Aller au contenu principal

Les nominés du Grand Prix Cap'Com 2020

Le Prix des campagnes de communication publique et territoriale

Le Grand Prix Cap'Com récompense les campagnes de communication des collectivités locales, institutions publiques et associations d'intérêt général. Au-delà de la reconnaissance de la qualité du travail des professionnels de la communication publique et territoriale, le Grand Prix Cap'Com est un véritable observatoire des tendances du secteur.

Les nominés du Grand Prix Cap'Com 2020

Près de 20 professionnels de la communication publique et territoriale, représentant une diversité de profils et d’organismes, se sont réunis le 5 novembre dernier en visioconférence. Pendant une journée, ils ont prêté leur expertise à l’analyse des 120 campagnes de communication candidates au Grand Prix Cap’Com 2020. Des travaux à distance qui ont permis de mettre en évidence les 26 meilleures campagnes de communication publique de l’année. Observons ces nominés et ce qu’ils ont à nous dire sur l’actualité du métier. Le palmarès complet sera dévoilé jeudi 10 décembre lors d'un événement en ligne.

Découvrez les meilleures campagnes de communication publique de l'année, sélectionnées par le premier jury !

Communication interne

Le département du Puy-de-Dôme pour « On compte sur toi »

Une vidéo participative et entièrement réalisée en interne pour faire prendre conscience de l’importance du port du masque et du respect des gestes barrières. Le projet s’appuie notamment sur les agents ayant formé « la chorale des confinés » au printemps dernier, mais également sur l’ensemble des services et talents de la collectivité. Ainsi, tous ont contribué à l’écriture des paroles, au chant et à la chorégraphie pour une meilleure diffusion et appropriation du message.

La ville de Chatou pour « Lumière 2019 »

Une opération complète pour accompagner le déménagement de 120 agents municipaux, faciliter l’intégration des nouveaux locaux et créer un souvenir commun positif des premiers pas dans le nouveau bâtiment. Un plan de communication fin, très ciblé et efficace qui contribue à donner des repères concrets en période de changement, qui renforce le sentiment d’appartenance et la convivialité.

La communauté de communes des Coëvrons pour « Le calendrier du projet d’administration »

Pour rendre accessible le projet d’administration dans sa forme et son contenu, et permettre une appropriation par tous les agents, la communauté de communes des Coëvrons lance un calendrier. Il est réalisé par un groupe d’agents volontaires, issus de divers profils de métiers.

Mulhouse Alsace Agglomération pour « Adoptez l’e-mail attitude ! »

Mulhouse Alsace Agglomération sensibilise, de manière ludique, les agents qui utilisent quotidiennement une messagerie électronique. L’objectif est de susciter des changements de comportement pour réduire le stress engendré par une mauvaise gestion des mails. S’appuyant sur une vidéo décalée, une campagne d’affichage et une intervention lors de la conférence des cadres, le dispositif est didactique et permet l’appropriation des bonnes pratiques.

Vals de Saintonge Communauté pour « La com à Jean »

Fruit d’une fusion récente, Vals de Saintonge Communauté lance une identité visuelle décalée, identifiable et déclinable pour améliorer la diffusion de l’information en interne. L’identité tourne autour d’un personnage, nommé Jean pour tous les jeux de mots qu’il permet. Un univers qui permet une meilleure identification de la communication interne ainsi qu’une bonne appropriation des messages.

Communication comportementale

Le département de l’Aude pour « Femme-homme : alter égaux »

Pour déconstruire les stéréotypes de genre, le département de l’Aude démontre, au travers d’une expérience sociale inédite, qu’en matière de goûts, d’envies, de valeurs… le genre ne change rien à l’affaire. Un dispositif original et efficace, qui s’appuie sur la preuve et l’expérience pour déconstruire les préjugés, accompagner la prise de conscience de la force des représentations et de leur ineptie.

La ville de Fontaine pour « Nos habitudes changent, nos dictons aussi »

Pensée et réalisée en télétravail pendant le premier confinement, la campagne de la ville de Fontaine utilise le détournement de dictons populaires pour accompagner les habitants dans leurs changements d’habitudes face à la situation sanitaire. Un projet astucieux et déclinable, qui a également accompagné le déconfinement du mois de juin et le renforcement des mesures sanitaires dans le cadre de la deuxième vague épidémique.

Le département du Calvados pour « Parents, restons zen »

Pour prévenir les principaux risques que le confinement peut générer ou aggraver au sein des cellules familiales, le département du Calvados a mis en place une communication ciblée pour accompagner les familles et prévenir tous types de violences. Co-construite par la direction communication et la direction de l’enfance, la campagne s’appuie sur un dispositif multicanal et instaure des rendez-vous réguliers au travers de messages délivrés tout au long du confinement.

Communication institutionnelle

La chambre des métiers d’Alsace pour « #ApprentiArtisan »

Pour rebondir face à l’annulation des journées portes ouvertes de ses centres de formation et des speed-dating de l’apprentissage, la chambre des métiers d’Alsace développe – en un temps record – un événement en ligne ainsi qu’une plateforme numérique. Ciblant à la fois les artisans et les futurs apprentis, l’objectif est de favoriser les rencontres virtuelles pour aboutir à la signature de contrats d’apprentissage. Un projet qui a fait ses preuves puisque les classes de la chambre des métiers ont été remplies pour la rentrée 2020.

Grand Paris Sud pour « L’agglo à vos côtés au quotidien »

Jeune agglomération née d’une fusion en 2016, Grand Paris Sud lance une campagne ludique et concrète pour donner à voir la proximité de l’agglomération avec ses habitants, à travers ses services quotidiens. Un dispositif efficace qui implique les directions communication des 23 villes de l’agglomération pour renforcer les liens, et qui s’appuie sur une méthode rigoureuse d’évaluation.

La communauté de communes de la Vallée de l’Ubaye Serre-Ponçon pour « Covid-19, le digital au cœur de l’action publique de crise »

Forte de ses outils digitaux, la communauté de communes Vallée de l’Ubaye Serre-Ponçon place le numérique comme le moteur de sa stratégie de communication de crise et se positionne comme l’interlocuteur fiable et privilégié pour les habitants et les partenaires du territoire. Une stratégie mise en place pendant le premier confinement, bien pensée et bien réalisée, qui a permis à la collectivité d’organiser sa communication de crise et d’être prête pour les prochaines.

Les Hospices civils de Lyon pour « 20h02, mémoires d’une crise aux HCL »

Une web série de 10 épisodes pour garder une trace mémorielle, renforcer la communauté et valoriser la capacité d’action des Hospices civils de Lyon. Faisant témoigner les professionnels de l’hôpital, les contenus s’adressent aux publics internes et externes. Une web série qui a suscité de fortes réactions positives, notamment auprès du personnel de l’hôpital.

L’université de Nantes pour « Le pack d’accueil des primo-arrivants »

Pour la rentrée 2020 et au regard du contexte sanitaire, l’université de Nantes a proposé un pack de rentrée et une programmation événementielle pour accueillir les étudiants de première année. Très pratique, le dispositif comprend un guide, une plateforme web « boîte à outils de bienvenue », des check-lists d’actions essentielles à réaliser, une newsletter, un plan du campus. Un jeu de piste sur Twitter pour découvrir l’université a même été imaginé en plan B des actions événementielles et développé face à la dégradation de la crise sanitaire.

Communication citoyenne

La communauté de communes Coutances Mer et Bocage pour « Tok Tok, la tournée pour parler jeunesse, famille et mobilité »

La tournée Tok Tok va à la rencontre des habitants, plus particulièrement des jeunes du territoire, au moyen d’une camionnette itinérante dotée d’outils participatifs permettant de recueillir leurs besoins et idées (loisirs, parentalité, mobilité, etc.). Suivie et partagée par les partenaires institutionnels et associatifs du territoire, la démarche met en œuvre des outils innovants de participation et touche un grand nombre de citoyens pour un budget maîtrisé. Elle permet d’alimenter le Projet éducatif social local et la Stratégie de mobilité rurale durable du territoire.

L’Eurométropole de Strasbourg pour « Phil, la voix du citoyen »

Phil est un capteur de paroles citoyennes. Ce micro, habillé d’une mascotte, va à la rencontre des habitants pour recueillir leurs opinions de manière anonyme. Un outil simple, accessible et responsable, qui va à la rencontre des publics éloignés des dispositifs classiques de participation.

La région Bourgogne-Franche-Comté pour « Le festival des solutions écologiques »

Pour sensibiliser et agir face aux enjeux du dérèglement climatique et de la préservation de la biodiversité, la région Bourgogne-Franche-Comté organise un festival qui s’appuie sur les actions concrètes mises en place par les acteurs locaux et habitants qui œuvrent au quotidien sur ces questions. Une opération qui essaime les bonnes pratiques éprouvées pour massifier les changements de comportements et montrer que c’est possible. Initialement prévue dans le cadre d’un festival en présentiel, l’opération est annulée pour cause d’épidémie et transformée avec une grande agilité en une plateforme numérique de partages d’expériences.

L’Urssaf Centre-Val-de-Loire pour l’opération « Dons de congés solidaires »

En soutien au personnel soignant mobilisé pendant la pandémie, les salariés de l’Urssaf Centre-Val-de-Loire (VDL) leur ont offert des jours de congé. Lancée par l’un des collaborateurs de l’Urssaf, l’initiative est renforcée par une campagne qui valorise la mobilisation du personnel et suscite un élan d’adhésion au-delà de l’organisme.

Communication culturelle et événementielle

La communauté d’agglomération de Hagueneau pour « Les 20 ans de la tempête Lothar »

La ville de Haguenau célèbre les 20 ans de la tempête Lothar de 1999 pour marquer ce temps fort de l’histoire haguenivienne et sensibiliser les jeunes publics aux enjeux climatiques. Elle s’appuie pour ce faire sur une exposition, une cérémonie de labellisation des arbres remarquables, des cycles de conférences, des ateliers tous publics et un jeu-concours.

Le musée d’Arts de Nantes pour « Charlie Chaplin dans l’œil des avant-gardes »

Mettant en regard le cinéma de Charlie Chaplin et les artistes d’avant-garde comme Chagall, Dali, Breton, « Charlie Chaplin dans l’œil des avant-gardes » porte à la fois l’ambition de s’adresser au plus grand nombre (petits et grands, néophytes et spécialistes), de faire date dans l’histoire de l’art et celle du musée, de tenir la promesse faite aux Nantais d’un musée accessible et audacieux. Un dispositif qui s’appuie sur tous les canaux d’une campagne 360°, qui adapte chaque outil à sa cible et qui favorise la répétition des messages, pour faire de cet événement un temps fort au niveau local et national, et pour s’adresser à toutes et tous.

Unicef France pour « Le 30e anniversaire de la Convention internationale des droits de l'enfant »

Pour mieux faire connaître les droits de l’enfant au grand public, en particulier auprès des jeunes et des familles, Unicef France célèbre le 30e anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant en organisant notamment une « prise du Panthéon » par plus de 300 élèves d’écoles élémentaires et de collèges, membres du Conseil Unicef des jeunes. Un dispositif partenarial qui redonne la parole aux jeunes et renforce la notoriété de l’organisation.

Accompagnement de projets

La communauté de communes Cœur de Garonne pour « L’harmonisation de la collecte des déchets »

Après deux ans d’existence, Cœur de Garonne, territoire zéro déchet, zéro gaspillage, décide d’harmoniser l’ensemble de sa collecte afin de préparer le passage à la redevance incitative en 2023. Un dispositif d’information et de communication qui s’appuie sur les rippeurs et qui va à la rencontre de l’ensemble des usagers.

Grand Paris Sud pour « 23 nuances de green »

À l’occasion de ses vœux 2020 aux élus et aux partenaires, l’agglomération Grand Paris Sud réalise un événement éco-conçu de A à Z, en partenariat étroit avec les acteurs du territoire et un objectif zéro déchet. L’événement, et la communication qui l’accompagne, incarnent un axe majeur du projet de la collectivité – faire bouger les lignes en matière de lutte contre le réchauffement climatique –, portent des actions sur le long terme et prouvent que l’éco-conception des dispositifs de communication est réalisable.

La ville de Grenoble pour « En route pour le titre de capitale verte européenne 2022 »

Une campagne qui crée les conditions d’adhésion et de mobilisation des publics sur le territoire, en vue d’obtenir le titre de capitale verte européenne 2022. Ce titre est attribué par la Commission européenne aux villes qui remplissent des objectifs ambitieux en matière d’environnement et de développement durable. Portée par l’ensemble des acteurs institutionnels du territoire, l’opération s’articule autour de deux temps forts :
- donner corps à la candidature en informant sur les politiques menées en la matière, les résultats obtenus et les objectifs attendus ;
- mobiliser la population et les prescripteurs, et convaincre le jury européen.

Attractivité et marketing territorial

Le département du Lot-et-Garonne pour « En Lot-et-Garonne, on ne manque pas d’air ! »

Dans le contexte de crise sanitaire, le département du Lot-et-Garonne accompagne la filière touristique pour soutenir le redémarrage de l’activité estivale et limiter les conséquences de la crise. Une campagne de notoriété qui vise à consolider le positionnement « destination durable » et « slow tourisme » du territoire, en prenant le contre-pied des démarches de tourisme de masse.

La ville de La Rochelle pour « Destination La Rochelle »

La ville de La Rochelle propose à ses habitants et touristes de proximité un tour du monde inédit sans bouger de chez eux grâce à une campagne de communication comparant les lieux emblématiques de la ville à de grands monuments connus du monde entier. Réalisé en télétravail pendant le confinement, le dispositif – très méthodique – de valorisation des richesses locales contribue à renforcer l’attachement des habitants à leur territoire.

La communauté de communes Alpes d’Azur pour « Félix et le trésor des gorges rouges »

Un conte de territoire, interactif et partagé avec tous les acteurs locaux, pour faire adhérer les habitants au projet de réserve naturelle et valoriser les richesses locales. Lancée après deux années de concertation et de co-construction, la campagne de communication met en avant un récit et une histoire commune, supports d’animations pédagogiques et créateurs d’un imaginaire commun déclinable pour l’ensemble des habitants.

Les nominés pour le Prix des jeunes
  • Le département des Hauts-de-Seine pour « Fracture numérique, tous concernés »
  • L’Eurométropole de Strasbourg pour « Phil, la voix du citoyen »
  • La communauté de communes Coutances Mer et Bocage pour « Tok Tok, la tournée pour parler jeunesse, famille et mobilité »
  • Le département d’Ille-et-Vilaine pour « Qui a dit trop jeune pour avoir des droits ? »
  • Métropole de Lyon pour "campagne vie amoureuse auprès des ados"
  • Le département du Maine-et-Loire pour « Sexualité : parlons-en sans tabou ! »
Les nominés pour le Prix de la créa
  • La communauté d’agglomération Seine-Eure
  • La ville de Vichy
  • Le département du Calvados
  • La ville de Genas
  • La ville de Fontaine

Les jurys du Grand Prix Cap'Com

Trois jurys successifs se réunissent pour analyser les campagnes et attribuer les prix sous la présidence d'une personnalité.

La présidente du jury 2020 est Céline Pascual-Espuny, directrice de l'Institut méditerranéen des sciences de l'information et de la communication

Professeure en sciences de l’information et de la communication, formée au Celsa, Céline Pascual-Espuny oriente ses travaux, depuis vingt ans, autour des questions de communication sanitaire et environnementale.

Elle est l’instigatrice et la coordinatrice du groupe d’étude et de recherche « Communication, environnement, sciences et société », qui analyse « toutes les formes de communication interpersonnelle, de groupe, publique, organisationnelle et médiatisée qui constituent le débat social sur les problèmes et enjeux environnementaux ». Experte en communication, elle présidera les jurys du Grand Prix Cap’Com 2020 et portera ainsi son regard sur une année de com publique mouvementée, et en transition.

Le jury pro

Composé d'une trentaine de professionnels de la communication publique (directeurs de la communication, graphistes, community managers, agences…) et d'observateurs du secteur public local, le jury pro s'est exceptionnellement tenu cette année en visioconférence après analyse des dossiers des nominés par les membres du jury.

  • Sarah Aït Hamouda, responsable de la communication de la ville de Colombes
  • Thomas Bellais, directeur de la communication, de la culture et de l'informatique de la ville de Lillebonne
  • Laeticia Biard, community manager de la ville de Bezon
  • Anne Bettina Brunet, cheffe de projet communication de la ville du Havre
  • Adeline Chérion, responsable communication des projets de la ville de Vitry-sur-Seine
  • Emmanuel Demont, directeur de la communication et de l'événementiel de l'agglomération de Roanne
  • Sandrine Durgeau, responsable marketing de proximité – communication culturelle et de loisirs de Grand Paris Sud
  • Suzanne Fontaine, directrice de cabinet de la mairie du 7e arrondissement de la ville de Lyon
  • Véronique Garnier, conseillère municipale déléguée à la communication de la ville de Croissy-sur-Seine
  • Vanessa Gotti, responsable de la communication interne de la ville de Chatou
  • Séphora Grisey, directrice de la communication et des relations avec les citoyens de la région Bourgogne-Franche-Comté
  • Rémi Guerber, directeur conseil communication publique de Double Mixte
  • Fatiha Kritter-Racheti, directrice générale adjointe de l'Agence régionale du tourisme Grand Est
  • Constance Launay, chargée du marketing territorial et de l'attractivité économique de la communauté de communes Les Bertranges
  • Mary Mackay, chargée de communication de l'agglomération de Montbéliard
  • Dominique Mégard, fondatrice de Cap'Com
  • Coralie Mongoin, responsable du marketing territorial de la destination Très Beaujolais
  • Marie-Pierre Pernette, déléguée générale adjointe de l'Anacej
  • Anne Revol, rédactrice en chef de la newsletter de Cap'Com
  • Jérôme Savoye, directeur du pôle communication et tourisme de Vitré Communauté
  • Stéphane Tixier, directeur de la communication de la ville de Cergy-Pontoise

Le grand jury

Le grand jury est composé de représentants du monde de la communication et des médias ainsi que des lauréats du Grand Prix de l'année précédente. Il est présidé par une personnalité choisie pour le regard particulier qu'elle porte sur la communication des institutions publiques. Le grand jury établit le palmarès en décernant les prix de catégories et le Grand Prix de l’année parmi les campagnes nominées par le jury pro. Comme pour le jury pro, les membres du grand jury se réuniront exceptionnellement en ligne pour mener les délibérations. Les membres de ce grand jury sont :

  • Céline Pascual-Espuny, professeure en sciences de l'information et de la communication, présidente du jury
  • Bernard Deljarrie, délégué général de Cap'Com
  • Xavier Cazard, directeur associé de la Maison de la conversation
  • Gwendoline Girardot, cheffe du pôle communication institutionnelle de la région Grand Est
  • Sandrine Guirado, responsable de la communication de l'Assemblée des communautés de France
  • Romain Pigenel, directeur de la stratégie de la communication et des relations extérieures de l'Institut du monde arabe
  • Benjamin Teitgen, responsable de l'information de Rennes Métropole

Le jury des jeunes

Une sélection de campagnes est soumise à l’analyse d’une dizaine de représentants des conseils de jeunes qui décernent le Prix spécial jeunes. Ce prix spécial est organisé en partenariat avec l'Association nationale des conseils d'enfants et de jeunes (Anacej).

La cérémonie du Grand Prix Cap'Com

Rendez-vous jeudi 10 décembre pour découvrir le palmarès lors d'une cérémonie en ligne, gratuite et ouverte à tous.

10 décembre 2020

Cérémonie du 32e Grand Prix Cap'Com

Ça m'intéresse

Le règlement du Grand Prix Cap'Com

Consultez le règlement du Grand Prix pour connaître ses catégories, la procédure d'inscription et les éléments d'analyse des dossiers.

Le règlement du Grand Prix Cap'Com

Qui peut participer ?

Le Grand Prix de la communication publique et territoriale concerne toute opération de communication menée par une collectivité territoriale, un EPCI ou une structure intercommunale, une administration déconcentrée ou un ministère, une chambre consulaire, un office de logement social, une SEM, un organisme public ou parapublic, une association d'intérêt général. La participation au prix est simple et gratuite, ce qui permet à toutes les structures, y compris les plus petites, de concourir. Les dossiers déposés par une agence prestataire doivent être co-signés par un représentant administratif ou élu de l'institution candidate.

Quand puis-je déposer ma candidature ?

Chaque année, les inscriptions pour le Grand Prix Cap'Com sont ouvertes du 1er juillet au 15 octobre. Les dossiers présentés concernent les stratégies et campagnes de communication dont les opérations sont intervenues durant les douze mois précédant l'acte de candidature.

Peut-on concourir plusieurs fois ?

Les candidats peuvent présenter un ou plusieurs dossiers, dans une ou plusieurs des catégories du Grand Prix Cap’Com. Un dossier spécifique doit être réalisé pour chacune des opérations présentées.

Quelles sont les catégories du Grand Prix ?

Le Grand Prix Cap’Com est organisé en sept catégories thématiques représentant les grandes fonctions de la communication publique territoriale : communication interne, communication institutionnelle, attractivité et marketing territorial, communication culturelle et événementielle, communication comportementale, communication citoyenne, communication d'accompagnement de projets et de chantiers.

Fermer

Modalités d'inscription à un événement gratuit

La pré-inscription en ligne à cet événement est obligatoire sur www.cap-com.org. La participation est gratuite. En étant inscrit à cet événement, vous êtes abonné à la newsletter de Cap'Com (envoyée tous les 15 jours). Cet abonnement vous permet de bénéficier des comptes-rendus des événements du réseau et de l'actualité de la communication publique.