Aller au contenu principal

Le Havre passe au « nudge » pour améliorer la propreté de ses espaces publics

Publié le : 28 mai 2019 à 15:04
Dernière mise à jour : 3 juin 2019 à 15:36
Par Cap'Com

Des paniers de basket munis d’un sac poubelle, des marelles devant les corbeilles et des cendriers de sondage. Depuis le 21 mai 2019, la Ville du Havre déploie un nouveau type de mobilier urbain de propreté dans ses rues.

L’installation d’une trentaine de ces dispositifs ludiques et incitatifs est complétée par une campagne de communication et d’affichage destinée à encourager les usagers à prendre soin des espaces publics. Ces nouvelles actions s’inspirent des idées exprimées par les habitants lors de la consultation lancée par la Ville en septembre 2018.

Elles appliquent les principes du « nudge ». Cette théorie – qu’on pourrait traduire littéralement par « coup de coude » – récompensée par le prix Nobel d'économie en 2017 a été définie par Richard Thaler et Cass Sunstein : « Un nudge est un aspect de l’architecture des choix qui modifie de manière prévisible le comportement des individus sans interdire aucune des options et sans changer significativement leurs incitations économiques. Pour être un nudge pur, l’intervention doit être facile et peu coûteuse. »

À l’instar de la Ville du Havre, plusieurs collectivités comme la Ville de Paris ou celle de Lille se sont inspirées ces dernières années de cette théorie pour lancer des opérations de communication comportementale afin d'inciter les usagers de l’espace public à respecter les règles de savoir-vivre et de civisme dans cet espace.

À lire aussi :
« Les produits miracles » de la campagne de Lanester contre les incivilités
Lire la suite
Incivilités : les dernières tendances de com "crottes de chien et propreté"
Lire la suite