Aller au contenu principal

Le Grand Prix Cap'Com 2019

Le Prix des campagnes de communication publique et territoriale

Le Grand Prix Cap'Com récompense les campagnes de communication des collectivités locales, institutions publiques et associations d'intérêt général. Au-delà de la reconnaissance de la qualité du travail des professionnels de la communication publique et territoriale, le Grand Prix Cap'Com est un véritable observatoire des tendances du secteur.

Le palmarès du Grand Prix Cap'Com 2019

10 collectivités ont été récompensées lors de la cérémonie de remise du 31e Grand Prix en clôture du Forum de Bordeaux le 5 décembre.

Nous avons apprécié cette nouvelle manière d'envisager l'information et la relation aux citoyens.

Ruedi Baur, directeur de création, fondateur de l'atelier de design Intégral et président du jury

La communication descendante appartient au passé. Les dix campagnes lauréates du Grand Prix de la communication publique 2019 en témoignent. Co-construite avec les citoyens, la communication publique contribue au renforcement du lien entre institution et citoyen. « Ce qui nous lie » était justement le thème du 31e Forum Cap'Com de Bordeaux, clôturé par la cérémonie de remise des prix ce jeudi 5 décembre 2019.
C'est le nouveau média d'information numérique Ici Rennes qui a reçu le Grand Prix de la communication publique et territoriale. En diffusant l'information locale au plus près des habitants, la ville et la métropole de Rennes renouvellent la place de la parole publique et retissent le lien de confiance avec les citoyens.

Grand Prix Cap'Com 2019

Le Grand Prix Cap'Com 2019 est décerné à Rennes, ville et métropole, pour son dispositif éditorial « Ici Rennes »

Né d'ateliers de concertation avec des groupes tests d'habitants, Ici Rennes est un média dédié à l'actualité des politiques publiques. Le dispositif relève d'un positionnement stratégique bien défini : les services et informations pratiques sont accessibles sur le site internet de la collectivité ; l'actualité des politiques publiques sur la plateforme média Ici Rennes. Au quotidien, Ici Rennes s'appuie sur un dispositif éditorial numérique complet : une application mobile gratuite ; des réseaux sociaux dédiés ; une newsletter ; une plateforme de podcasts et une diffusion hebdomadaire sur l'espace public via les panneaux numériques de la ville. Le dispositif ne vient pas à la place des autres supports éditoriaux, mais bien en complément. Sa vocation est ainsi de contribuer à mieux informer les habitants sur l'action de l'institution et les politiques publiques.

C'est cette stratégie affûtée qu'a souhaité saluer le jury du Grand Prix 2019, séduit par cette nouvelle manière d'envisager l'information et la relation aux citoyens. Car au-delà d'un dispositif média cohérent, plus en phase avec les usages d'aujourd'hui et qui informe efficacement avec des contenus souples et créatifs, Ici Rennes contribue à retisser le lien de confiance entre les citoyens et l'institution.

Ici Rennes
Communication interne

Le prix de la communication interne est décerné au département de Charente-Maritime pour sa « Web série sur la protection des données personnelles et du système d'information »

Dans la continuité d'actions de communication interne menées depuis plusieurs années, et avec l'entrée en vigueur du RGPD, le département de Charente-Maritime réalise une web série pour sensibiliser les agents à la sécurité informatique. Après une vidéo teasing, quatre épisodes sont diffusés sur l'intranet et reprennent les thématiques du système informatique, de la mobilité, des mails et des mots de passe. Le principe : un comédien qui joue le rôle d'un journaliste et interroge les agents sur leur lieu de travail. Un dispositif qui associe les agents pour une meilleure appropriation de la campagne et de ses enjeux. Le ton est juste et drôle. C'est cette justesse qu'a soulignée le jury. Une web série qui offre une vraie pédagogie malgré la technicité du sujet.

Websérie - La protection des données personnelles et du système d'information

Étaient également nominés dans cette catégorie :

  • La ville de Saint-Paul-Trois-Châteaux pour son « Parcours d'intégration des nouveaux agents »
  • Le département de Seine-Maritime pour les « Trophées de l'initiative interne »
Communication culturelle et événementielle

Le prix de la communication culturelle et événementielle est attribué à Terres de Loire Habitat pour « Cultur'Hall »

Pour promouvoir l'offre culturelle dans l'habitat social et renforcer le lien social dans un cadre de vie collectif, Terres de Loire Habitat et Cultures du Cœur Loir-et-Cher (association de solidarités culturelles) mettent en place Cultur'Hall : un dispositif original de spectacles organisés dans les halls d'immeubles. Les habitations ciblées se situent dans les quartiers prioritaires de la ville, dans un contexte de rénovation urbaine. L'opération est simple : un appel à candidature pour les artistes, une communication in situ par voie d'affichage, un spectacle d'une heure puis un pot convivial.
Les membres du jury saluent une micro-communication de proximité qui renforce le rôle de la communication comme outil de médiation et assure de manière efficace la rencontre entre la culture et le public.

Cultur'Hall

Étaient également nominés dans cette catégorie :

  • Brest Métropole pour « Melting place ! »
  • La communauté d'agglomération de Saintes pour « Les Échappées rurales® »
Communication comportementale

Le prix de la communication comportementale est décerné à la ville du Havre pour « Au Havre, la propreté est un jeu d'enfant ! »

Une campagne de sensibilisation et de promotion du respect de l'espace public qui s'inscrit dans une communication à long terme pour mobiliser et inciter aux changements de comportements. Une consultation préalable des habitants permet de faire remonter les préoccupations principales, de mieux définir les messages de la campagne et de géolocaliser leur diffusion dans les espaces de la ville où les problématiques liées à la propreté ont été identifiées. Le dispositif s'appuie ensuite sur un réseau d'ambassadeurs impliqués et sur des nudges, avec notamment la mise en place d'équipements ludiques pour inciter au respect de la propreté (cendriers sondeurs, paniers de basket au-dessus des corbeilles, etc.). Une campagne complète, qui voit des effets concrets grâce à une stratégie qui s'inscrit dans le temps et à l'implication des habitants.

Au Havre, la propreté est un jeu d’enfant !

Étaient également nominés dans cette catégorie :

  • Campagne de Caux pour « Yes we Caux »
  • La ville de Mondeville pour « Serial krotters »
  • SNCF réseau pour « 2h38 »
Communication d'accompagnement de projets

Le prix de la communication d'accompagnement de projets est décerné au département d'Ille-et-Vilaine pour « KiCapte »

Dans un objectif de réduction de la fracture numérique au sein du territoire, KiCapte est une application gratuite et participative développée par le département d’Ille-et-Vilaine pour permettre aux habitants de mesurer la qualité réelle de leur connexion mobile et contribuer ainsi à mieux identifier les zones blanches. L'objectif final étant de faire pression sur les opérateurs de téléphonie mobile pour les résorber. Le dispositif comprend un didacticiel simple et pédagogique pour accompagner les usagers dans la mesure de la qualité du réseau. Une campagne d'affichage sur le territoire vise à faire connaître l'application et des kits communication sont également fournis aux communes. Au final, ce sont plus de 20 000 usagers qui ont téléchargé l'application et plus de 18 000 tests de connexion, permettant ainsi d'alimenter le baromètre de la couverture mobile en Ille-et-Vilaine.

KiCapte application participative de mesure de la couverture mobile

Était également nominé dans cette catégorie :

  • Pôle emploi pour « L'alternance part en live »
Communication institutionnelle

Le prix de la communication institutionnelle est attribué à la ville et Eurométropole de Strasbourg pour « Strasbourg, connectée à l'essentiel »

À l'heure des smart cities et villes technologiques, l'Eurométropole de Strasbourg communique sur l'apaisement, la douceur et la qualité de vie pour valoriser – dans une période autorisée légalement – les réalisations du mandat : aménagements de places et zones de rencontre, espaces propices à la déambulation à pied ou à vélo, etc. La campagne se déroule en trois temps avec une phase de teasing pour laisser libre cours à l'imagination des habitants sans discours imposé ; une phase de révélation assortie d'une vidéo issue d'un micro-trottoir ; une phase de conclusion déclinée en affichage, marque-pages, cartes postales et habillage du mobilier urbain pour favoriser les échanges et les rencontres.
Une campagne qui a été distinguée pour ses effets positifs et apaisants grâce à son esthétique et à son dispositif éditorial très travaillé.

Strasbourg connectée à l’essentiel

Étaient également nominés dans cette catégorie :

  • Les Hospices civils de Lyon pour « Les HCL bousculent les idées reçues »
  • La région Occitanie pour sa web série « Bonjour Tandem ! »
  • La ville de Thyez pour « Un Thyez presque parfait »
  • La ville de Cenon pour « Cenon.fr, tant à y faire »
  • Rennes, ville et métropole, pour « Ici Rennes »
Attractivité et marketing territorial

Le prix de l'attractivité et du marketing territorial est attribué au STAS pour « Un tramway nommé Design »

Pour accroître la notoriété de Saint-Étienne Métropole comme capitale du design et pôle d'attractivité des talents, le STAS organise un concours international de design dont l'objet est l'habillage du tramway. Ici, c'est le délégataire de service public qui – de lui-même – organise un concours international dont le sujet est le positionnement design porté par le territoire depuis de nombreuses années ! Une opportunité également d'utiliser le tramway comme marqueur durable de l'identité du territoire et objet de fierté des habitants. C'est à l'occasion de la Biennale internationale du design de Saint-Étienne, fréquentée par plus de 250 000 visiteurs, qu'est lancé ce concours auprès des étudiants en design des écoles du réseau « Villes créatives design UNESCO ». C'est aux écoles membres du réseau que s'adresse principalement la campagne de communication pour favoriser la participation des étudiants. Une campagne qui permet d'ancrer encore plus le positionnement design du territoire, tout en portant les valeurs du réseau de transports stéphanois.

Un tramway nommé Design

Étaient également nominés dans cette catégorie :

  • La Métropole européenne de Lille pour « Hello Lille »
  • La communauté urbaine de Caen-la-Mer pour « 10 bonnes raisons »
  • La ville de Gaillac pour le « Festival des lanternes, féeries de Chine »
  • L'office du tourisme de Châlons-en-Champagne pour « Wake up Châlons »
Communication citoyenne

Le prix de la communication citoyenne est attribué à Bordeaux Métropole pour « #BM2050 : rêver, penser, agir »

#BM2050 est un dispositif de démocratie participative ayant pour objet de proposer une vision prospective de la métropole. La démarche entend répondre à la question : dans quelle métropole aimerions-nous vivre en 2050 ? Le calendrier s’étale sur quinze mois pour : éveiller le public, le faire contribuer, lui permettre de débattre puis restituer l’ensemble des propositions et des scénarios qui se dessinent. Pour chacune de ces phases, un dispositif de communication globale, comprenant des éditoriaux pédagogiques, des jeux, du live sur les réseaux sociaux, du présentiel ou encore des partenariats médias, est mis en place. Logement, climat, mobilité, emploi, culture, éducation, intelligence artificielle : tous ces thèmes sont appréhendés par les élus, les citoyens et les experts. Un dispositif qui se donne les moyens de ses ambitions et qui a notamment été salué pour ses réalisations en matière de restitution de la concertation.

#BM2050 : rêver, penser, agir

Étaient également nominés dans cette catégorie :

  • La ville et Eurométropole de Strasbourg pour « Cette fois, je m'inscris et je vote »
  • La Ville de Paris – DASES pour « L'accessibilité des élections »
Prix des jeunes Cap'Com/Anacej

Le Prix des jeunes Cap'Com/Anacej est attribué à SNCF réseau pour « 2h38 »

2h38 est une campagne choc et expérientielle qui a pour objectif d'influencer les jeunes à cesser les comportements à risque sur les voies ferrées. Le dispositif est porté par un film impactant. Il fait revivre le cauchemar d'un personnage qui, chaque nuit à 2h38, se réveille hanté par les images d'un accident. Diffusé à bord d'un camion habillé aux couleurs de la campagne et stationné durant une journée dans les établissements scolaires participant à l'opération, le film est accompagné et soutenu par une heure de débat entre les encadrants et les jeunes. Une campagne qui a contribué à sauver 14 vies en 2018.

2h38

Étaient également nominés pour ce Prix spécial :

  • Brest Métropole pour « Plan alcool brestois »
  • La ville de Villiers-le-Bel pour « Paroles d'hommes »
Prix de la créa

Le Prix de la créa est attribué à la ville de Mondeville pour « Serial krotters »

Drôles, efficaces et impactantes, ce sont les affiches de la campagne propreté Serial krotters qui ont obtenu le Prix de la créa 2019.

Serial Krotter

Les campagnes nominées pour le Grand Prix Cap'Com 2019

Découvrez toutes les campagnes de communication publique et territoriale nominées pour le Grand Prix Cap'Com 2019.

Découvrez les 27 campagnes nominées

Les jurys du Grand Prix Cap'Com 2019

Trois jurys successifs se réunissent pour analyser les campagnes et attribuer les prix sous la présidence d'une personnalité.

Ruedi Baur. © Intégral

Le président du jury 2019 est Ruedi Baur, directeur de création, fondateur de l’atelier de design Intégral Ruedi Baur, Paris et Zurich

Depuis les années 1980, Ruedi Baur pense son activité de designer dans le contexte de l’espace public. Graphiste pour de nombreuses institutions culturelles, il organise dès les années 1990 un enseignement transdisciplinaire à l’Ensba de Lyon autour de la notion « d’espace-information ». Aujourd’hui il enseigne et développe des programmes de recherche à la Haute École d’art et de design de Genève, à l’Ensad à Paris ainsi qu’à l’université de Strasbourg.

Il crée dès 1989 ses propres ateliers : Intégral Ruedi Baur, Paris et Zurich, le laboratoire de recherche « Dix-milliards-humains » et l’institut de recherche Design Civic City. Parmi les très nombreux projets de signalétique, d’identité visuelle ou de scénographie dont il est l’auteur, on retiendra la création de l’identité visuelle de la métropole de Bordeaux et de celle du Centre des musées nationaux, la signalétique de la ville de Metz ainsi que récemment la conception du système d’informations voyageurs du futur métro du Grand Paris.

Le jury pro

Composé d'une trentaine de professionnels de la communication publique (directeurs de la communication, graphistes, community managers, agences...) et d'observateurs du secteur public local, le jury pro se réunit durant une journée à l'Assemblée des communautés de France pour analyser l'ensemble des campagnes présentées au concours et déterminer les meilleures campagnes de communication publique de l'année : les « nominés ». Pour l'édition 2019, les membres du jury pro sont :

  • Thomas Bellais, directeur du pôle communication, culture et patrimoine de la ville de Lillebonne
  • Stéphane Bidel, DC Design de l'agence Babel
  • Marie Caballero, directrice de la communication de la ville de Villeurbanne
  • Xavier Casart, cofondateur et directeur associé de l'agence Entrecom
  • Anne Constancio, directrice de la communication de l'agglomération de Haguenau
  • Christophe Disic, responsable de la communication éditoriale de la mairie du 12e arr. de la Ville de Paris
  • François Gadbin, responsable dialogue et relations citoyennes de la ville de Saint-Sébastien-sur-Loire
  • Sandrine Guirado, responsable de la communication de l'AdCF
  • David Heard, directeur de la communication de l'ARS Île-de-France
  • Julie Neuville, responsable de la communication de Grand Dax Agglomération
  • Dominique Mégard, fondatrice de Cap'Com
  • Maëlle Olivier, directrice du service éditions et numérique de la région Bourgogne-Franche-Comté
  • Élise Perdriau, responsable de la communication de la ville de Mauges-sur-Loire
  • Marie-Pierre Pernette, déléguée générale adjointe de l'Anacej
  • Karine Pueyo, directrice de la communication de la ville de Reims et du Grand Reims
  • Céline Radici, directrice générale des services de la ville de Limours
  • Philippe Révillon, directeur de l'attractivité du territoire à Bretagne Développement Innovation
  • Cédric Roué, directeur adjoint de la communication interne du département du Val-d'Oise
  • Nathalie Sauzeau, conseillère déléguée à la communication et au numérique de la ville de Biarritz
  • Claude Serra, directeur de la communication de la ville du Revest-les-Eaux
  • Lucille Simon, responsable de la communication de l'agence France locale
  • Laury Soupraya, chargée de communication et événements de l'université Paris-Descartes

Le grand jury

Le grand jury est composé de représentants du monde de la communication et des médias ainsi que des lauréats du Grand Prix de l'année précédente. Il est présidé par une personnalité choisie pour le regard particulier qu'elle porte sur la communication des institutions publiques. Le grand jury établit le palmarès en décernant les prix de catégories et le Grand Prix de l’année parmi les campagnes nominées par le jury pro. Pour l'édition 2019, les membres du grand jury sont :

  • Ruedi Baur, directeur de création, designer et président du 31e Grand Prix de la communication publique et territoriale
  • Constance Badot, responsable de la communication d'Angers Loire Métropole et lauréate du Grand Prix Cap'Com 2018
  • Bernard Deljarrie, délégué général de Cap'Com
  • Guillaume Doyen, directeur de la rédaction de La Gazette des communes
  • Muriel Gani, consultante en stratégies éditoriales et écrits digitaux
  • Karine Peuvrier, directrice de la communication de la Direction de l'information légale et administrative

Le jury des jeunes

Une sélection de campagnes est soumise à l’analyse d’une dizaine de représentants des conseils de jeunes qui décernent le Prix spécial jeunes. Ce prix spécial est organisé en partenariat avec l'Association nationale des conseils d'enfants et de jeunes (Anacej). Les membres du jury jeunes 2019 sont :

De gauche à droite :

  • Salim Akli du Comité jeunes de l'Anacej
  • Camille Jouabert du Comité jeunes de l'Anacej
  • Thomas Brancaeloni du Conseil parisien de la jeunesse
  • Salama Coulibay du Conseil parisien de la jeunesse
  • Yassamine Ibalhaoune du Conseil parisien de la jeunesse
  • Elsa Marignac du Comité jeunes de l'Anacej
  • Sylvain Perichon du Conseil parisien de la jeunesse
  • Charlotte Cornet du Comité jeunes de l'Anacej
  • Valentin Poirot du Comité jeunes de l'Anacej
  • Nana Seidi du Comité jeunes de l'Anacej
  • Accompagné par David Oupoh Gozo chargé de communication de l'Anacej
  • Absente sur la photo Clara Martin du Conseil parisien de la jeunesse

Le règlement du Grand Prix

Consultez le règlement du Grand Prix pour connaître ses catégories, la procédure d'inscription et les éléments d'analyse des dossiers.

Le règlement du Grand Prix Cap'Com

Qui peut participer ?

Le Grand Prix de la communication publique et territoriale concerne toute opération de communication menée par une collectivité territoriale, un EPCI ou une structure intercommunale, une administration déconcentrée ou un ministère, une chambre consulaire, un office de logement social, une SEM, un organisme public ou parapublic, une association d'intérêt général. La participation au prix est simple et gratuite, ce qui permet à toutes les structures, y compris les plus petites, de concourir. Les dossiers déposés par une agence prestataire doivent être co-signés par un représentant administratif ou élu de l'institution candidate.

Quand puis-je déposer ma candidature ?

Chaque année, les inscriptions pour le Grand Prix Cap'Com sont ouvertes du 1er juillet au 15 octobre. Les dossiers présentés concernent les stratégies et campagnes de communication dont les opérations sont intervenues durant les douze mois précédant l'acte de candidature.

Peut-on concourir plusieurs fois ?

Les candidats peuvent présenter un ou plusieurs dossiers, dans une ou plusieurs des catégories du Grand Prix Cap’Com. Un dossier spécifique doit être réalisé pour chacune des opérations présentées.

Quelles sont les catégories du Grand Prix ?

Le Grand Prix Cap’Com est organisé en sept catégories thématiques représentant les grandes fonctions de la communication publique territoriale : communication interne, communication institutionnelle, attractivité et marketing territorial, communication culturelle et événementielle, communication comportementale, communication citoyenne, communication d'accompagnement de projets et de chantiers.