Aller au contenu principal

Opinion

Les humeurs, points de vue et prospectives autour de l'actualité de la communication publique de Marc Thébault, Yann-Yves Biffe, et Marc Cervennansky, et de tous les communicants publics qui ont quelque chose à dire ! Pour envoyer votre contribution, c'est par ici.

  • Publié le : 4 février 2019 à 08:30
    Par Marc Thébault

    Pourquoi estimer la valeur d’une action publique au service de l’attractivité d’un territoire frise le non-sens lorsqu’il s’agit de l’examiner seulement par la fin, à savoir les actions de communication ? Tentative de réponse …

    Lire la suite
  • Publié le : 21 janvier 2019 à 08:32
    Par Marc Cervennansky

    Invité à participer à une table ronde sur "l’intelligence artificielle à l’écoute du citoyen", rapidement la question m’a été posée sur l’avenir du communicant public face aux perspectives offertes par la puissance des algorithmes. Les robots vont-ils bientôt remplacer les communicants ? Plongeons au cœur de la machine avec une clé de 12.

    Lire la suite
  • Publié le : 21 janvier 2019 à 08:30
    Par Marc Thébault

    Il y a 6 ans, quasiment jour pour jour, je proposais ici même une liste de 10 devoirs et de 10 droits des communicants publics. À leur relecture, quelques années plus tard, j’ai la conviction qu’il n’est pas inutile de les republier, ne serait-ce que pour relancer, entre nous, un débat (c’est d’actualité) sur nos visions de ce métier si particulier. À vos commentaires donc !

    Lire la suite
  • Publié le : 18 janvier 2019 à 08:07
    Par Alain Doudiès

    Parfois, l’Histoire nous met les yeux en face des trous. Ainsi, le mouvement des « gilets jaunes ». Confus et contradictoire dans ses revendications, incertain voire inquiétant dans ses suites, il pose radicalement, hors du débat public habituel, mais de manière fondamentalement politique, la question de la démocratie.

    Lire la suite
  • Publié le : 8 janvier 2019 à 08:40
    Par Yann-Yves Biffe

    Si les inspirations d’un manager ou communicant publics sont forcément variées, auriez-vous imaginé trouver matière (hum) à réflexion pour votre pratique professionnelle dans le best-seller de Giulia Enders « Le charme discret de l’intestin ? » Pourtant, en prenant un peu de distance on y comprend tout l’intérêt de penser et communiquer simplement d’une part, et d’autre part que le cerveau a pour seule vocation de gérer le mouvement. Sus à l’immobilisme en 2019 !

    Lire la suite
  • Publié le : 8 janvier 2019 à 08:30
    Par Marc Thébault

    Au fond du fond du fond, le marketing territorial, à quoi ça sert ? Je veux dire vraiment ? Enfin comprenez « pourquoi en faire au bout du compte » ? Il m’est apparu que la réponse n’était pas si évidente. En réalité si, elle l’est ; pour autant, d’autres réponses arrivent d’abord à l’esprit et, pour dire les choses comme elles sont, nous embrouillent et nous écartent de la vraie finalité. Finalité qui, pour le coup, ne m’est revenue que grâce aux lumières de Christophe Alaux, indispensable responsable de la Chaire ANMT (Attractivité et Nouveau Marketing Territorial) d’Aix-en-Provence. Tâchons d’être à la hauteur dans la démonstration ci-dessous …

    Lire la suite
  • Publié le : 2 janvier 2019 à 16:56
    Par Bernard Deljarrie

    2018 s’est clos sur la 30e édition du Forum Cap’Com. Depuis 1988, chaque année, les communicants publics s’y retrouvent pour échanger, se former et faire progresser le métier. C’est là - pour un réseau associatif professionnel - une très belle réussite collective. Ce 30e Forum marque une étape et 2019 doit être l’occasion de tracer des perspectives pour l’avenir de notre métier. L’enquête « Radioscopie des communicants publics » que Cap’Com vient de réaliser révèle que les communicants publics ont conscience que notre métier va profondément évoluer dans les prochaines années.

    Lire la suite
  • Publié le : 13 décembre 2018 à 17:07
    Par Marc Thébault

    « Désespérer des autres, c’est se désespérer soi-même ». Je ne sais plus qui a dit cela. Mais j’y repense depuis le dernier Cap’Com. En effet, à l’occasion du retour sur les 30 ans du Forum, nous en sommes venus à évoquer les « gilets jaunes » et, sincèrement, à nous demander si en plus des ateliers de formation à la lutte contre les stéréotypes de genres, il ne convenait pas d’en programmer de nouveaux, cette fois à l’encontre des stéréotypes de classes.

    Lire la suite
  • Publié le : 13 décembre 2018 à 17:07
    Par Laurent Piquard

    Chers amis de Cap'Com, je vais vous parler de politique.
    Non, ne fermez pas vos écrans !
    Attendez.
    Temps de lecture : 5 minutes.
    Une session Facebook ou Twitter en moins, c’est pas la mort :-)
    C’est parti.

    Lire la suite
  • Publié le : 26 novembre 2018 à 21:52
    Par Marc Cervennansky

    Les jeunes ne sont plus sur Facebook, les chiffres l’affirment. Et les jeunes d’aujourd’hui seront les vieux de demain. En communication, pour toucher les futurs anciens jeunes, autant se lancer sur les nouveaux réseaux sociaux qui leur plaisent. Connaissez-vous TikTok, le réseau social qui compterait déjà plus de 500 millions d’abonnés dans le monde ?

    Lire la suite
  • Publié le : 26 novembre 2018 à 17:07
    Par Marc Thébault

    Ni idiots confiants ni complices, sans angélisme et sans parti pris, sans nier les liens entre presse et grands groupes privés mais sans voir du complot partout, et si les communicants publics rappelaient qu’il n’existe pas de société de liberté (au moins depuis le 28 juillet 1881) sans liberté de la presse ? Accessoirement, en redisant aussi qu’on a la presse que l’on mérite. Et en reconnaissant que du côté camouflage ou distorsion de la réalité, nous n’avons que peu de leçons à donner (on ne te dit pas merci Edward Bernays).

    Lire la suite
  • Publié le : 13 novembre 2018 à 07:07
    Par Marc Thébault

    On pense souvent qu’un dircom public "pro" se reconnaîtrait à sa capacité, innée ou acquise, d’anticiper sans erreur les retombées de ses actions. De plus, il les placerait toujours au sein d’un cadre global, et bien défini, j’ai nommé la "stratégie". Ainsi, en cas de besoin, notre dircom public serait-il apte pour, à la demande, défendre ses choix, motiver ses préconisations et les resituer immanquablement au sein d’objectifs stratégiques (qu’il n’a pas oublié de faire valider en amont). Jamais pris au dépourvu quel que soit son interlocuteur (directeurs, DGA, DGS, membre du Cabinet, élus, etc …), le dircom pourrait, avec la sérénité que lui apporte sa certitude dans la pertinence de ses axes de travail, comme son expérience et sa formation, soutenir chaque projet sans baisser le regard, ni bégayer, ni encore moins céder le moindre pouce quant à ce qu’il envisage. Et, de toute façon, il a inscrit sa propre stratégie dans celle, plus large, élaborée par les élus. Je parle ici du "projet politique". Conforme en tout point aux lignes tracées par ce document de référence, notre dircom est blindé. Non pas fanfaron ou aveugle ; juste calé là où il doit être : dans sa stratégie. Voilà, voilà … Au moins, c’est ce que nous aimerions toutes et tous. Parce que, dans la réalité, les choses semblent … comment dire ? … Moins … Carrées.

    Lire la suite
  • Publié le : 12 novembre 2018 à 11:40
    Par Yann-Yves Biffe

    Combien de temps avant les élections faut-il particulièrement faire attention en ce qui concerne la communication des collectivités ? La question va prendre de plus en plus d’importance à mesure que l’on va se rapprocher des élections. Ceux qui ont de l’expérience disent 1 an, les textes disent 6 mois mais avant aussi ils disaient 6 mois mais c’était un an. Qui croire ? Mettons fin au suspense : c’est 6 mois, même si ce n’est pas une raison pour faire n’importe quoi au préalable. Et voilà pourquoi...

    Lire la suite
  • Publié le : 31 octobre 2018 à 17:07
    Par Marc Thébault

    L’évolution historique de la communication publique montre que, depuis plus d’une décennie, les schémas du marketing pénètrent les pratiques de la compublique. Même si, pour l’heure, il n’est pas question de sacrifier au tout "logique de marché", il est admis désormais que le marketing, qualifié alors de "territorial", peut influer sur les pratiques communicationnelles et venir les compléter. Voire, proposer un réel un changement de cadre pour nos références professionnelles. Mais, une fois cela posé, on s’aperçoit que "entrer en marketing", c’est certes s’enrichir, mais c’est aussi renoncer, tant ces nouvelles pratiques remettent en cause nombre de croyances de la compublique. Pratiquer le marketing, même s’il n’est que territorial, c’est donc faire son deuil de quelques pratiques publiques traditionnelles. J’en vois au moins cinq et, donc autant de mutations à opérer

    Lire la suite
  • Publié le : 15 octobre 2018 à 21:28
    Par Marc Thébault

    L’objectif de ce modeste billet est de tenter de répondre à une question cruciale : un bon dircom public est-il un dircom névrosé ? Question accompagnée de mises en garde sur deux grands dangers qui nous guettent, la "notabilisation" et la "starification".

    Lire la suite
  • Publié le : 15 octobre 2018 à 21:02
    Par Yann-Yves Biffe

    Sur les réseaux sociaux, générer des partages permet de doper le nombre de vues et mieux encore des interactions. Pour autant, il ne suffit pas de publier un contenu de qualité pour déclencher des partages. Il vaut mieux dans cet objectif avoir à l’esprit quelques considérations de formes, mais surtout se rappeler que le fan ne va pas partager parce qu’il aime ce que vous publiez, mais parce que cela va le valoriser !

    Lire la suite
  • Publié le : 2 octobre 2018 à 23:05
    Par Marc Thébault

    « Fais-moi mal, Johnny, Johnny, Johnny, envoie-moi au ciel … ». C’est en sifflotant ce tube de Boris Vian, que j’écris ce nouveau billet ! La raison en est simple. Elle réside dans la lecture d’offres d’emploi ou de stage.

    Lire la suite
  • Publié le : 1 octobre 2018 à 21:32
    Par Marc Cervennansky

    Facebook, Instagram, Twitter, YouTube, Pinterest, Snapchat, Linkedin, Tinder - non, pas Tinder -... Dès qu’un nouveau réseau social rencontre un succès notable, il y a toujours quelqu’un pour nous demander : « Quoi ta collectivité n’a pas encore de compte sur InstatwiTube ? » Devons-nous investir tous les réseaux sociaux du moment, au seul prétexte que cela nous permet de communiquer auprès de plus de monde ?

    Lire la suite
  • Publié le : 1 octobre 2018 à 21:32
    Par Marc Cervennansky

    Comment le réseau social n°1 sur l’image influe sur la réalité pour la transformer et la rendre désirable ? Communicants, êtes-vous prêts à repeindre en rose fushia le hall d’accueil de la mairie pour obtenir plus de “like” ?

    Lire la suite
  • Publié le : 17 septembre 2018 à 17:49
    Par Marc Thébault

    J’ai longtemps cherché à expliquer, si possible simplement, pour moi comme pour des interlocuteurs curieux, à quoi pouvait bien servir la communication publique ? Et, en aval de cette réflexion, à quoi elle ne devait pas être utilisée (pensée émue pour la récente campagne des chasseurs de France (1), modèle de propagande pour toutes les écoles de comm et de journalisme), histoire de conserver un minimum de déontologie. Ou de conscience professionnelle, pour faire moins pompeux et pour être plus en phase avec le côté parfois artisanal de nos métiers.

    Lire la suite