants de l’Ain ont pris l’habitude de se nommer en référence à leur « pays » d’appartenance : Bresse, Bugey, Dombes, pays de Gex, pays bellegardien, Revermont, Val de Saône, Côtière, Plaine de l’Ain... La création d’un gentilé n’a pas pour objectif de contester ces identités et encore moins de les opposer ou de les renier. Il s’agit simplement pour tous les habitants de l’Ain d'avoir conscience d’appartenir à un tout qui fait sens, qui est porteur de sa propre unité et de sa propre identité. Ce gentilé sera donc le trait d’union entre nous tous », peut-on lire sur le site web du département.