Aller au contenu principal

Consultations citoyennes à l’échelle de l’Europe, les collectivités locales appelées à y contribuer

Publié le : 29 mars 2018 à 17:36
Dernière mise à jour : 9 avril 2018 à 17:23
Par Cap'Com

Le constat que dresse l’Europe à l’approche des élections européennes de juin prochain, est sans appel : « Partout en Europe, le sentiment d’une déconnexion entre les populations et les décisions prises à Bruxelles s’est installé. Beaucoup d’Européens se sentent insuffisamment associés aux décisions qui les concernent. Dans ce climat de confusion, il est devenu difficile de définir ce que veulent vraiment les Européens ». Pour le savoir, un exercice de consultations citoyennes va se tenir d’avril à fin octobre dans 26 Etats membres de l’UE. Objectif : recueillir les impressions mais aussi les propositions des populations sur les politiques européennes.

Dans les mêmes thématiques :

Pour réussir cette initiative européenne conduite par les différents Etats, les débats doivent être organisés par les collectivités territoriales et par la société civile (associations, entreprises, syndicats, chambres consulaires, acteurs culturels, universités, etc.).

Mais quelle est la forme d’une telle consultation ? Ce n’est pas une conférence, ce n’est pas un cours, ce n’est pas une séance d’information, ce n’est pas un meeting… Une consultation citoyenne donne une large place à l’expression du public présent. Elle doit être ouverte à tous et transparente. Une centaine d'événements seraient d'ores et déjà en cours d'organisation. Entre septembre et octobre, une consultation en ligne sera par ailleurs ouverte. Enfin, des panels citoyens seront installés "pour réfléchir de façon qualitative sur les grands thèmes prioritaires".

A ce jour, six thématiques ont été identifiées par les 26 Etats : la prospérité et l'emploi ; le développement durable, l'agriculture et la sécurité alimentaire ; la sécurité ; l'Europe dans le monde ; l'innovation ; l'unité de l'Europe.

Un kit d’animation de rencontre, un accès à des vidéos de formation, des fiches pratiques, des modèles de documents ou une « banque d’idées » vont être fournis aux organisateurs d’initiatives labellisées sur des pages spécifiques sur le site touteleurope.eu et sur un site ouvert à partir d’avril.

Dossier de presse

Renseignements : consultations.citoyennes[@]diplomatie.gouv.fr / 01 43 17 60 00