Aller au contenu principal
20e édition

Le Prix de la presse territoriale

Le prix des publications des collectivités territoriales

Le 20e Prix de la presse territoriale

Découvrez les publications territoriales nominées au 20e Prix de la presse territoriale : elles se sont distinguées par leur projet éditorial parmi les 120 candidats qui ont tenté leur chance cette année. Rendez-vous le lundi 25 juin au Celsa pour la cérémonie de remise des prix : le palmarès complet sera dévoilé en présence de Nassira El Moaddem, présidente du jury et directrice du Bondy Blog, dans le cadre des Rencontres nationales des médias et de la presse territoriale.

Le Prix de la presse territoriale récompense les magazines et journaux de collectivités locales. Il permet d'en observer les tendances éditoriales et graphiques, ainsi que l'adaptation de ces supports aux évolutions numériques comme aux attentes des habitants. Avec un tirage de 150 millions d'exemplaires par an, la presse territoriale reste le premier support de communication des collectivités locales. Chaque année, les candidatures sont ouvertes pendant le mois de mars.

Les nominés

Après une journée de débats et d'analyses, le jury professionnel du 20e Prix de la presse territoriale réuni à Bordeaux a étudié les 120 dossiers candidats et a retenu les 21 meilleures publications de l'année. Elles sont désormais en lice pour décrocher l'un des prix de catégorie ou - pour l'un d'entre eux - le Grand Prix de la presse territoriale 2018. Le grand jury, présidé par Nassira El Moaddem, se réunira fin mai à Paris. La cérémonie de remise des prix se tiendra lundi 25 juin au Celsa (Paris) dans le cadre des Rencontres nationales de la presse et des médias territoriaux.

catégorie Projets éditoriaux

Ville de Montreuil • Le Montreuillois

Le Montreuillois offre une place prépondérante à l'intervention des habitants en valorisant leurs engagements et leurs actions quotidiennes. Il se veut un véritable journal de presse quotidienne et de proximité, avec une publication tous les 15 jours. Il vise la création d'un véritable service public d'information afin que chaque lecteur trouve des éléments lui permettant de mieux comprendre et agir sur l'environnement qui l'entoure. Grâce à des réseaux locaux de rédacteurs -communicants dans chaque quartier, il a pour ambition de faire de la presse municipale un véritable vecteur d’information locale accessible à tous.

Ville de Rennes • Les Rennais

Les Rennais est un journal qui allie une approche populaire, de proximité et une modernité culturelle urbaine. Un des axes forts du projet éditorial est de faire des Rennais un magazine ouvert, partagé, voire coopératif. Il intègre donc des espaces ouverts au débat avec sa rubrique Agora, participatives car réalisées par des partenaires : associations, artistes, habitants. Le cahier des Petits Rennais quant à lui, s'adresse à la cible 6-11 ans. Il a une vocation citoyenne et pédagogique (éducation aux médias, connaissance du fonctionnement de la cité…). Les thèmes abordés peuvent être les mêmes que ceux traités pour les « grands » avec une écriture et un ton plus léger. Une attention particulière est portée à l’iconographie.

Ville de Roubaix • Alternatif

Lancé en 2016, l’Alternatif est le dispositif éditorial en marque blanche publié par la ville de Roubaix. Distribué dans les principales villes de la région et aux abords de la gare Paris-Nord, il traite des nouveaux modes de vie, de consommation et de grands sujets sociétaux du moment qui donnent à voir les initiatives roubaisiennes. Son objectif : casser les stéréotypes et faire changer les points de vues sur le territoire. Le projet éditorial est de montrer que Roubaix foisonne d’initiatives culturelles, sociales, économiques… Et d’amener le lecteur à reconsidérer lui-même l’image qu’il se fait de la ville. La quatrième de couverture est toujours conçue par un artiste Roubaisien. Ce « graff » a pour objectif de mettre en avant les talents artistiques locaux.

Ville de Paris • À Paris

À Paris est un magazine réellement fédérateur qui éclaire et décrypte les politiques mises en œuvre par la municipalité sur la voie de l’innovation, de la transition écologique, de l’attractivité et de la justice sociale. Il invite les lecteurs-citoyens à être acteurs, à participer à la vie et aux événements de la cité. Il multiplie les contenus pédagogiques, qu’il s’agisse de faire comprendre une orientation politique ou de détailler un service mis en œuvre par la municipalité. À travers des reportages, des portraits, des dossiers, des interviews, il raconte la ville avec une triple dimension : locale (services aux Parisiens), nationale (poids économique et culturel de Paris) et internationale (Paris, métropole ouverte et durable).

Lannion Trégor Communauté • Le T Lannion Trégor

Ce magazine offre globalement deux niveaux de lectures. D’une part, des informations claires et pratiques sur les actions conduites par l’Agglo pour le développement du territoire, et d’autre part, des articles mettant en lumière la vie quotidienne des habitants, leur métier, leur passion... Les deux ayant un objectif commun : refléter l’identité du Trégor que l’Agglo soutient dans son développement. T comme territoire, T comme Trégor. Le T est une déclinaison de ce qui touche les habitants au quotidien avec une rubrique « Temps forts » qui présente l’action de la collectivité au présent et pour l’avenir, ou encore « Temps partagé » qui s’attarde sur les services utiles au cadre de vie, et puis les pages « Trésor » faites de paysages sublimes à révéler. Plus loin, on se retrouve pour un « Tête-à-Tête », on fait un focus sur un thème au « Télescope ». Un soin particulier est apporté à la qualité des textes et à l’esthétique, aux photographies qui en font un journal agréable à lire.

catégorie Conception graphique

Ville de Rouen • Rouen magazine

La maquette de Rouen Magazine permet un traitement différent sur chaque page, elle est colorée et peuplée de pictogrammes pour la rendre attractive. Une conception graphique originale, qui permet de faire ressortir les trois points essentiels de sa ligne éditoriale : une revue « citoyenne » axée sur tout ce qui peut contribuer à créer du lien social dans la ville ; une revue ouverte sur des sujets variés et à l’écoute des changements, une revue pédagogique qui explique pour mieux susciter le débat et/ou l’adhésion.

Aquitanis, Office Public de l'habitat de Bordeaux métropole • Urbanité

Urbanité est un magazine atypique, coopératif et enrichie sur le web. Il accompagne un positionnement d’entreprise publique singulier, militante, en réseau et en transition. Ce dernier numéro est co-conçu et co-rédigé avec l’association Place To B dans sa version print et web et fait écho au travail de réflexion collective mené autour de l’habitat durable et de la notion d’urbanité. Urbanité s’inscrit dans une stratégie de communication globale : événementiel + édition d’un ouvrage + magazine print et amplification web.

Ville de Roubaix • Alternatif

Son parti pris très esthétique, dédié à l'image et à la création, vient magnifer le contenu et rend le journal très attractif. Un journal urbain, moderne et créatif qui valorise l’image du territoire

Lannion Trégor Communauté • Le T Lannion Trégor

Une refonte du magazine a eu lieu, il y a un an. L’objectif était le suivant : des textes plus courts, des pages moins denses, des photos plus grandes, plus belles, une certaine sobriété dans le style et un papier agréable au toucher. La maquette a été réalisée avec une agence, en étroite collaboration avec la journaliste et la chargée de communication qui fait la mise en page en interne. Un journal agréable, riche d’infos et que l’on a envie de garder. L’esthétique est soignée, notamment les photos, privilégiant une collaboration assidue avec un photographe professionnel. Régulièrement, Lanion Trégor communauté fait appel à un peintre qui vient croquer sur le terrain.

catégorie Dispositif média

Mulhouse • M+

La ligne éditoriale de M+ thématique papier s’articule dans un projet éditorial global avec des outils liés à l’actualité chaude, via le webzine M+ www.mplusinfo.fr mais aussi les réseaux sociaux (Facebook M+, Facebook Ville de Mulhouse, Twitter, Instagram) permettant un traitement de l’information 7j/7. La stratégie éditoriale permet de s’adresser au plus grand nombre, y compris la population jeune (les moins de 24 ans représentent 1/3 des Mulhousiens) mais aussi des utilisateurs de la ville. L’articulation de M+ papier avec les supports web est dans l’ADN du projet éditorial avec le supplément thématique consacré au décryptage de l’action municipale et le webzine M+ mplusinfo.fr qui, au rythme de deux à trois articles par jour, permet de traiter l’actu à chaud, qu’elle soit municipale ou portée par les acteurs mulhousiens (associatifs, culturels, sportifs, économiques…).

Ville et métropole de Nantes • Nantes passion

Nantes passion marque le début d’un nouveau cycle politique et répond à une volonté de renforcer la participation citoyenne. Le magazine incarne une nouvelle vision de l’information et de la relation avec le citoyen dont l'objectif est : développer une information et une relation transparente et sincère avec le citoyen. Un dispositif qui rend plus lisible la réforme territoriale et le rôle de chaque collectivité : Nantes Passion, magazine de la ville, espace de tous les usages ; Nantes Métropole, journal de toutes les transitions (environnement, digital, mobilité…). Ceci explique le nouveau contrat de lecture de Nantes Passion : « poursuivons la conversation ». Un dispositif participatif transmédia : les habitants-lecteurs posent les questions au Maire et contribuent au choix des sujets et aux contenus du print, via les réseaux sociaux. Nantes passion a pour objectif de faire émerger un dispositif transmédia, associant print et digital, le magazine adopte les codes visuels et graphiques du monde numérique.

Agglomération du Grand Chambéry • Cmag

Le webzine cmag-agglo.fr est un magazine pluri-média. Le lecteur y retrouve les articles du magazine avec de nombreux contenus enrichis : diaporama photos, liens, vidéos, etc. Des contenus complémentaires sont créés spécifiquement pour le webzine : des visites, des portraits en vidéo des témoignages dans la rubrique « Ils agissent ». Les vidéos ou diaporamas photos viennent compléter l’actualité sur certains sujets. Le système de QR code permet de rediriger le lecteur directement vers les informations sur le sujet qu’il est en train de lire. La version digitale du Cmag sort avant la version papier en avant-première. La sortie du nouveau journal est accompagnée d'une newsletter et d'un travail de relais des contenus enrichis sur les réseaux sociaux pour assurer une diffusion optimale.

catégorie Communication interne

Région Normandie • Tous Normands

Tous Normands est un journal interne au mode de diffusion le plua large possible : impression papier et envoi individuel à tous les agents de la région. Le journal met en valeur le travail et les compétences des agents. Il est complété par un réseau social et collaboratif d’entreprise qui permet de relayer des vidéos et photos. Les textes courts tiennent compte des nouveaux comportements de lecture et le style rédactionnel répond à la volonté d'aller à l'essentiel pour être mieux lu. Un journal agréable à lire, humain et impactant.

Département de Seine Saint-Denis • Acteurs

Contemporaine, sobre et aérée, cette nouvelle version du journal interne du département décloisonne et crée des passerelles entre les directions et services. Elle donne une image positive du service public départemental et permet d’insuffler un sentiment d’appartenance. Il a pour objectif d’informer les agents sur les fondamentaux des métiers, des missions et de l’organisation de la collectivité, ainsi que sur les grands enjeux du service public départemental : donner du sens au travail accompli au quotidien. Il valorise le travail et l’implication des agents et contribue au sentiment d’appartenance à une administration moderne et utile aux usagers. Acteurs est décliné comme une marque interne puisque le site intranet s’appelle « e-acteurs » et la newsletter hebdomadaire envoyée à tous les agents s’appelle « La lettre aux acteurs ».

Département du Lot et Garonne • En Direct

Ce magazine est conçu pour les agents et par les agents du département. La construction du chemin de fer, le choix des angles et des sujets se fait avec des correspondants communication qui composent le comité de rédaction. Son parti-pris est axé sur le partage d’une culture territoriale commune. Ses rubriques valorisent les métiers et les savoir-faire pour favoriser le sentiment d’appartenance et la reconnaissance du travail réalisé au quotidien par les agents. Sa ligne éditoriale conjugue travail du quotidien et politiques publiques. Il vise à donner du sens aux missions des agents par la mise en perspective du projet départemental. Pour répondre aux enjeux de développement durable, le mode de diffusion des supports a évolué vers un mode plus écologique et plus économique.

Ville d'Angers et Angers Loire métropole • Contact

Le nouveau Contact se veut un journal où les agents se retrouvent et se reconnaissent. C’est aussi un outil de communication qui vient en appui du projet managérial et des grandes orientations. Un journal agréable à lire et facile d’accès pour tous (niveaux de lecture, photos, infographies...) Un découpage en 4 espaces rédactionnels souples a été retenu : Échos, Focus, Intéractions et Trait d’union permet à chacun de s'y retrouver. La 4e de couverture est toujours consacrée à un portrait « personnel » et hors métier, valorisant un agent et sa passion ou son engagement. Sur l’intranet, des liens sont fait entre le print et le web avec des contenus enrichis et des ponts entre les différents supports d’information.

Métropole Européenne de Lille • Notre Magazine

La nouvelle version de Notre Magazine constitue un réel outil de transformation de la culture interne. Un magazine graphique, esthétique avec une grande qualité de maquettage. Ses valeurs sont le bien-être, la solidarité, le partage, le vivre ensemble, la convivialité, la force du collectif. Il crée un univers coloré et humain qui incarne l’optimisme et l’innovation. Il a pour objectif de rendre les agents acteurs de l’information et de la valorisation de leurs projets et leurs actions (rubrique Carte blanche). Notre Magazine explique de manière transparente, accessible et pédagogique le projet de l’administration pour une véritable adhésion. Il joue la complémentarité avec les autres outils de communication interne (l’intranet, les newsletters, l’affichage dynamique). Il joue la carte du cross-média. De nombreux articles renvoient vers des contenus plus complets sur l’intranet ou des films.

catégorie Petits Poucets

Commune de Sansais • Paroles de Pigouille

Les sujets abordés se veulent divers et variés, ne se limitant pas au territoire de la commune. Ils témoignent de la volonté de coller aussi à l’actualité du moment. Au-delà de l’information, ce journal fait passer des messages et sensibilise sur le développement durable, sur la nécessaire évolution des comportements, sur la prise de conscience que l’espace public et le cadre de vie sont l’affaire de tous.

Commune de Hédé-Bazouge • Petit Tacot

Petit Tacot est un magazine collaboratif avec un comité de rédaction constitué uniquement de bénévoles. Il met en valeur l’image d’une ruralité moderne et positive. L'ambition éditoriale : construire un média d’actualité qui met en valeur les habitants,les professionnels, les gens de passage sans aucun encart publicitaire avec un relai sur les réseaux sociaux. Il permet ainsi de favoriser une interaction avec les habitants. Les thématiques des dossiers alimentent les réflexions de l’action municipale et contribuent à de nouveaux projets municipaux.

Commune du Trait • Trait Infos

Reconnu comme le support de communication privilégié des habitants du Trait, Le Trait Infos participe au rayonnement de la ville à travers des articles présentant les actions de la municipalité et de nombreux services municipaux. La ligne éditoriale de cette publication accorde également une place importante à la mise en valeur du tissu associatif local et aux acteurs du dynamisme économique du territoire.

Commune du Puy-Notre-Dame • Le Journal Ponot

Le mode de réalisation participatif et ouvert. Une vraie place est donnée aux photos pour rendre le support plus attractif. L’introduction de différentes couleurs a permis d’établir un code couleur par rubrique, amenant plus de dynamisme. La commune du Puy-Notre-Dame dispose de deux sites internet : un site vitrine à orientation patrimoniale, historique et touristique, et un blog d’information à vocation d’actualité. Le nouveau journal s’articule entre les deux, à la fois support d’actualité et journal de la mémoire collective et du patrimoine avec la rubrique « portrait ». Il constitue donc un maillon entre une population vieillissante qui ne va pas du tout sur les sites et une population plus jeune qui ne connait pas forcément l’histoire du village.

Les jurys de la presse territoriale

Trois jurys différents se réunissent pour analyser les publications et attribuer les prix sous la présidence d'une personnalité.

Nassira El Moaddem, présidente du jury 2018

Nassira El Moaddem, directrice - rédactrice en chef du Bondy Blog, est la présidente du jury du 20e Prix de la presse territoriale.

Média en ligne, le Bondy Blog a pour objectif de raconter les quartiers populaires et de faire entendre leur voix dans le débat national.

C’est avec son regard sur l’information locale, avec son action auprès des jeunes dans l’éducation aux médias sur les questions d’égalité des sexes et de mixité, avec sa vision de journaliste de terrain de proximité, qu’elle analysera les publications des collectivités locales du 20e Prix de la presse territoriale.

Le jury pro

Il rassemble des professionnels de la communication publique, du journalisme territorial et du graphisme. Pendant une journée complète, il étudie l’ensemble des dossiers qui lui sont présentés et distingue les “nominés”, les publications remarquables en lice pour obtenir un prix. Le jury pro se réunit à Bordeaux. Le jury pro du 20e Prix de la presse territoriale est composé de :

  • Julie Clamens, responsable des publications, direction de la communication Bordeaux Métropole
  • Emmanuel Gaiotti, responsable de la communication de la ville de Saint-André de Cubzac
  • Éric Hulois, maître de conférences à l'Université l’IUT Bordeaux-Montaigne - Consultant en communication éditoriale
  • Caroline Joanteguy, chargée de communication interne Ville de Lormont
  • Laure Petit-Gas, responsable service médias internes Bordeaux Métropole
  • Didier Rigaud, maître de conférences à l'Université Bordeaux-Montaigne
  • Emilie Serf, étudiante de l'IUT Bordeaux Montaigne
  • Matthieu Stievet, directeur de la communication Conseil départemental de Lot-et-Garonne
Le grand jury

Composé de représentants du monde de la communication, du journalisme et des médias, il est présidé par une personnalité choisie pour le regard particulier qu’elle porte sur les publications territoriales. Il décerne les prix de catégories et le Grand Prix de la presse territoriale parmi les publications nominées par le jury pro.

  • Nassira El Moaddem, directrice - rédactrice en chef du Bondy Blog, présidente du jury 2018
  • David Fréon, rédacteur en chef - journaliste à la ville de Massy
  • Bernard Deljarrie, délégué général de Cap’Com
  • Marie-Hélène Galin, directrice de la communication de l'Association des Maires de France
  • Agnès Géraud, directrice artistique de l’agence Giboulées
  • Audrey Leclercq, directrice de la communication et de l’information du Conseil Départemental de la Seine-Maritime
  • Didier Rigaud, maître de conférences à l'IUT Bordeaux Montaigne
  • Emmanuelle Signol, chargée de communication à la ville de Tarare
Le jury étudiant

Chaque année, une sélection de publications territoriales est soumise à l’analyse d'un jury composé d'étudiants de la Licence professionnelle « Communication éditoriale et digitale » de l’IUT de l’Université Bordeaux Montaigne. La promotion décerne le « Prix Bordeaux Montaigne ».

Le règlement du Prix de la presse territoriale

Qui peut participer ?

Le Prix de la presse territoriale concerne toute publication périodique papier destinée à la population ou aux agents de la structure candidate, dont au moins un numéro a été diffusé durant l’année en cours. Pour garantir l'accès à tous, la gratuité et la simplicité de participation sont érigés en principe.

Peuvent être candidats : toutes les collectivités territoriales : communes intercommunalités, départements, régions ; et toutes les institutions publiques : administrations déconcentrées, ministères, chambres consulaires, SEM, syndicats mixtes, offices de tourisme, de logement social...

Un dossier déposé par une agence prestataire doit être co-signé par un représentant administratif ou élu de l’organisme candidat.

Le Prix de la presse territoriale est organisé en 7 catégories. Leur dénomination s'entend de manière large et permet à tout dossier de concourir au prix. Les candidats déposent un dossier global et c'est le jury pro qui nomme les dossiers dans une catégorie du concours.

Règlement du Prix de la presse territoriale

Les Rencontres nationales de la presse territoriale

Véritable temps de veille et de partage d'expériences, la cérémonie de remise des Prix se tient pendant les Rencontres nationales de la presse territoriale. Ces journées de formation et de réseau s'adressent à tous les professionnels intéressés par les nouveaux enjeux de l'information locale : communicants publics, graphistes, journalistes, community managers...

Rencontres Cap'Com de la presse territoriale
Dans les mêmes thématiques :