Aller au contenu principal
20e édition

Le Prix de la presse territoriale

Le prix des publications des collectivités territoriales

Le 20e Prix de la presse territoriale

Le Prix de la presse territoriale récompense les magazines et journaux de collectivités locales. Il permet d'en observer les tendances éditoriales et graphiques, ainsi que l'adaptation de ces supports aux évolutions numériques comme aux attentes des habitants. Avec un tirage de 150 millions d'exemplaires par an, la presse territoriale reste le premier support de communcation des collectivités locales. Chaque année, les candidatures sont ouvertes pendant le mois de mars.

Les inscriptions pour le Prix 2018 de la presse territoriale sont désormais closes. Rendez-vous le lundi 25 juin au Celsa pour la cérémonie de remise des Prix ! Le palmarès complet sera dévoilé en présence de la présidente des jurys et dans le cadre des Rencontres nationales des médias et de la presse territoriale.

25 et 26 juin 2018

Je m'informe sur les Rencontres de la presse territoriale

Ça m'intéresse

Les jurys de la presse territoriale

Trois jurys différents se réunissent pour analyser les publications et attribuer les prix sous la présidence d'une personnalité.

Nassira El Moaddem, présidente du jury 2018

Nassira El Moaddem, directrice - rédactrice en chef du Bondy Blog, est la présidente du jury du 20e Prix de la presse territoriale.

Média en ligne, le Bondy Blog a pour objectif de raconter les quartiers populaires et de faire entendre leur voix dans le débat national.

C’est avec son regard sur l’information locale, avec son action auprès des jeunes dans l’éducation aux médias sur les questions d’égalité des sexes et de mixité, avec sa vision de journaliste de terrain de proximité, qu’elle analysera les publications des collectivités locales du 20e Prix de la presse territoriale.

Le jury pro

Il rassemble des professionnels de la communication publique, du journalisme territorial et du graphisme. Pendant une journée complète, il étudie l’ensemble des dossiers qui lui sont présentés et distingue les “nominés”, les publications remarquables en lice pour obtenir un prix. Le jury pro se réunit à Bordeaux. Le jury pro du 20e Prix de la presse territoriale est composé de :

  • Julie Clamens, responsable des publications, direction de la communication Bordeaux Métropole
  • Emmanuel Gaiotti, responsable de la communication de la ville de Saint-André de Cubzac
  • Éric Hulois, Graphiste, maître de conférences à l'Université l’IUT Bordeaux-Montaigne - Consultant en communication éditoriale
  • Caroline Joanteguy, chargée de communication interne Ville de Lormont
  • Laure Petit-Gas, responsable service médias internes Bordeaux Métropole
  • Didier Rigaud, maître de conférences à l'Université Bordeaux-Montaigne
  • Emilie Serf, étudiante de l'IUT Bordeaux Montaigne
  • Matthieu Stievet, directeur de la communication Conseil départemental de Lot-et-Garonne
Le grand jury

Composé de représentants du monde de la communication, du journalisme et des médias, il est présidé par une personnalité choisie pour le regard particulier qu’elle porte sur les publications territoriales. Il décerne les prix de catégories et le Grand Prix de la presse territoriale parmi les publications nominées par le jury pro. Le grand jury 2018 est en cours de composition.

Le jury étudiant

Chaque année, une sélection de publications territoriales est soumise à l’analyse d'un jury composé d'étudiants de la Licence professionnelle « Communication éditoriale et digitale » de l’IUT de l’Université Bordeaux Montaigne. La promotion décerne le « Prix Bordeaux Montaigne ».

Le réglement du Prix de la presse territoriale

Qui peut participer ?

Le Prix de la presse territoriale concerne toute publication périodique papier destinée à la population ou aux agents de la structure candidate, dont au moins un numéro a été diffusé durant l’année en cours. Pour garantir l'accès à tous, la gratuité et la simplicité de participation sont érigés en principe.

Peuvent être candidats : toutes les collectivités territoriales : communes intercommunalités, départements, régions ; et toutes les institutions publiques : administrations déconcentrées, ministères, chambres consulaires, SEM, syndicats mixtes, offices de tourisme, de logement social...

Un dossier déposé par une agence prestataire doit être co-signé par un représentant administratif ou élu de l’organisme candidat.

Le Prix de la presse territoriale est organisé en 7 catégories. Leur dénomination s'entend de manière large et permet à tout dossier de concourir au prix. Les candidats déposent un dossier global et c'est le jury pro qui nomme les dossiers dans une catégorie du concours.

Règlement du Prix de la presse territoriale

Les Rencontres nationales de la presse territoriale

Véritable temps de veille et de partage d'expériences, la cérémonie de remise des Prix se tient pendant les Rencontres nationales de la presse territoriale. Ces journées de formation et de réseau s'adressent à tous les professionnels intéressés par les nouveaux enjeux de l'information locale : communicants publics, graphistes, journalistes, community managers...

Rencontres Cap'Com de la presse territoriale

Le palmarès du 19e Prix de la presse territoriale

Le Grand Prix de la presse territoriale 2017

Le 19e Prix de la presse territoriale a été décerné à la ville de Massy pour son nouveau journal municipal : M. Le trophée - une fleur réalisée par une artiste à partir des pages du journal lauréat - est venu récompenser une publication moderne, créative et innovante tant d'un point de vue graphique que dans la réalisation de son projet éditorial.

La cérémonie de remise des Prix s'est tenue le 22 juin 2017 au Celsa, dans le cadre des Rencontres nationales de la presse territoriale et en présence du président du jury.

Prix du projet éditorial

Le Prix du projet éditorial a été décerné à Plaine Commune pour En commun.

En commun raconte une histoire, celle du territoire de Plaine Commune. Il tend à détricoter le discours techno pour entrer dans la sphère de compréhension du lectorat et organise un véritable dialogue entre les habitants qui deviennent acteurs au travers notamment la rubrique Mise en commun. Il est distribué main à la main sur les principaux lieux de transport public et accessible en libre service dans les commerces et lieux publics. Un journal qui assume une part de risque pour devenir un espace à part entière d'expression du territoire.

Prix de la conception Graphique

Le Prix de la conception graphique a été décerné à la ville de Nancy pour CAN, acronyme de Culture À Nancy.

CAN est un journal culturel édité par la ville de Nancy. Son format tabloïde rend la maquette aérée et permet davantage de jeux d'échelles typographiques. Son parti pris très esthétique, dédié à l'image et à la création artistique, vient magnifier le contenu et rend le journal très attractif. La promesse est tenue : la conception graphique, la mise en scène et l'iconographie invitent les lecteurs à s'intéresser aux évènements culturels de la ville !

Prix du dispositif média

Le Prix du dispositif média a été attribué à Rennes Métropole pour Rennes Métropole Magazine.

Inscrit dans une dynamique de reconquête de la légitimité de la parole publique, Rennes Métropole magazine assume son rôle institutionnel et pédagogique. Ce parti pris se concrétise notamment dans le principe "web first" qui sous-tend le traitement de l'ensemble de l'actualité du territoire. Sur le web : le flux, l'actualité "chaude", le quotidien, le direct. Sur le papier : le recul, la réflexion, la mise en perspective, la synthèse, la pédagogie. Entre les deux : des passerelles, des complémentarités. Un dispositif d'information complet, qui propose une vraie cohérence de ton et de déclinaison selon les supports, les sujets et les cibles.

Prix des publications internes

Le Prix de la publication interne a été décerné au Département des Côtes d'Armor pour Armor Mag Interne

Armor Mag Interne favorise la participation des agents. Lors de la refonte, un groupe de 25 agent.e.s représentant l'ensemble des directions a été mobilisé pour formuler des propositions sur la ligne éditoriale : mise en avant des métiers, participation des agents à la réalisation d'interviews et / ou de photographies, informations externes sur des termes qui intéressent la collectivité et informations pratico-pratiques... Un journal vivant, créatif et attractif qui place la co-construction et l'expression de tous.tes au coeur de sa démarche.

Prix des petits poucets

Le Prix des petits poucets a été attribué à la ville de La Ravoire pour Agir

Avec son rubricage clair et ses multiples clefs d'entrées qui facilitent la lecture, Agir - le journal municipal de La Ravoire - s'adresse à tous les acteurs du territoire et les valorise. Un journal à la conception graphique et au travail d'iconographie "pêchu", qui permet à tout le monde de s'identifier.

Les jurys de la presse territoriale

Trois jurys différents se réunissent pour analyser les publications et attribuer les prix sous la présidence d'une personnalité.

François Gaulon, président du jury 2017
Portrait François Gaulon

Le président du jury du 19e Prix de la presse territoriale est François Gaulon – Glon de son nom de plume – dessinateur de presse. Auparavant, François Gaulon a exercé les fonctions de directeur artistique et de création en agences de publicité parisiennes puis bordelaises, agences au sein desquelles il a travaillé tant pour des grands groupes que pour des collectivités territoriales. C’est avec son regard satirique, mais également avec ses compétences en identités visuelles, éditions print et web, qu’il a analysé les publications candidates pour le Prix de la presse territoriale 2017.

Le jury pro

Il rassemble des professionnels de la communication publique, du journalisme territorial et du graphisme. Pendant une journée complète il étudie l’ensemble des dossiers qui lui sont présentés et distingue les “nominés”, les publications remarquables en lice pour obtenir un prix. Le jury pro se réunit à Bordeaux. Le jury pro du 19e Prix de la presse territoriale était composé de :

  • Isabelle Cousserand-Blin, IUT de l'Université Bordeaux Montaigne
  • Emmanuel Gaiotti, responsable de la communication de la ville de Saint-André de Cubzac
  • David Gimenez, Graphiste
  • Bernard Mananes, CEO de Média territoire
  • Didier Rigaud, maître de conférences à l'Université Bordeaux-Montaigne
  • Véronique Rufas, consultante et ancienne responsable de la communication de l'agglomération de Libourne
  • Anne Seyrafian, responsable communication des services pénitentiaires de Bordeaux
  • Claire Thiriet, responsable de la communication du GIP Grand Projet des Villes de Bennens, Cenon, Florac et Lormont
  • Cathy Massip, Diane Garrido-Delorme et Mélissa Abodi, étudiants de l'IUT Bordeaux Montaigne
Le grand jury

Composé de représentants du monde de la communication, du journalisme et des médias, il est présidé par une personnalité choisie pour le regard particulier qu’elle porte sur les publications territoriales. Il décerne les prix de catégories et le Grand Prix de la presse territoriale parmi les publications nominées par le jury pro. Autour du président, le grand jury était composé de :

  • Bernard Deljarrie, délégué général de Cap'Com
  • Sophie Delplanque, rédactrice en chef du magazine de la ville de Saint-Étienne
  • Marie-Hélène Galin, directrice de la communication de l'Association des Maires de France
  • François Gaulon, dessinateur de presse, ancien directeur artistique d'agences de publicités et président des jurys 2017
  • Karine Portrait, responsable du service web et éditions de la Métropole de Lyon
  • Didier Rigaud, maître de conférences à l'IUT Bordeaux Montaigne
  • Isabelle Robin, rédactrice en chef du magazine de la ville de Nantes
Le jury étudiant

Chaque année, une sélection de publications territoriales est soumise à l’analyse d'un jury composé d'étudiants de la Licence professionnelle « Communication éditoriale et digitale » de l’IUT de l’Université Bordeaux Montaigne. La promotion décerne le « Prix Bordeaux Montaigne ».

Dans les mêmes thématiques :