Aller au contenu principal

En voyage d'étude sur le dialogue citoyen nantais, ils ont élaboré la stratégie de concertation de leur collectivité.

Publié le : 6 juin 2018 à 20:19
Dernière mise à jour : 22 juin 2018 à 09:22
Par Cap'Com

Ils sont une quarantaine, venus parfois de loin, de Bayonne, de Strasbourg et même de Wallonie. En charge du développement territorial, des relations aux citoyens, de la concertation ou de la communication, ils se retrouvent deux jours durant à Nantes. Ils sont là en immersion sur le terrain pour y comprendre la stratégie de la ville et de la métropole qui ont fait du dialogue avec les citoyens le maître-mot de leurs politiques publiques.

« Le dialogue citoyen est un dialogue à trois, élus-services-habitants, qui repose sur deux idées fortes partagées par les élus nantais, a expliqué avec précision Bassem Asseh, maire-adjoint en charge de la co-construction et du dialogue citoyen de la ville de Nantes. «Le dialogue citoyen rend les politiques publiques plus efficaces. Le dialogue citoyen répond à une attente des habitants de tisser des liens avec les autres, de retrouver du collectif dans leur vie ».

Pour ces deux jours de travail collectif, la ville et la Métropole sont mobilisées sachant qu'ils enrichiront aussi leur démarche. Xavier Crouan, directeur de la communication, Isabelle Pierre, directrice adjointe, Sandra Rataud et Francine Fenet, co-directrices du Pôle dialogue citoyen, évaluation et prospective, Audrey Daniel, responsable de programme évaluation des politiques publiques, exposent les objectifs et les dispositifs mis en place sur Nantes pour créer et faire vivre une dynamique participative.

Sous la conduite de David Prothais, spécialiste des questions de participation et référant dans le réseau Cap’Com, ses journées sont une occasion unique de décortiquer les conditions de la participation et d’en mesurer l’intérêt pour la collectivité. Un séminaire d’échange autour des objectifs mais aussi des résultats, des réussites, des difficultés, des outils mais aussi des questions d’organisation. Un travail collectif qui conduit à co-produire des solutions pour chacun à partir de cette pratique nantaise, en s’appuyant sur les expériences de l’ensemble des participants et sur les apports plus théoriques d’Anaïs Théviot, maître de conférences à l’UCO, politologue et spécialiste de communication politique et de démocratie locale.

Le voyage d’étude « Communication et dialogue citoyen » s’est tenu à Nantes les 6 et 7 juin 2018. Il a été organisé par Cap’Com avec la ville et la métropole nantaise. Séminaire d’étude, il a permis à une quarantaine de responsables territoriaux de la concertation et de la communication de réfléchir à la construction de leur stratégie de dialogue citoyen à partir du décryptage de la politique participative à Nantes.