Aller au contenu principal

Bourbon-Lancy, regard sur la communication d’une petite ville

Publié le : 16 septembre 2021 à 11:41
Dernière mise à jour : 23 septembre 2021 à 12:22
Par Bernard Deljarrie

La commune de Bourbon-Lancy, qui a accueilli le séminaire annuel de l’équipe Cap’Com, est un bel exemple de la communication publique d’une petite ville de 5 000 habitants. Un regard qui va de pair avec l’étude sur la communication des petites communes qui est en cours.

Dans les mêmes thématiques :

Comme de nombreuses communes de Saône-et-Loire, Bourbon-Lancy se doit d’inventer son développement pour faire face aux difficultés que rencontrent bien des petites villes de Bourgogne.

Rendez compte de la spécificité de la communication des petites villes. Rejoignez les 150 communicants qui ont cette semaine participé à l’étude Radioscopie de la communication des petites communes.

Répondez au questionnaire avant le 1er octobre

Certes, Bourbon-Lancy est, depuis le peuplement des Éduens et la période gallo-romaine, une station thermale renommée. Alors que ce fut une cité médiévale importante, c’est toutefois le XIXe siècle qui fut son âge d’or autour de ses thermes et de son casino. Le territoire est aussi, depuis la fin du XIXe siècle, un site industriel important. L’usine de moteurs du groupe Fiat, qui a pris la suite de la fonderie de 1874, rassemble encore aujourd’hui plus d’un millier de salariés.

Mais c’est sous l’impulsion de la municipalité que, depuis les années 1980, Bourbon-Lancy construit son développement. La création en 1984 d’un lac touristique, à deux pas du centre-ville, a été le point de départ d’un nouveau positionnement. Une orientation que la communication de la ville porte avec force.

« Donner une nouvelle identité à la ville fut ma priorité dès mon élection en 2014 », reconnaît Édith Gueugneau, maire de Bourbon-Lancy.

La création d’un service communication, point de départ du renouveau

La municipalité crée alors un service communication et embauche son premier professionnel. Depuis, c’est une succession d’actions de communication qui visent autant à informer et associer les habitants qu’à accompagner le développement économique et touristique du territoire.

En décembre 2014, la ville se dote d’une identité graphique qui prend la place du blason traditionnel. Le logo illustre les spécificités de la ville, les colombages de la cité médiévale, les briques de la fonderie, l’eau des thermes et du lac.

La refonte du bulletin municipal n’a pas tardé. Celui-ci devient un véritable magazine de 28 pages publié trois fois par an. À noter que les 2 300 exemplaires sont chaque fois distribués par les élus.

Audrey Charbonnier, chargée de communication de la commune de Bourbon-Lancy

Le numérique n’est pas oublié. Le site internet est repensé et remodelé autour d’une nouvelle arborescence des rubriques. Il intègre les actualités et permet l’accès aux services publics.

Et, plus récemment, en février de cette année, la ville lance sa web app, interface plus riche, plus intuitive, favorisant l’interactivité avec les internautes, qui peuvent être alertés, et qui peuvent signaler un problème relevant de la commune.

Aujourd’hui, le service communication regroupe quatre personnes et assure aussi l’organisation de la saison culturelle de la ville.

Radioscopie de la communication des petites communes

Bourbon-Lancy illustre les capacités que peuvent avoir les petites villes pour concevoir une stratégie et porter des outils de communication. Des moyens mais aussi des difficultés qui seront mis en évidence plus globalement au travers de l’étude « Radioscopie de la fonction communication dans les petites collectivités territoriales ».

Des temps dédiés aux communicants des petites collectivités au Forum de Rennes en décembre 2021

La 33e édition du Forum de la communication publique, qui se tiendra les 7, 8 et 9 décembre 2021, fait la part belle aux problématiques de communication des petites collectivités à travers plusieurs temps d'échanges et de réflexions :

  • la présentation des résultats de l'étude « Radioscopie de la fonction communication dans les petites collectivités territoriales » ;
  • un tapis de paroles pour échanger entre communicants sur les pratiques de chacun ;
  • un atelier sur les outils « push » utilisés dans les petites collectivités.
À lire aussi :
Une étude sur la communication des petites collectivités
Lire la suite
Les applications mobiles plébiscitées par les collectivités et leurs administrés
Lire la suite
Les petites villes faiblement déployées sur les réseaux sociaux
Lire la suite

Le marketing des petits territoires

Lire la suite