Aller au contenu principal

Le Maroc forme ses élus locaux et ses agents territoriaux à la communication publique.

Publié le : 14 septembre 2018 à 17:08
Dernière mise à jour : 20 septembre 2018 à 16:11
Par Cap'Com

Au Maroc, la communication publique fait partie des domaines prioritaires de formation des élus et fonctionnaires locaux à l'heure de la décentralisation.

Au Maroc, la loi confère aux régions la formation continue des élus et des fonctionnaires territoriaux. La Maison de l'élu, créée par le Conseil de la région de Marrakech-Tensift-Haouz en 2011, est l’exemple d’une structure régionale qui assure cette formation avec l’objectif de renforcer la capacité des élus locaux à faire face à leurs fonctions. Une activité qui se renforce dans le cadre du processus de décentralisation en cours.

Le constat dressé cette année met la priorité sur trois domaines : la gestion de l'environnement, la planification dans la conduite des projets territoriaux et la communication territoriale. Selon le secrétaire général de la Maison de l'élu, il est nécessaire de pallier la faible maîtrise des compétences dévolues aux collectivités territoriales et de promouvoir la communication des institutions avec les citoyens.
La Maison de l'élu se trouve, aujourd'hui, au cœur de la mise en œuvre transversale des programmes de développement régional et local.